Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 92
Invisible : 0
Total : 92
13183 membres inscrits

Montréal: 3 déc 17:56:44
Paris: 3 déc 23:56:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Ami Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 31 déc 2015 à 05:00
Modifié:  31 déc 2015 à 13:34 par Shaim
Citer     Aller en bas de page

Ami, tu m'appelles "cousin",
me serrant d'une belle accolade.
Côte à côte, main dans la main.
Prêt à affronter les grenades.

Ami, malgré nos différences,
on faisait les quatre cents coups.
De l'autre, on prenait la défense.
On se prenait autant de coups.

Ami, tu m'appelles ton "frère".
Prêt de moi, à tous les combats.
Pour une justice égalitaire,
tu participes à tous débats.

Ami, "tu as confiance en moi".
Ta famille me sait par coeur.
Toi qui te bats pour tous mes droits...

Sauf celui d'aimer ta soeur.

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 31 déc 2015 à 05:29 Citer     Aller en bas de page

J'aime bcp ton texte JEAN-CLAUDE, et sa fin tout à fait inattendue m'a cueillie par surprise

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
3218 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 31 déc 2015 à 05:50
Modifié:  31 déc 2015 à 05:51 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-claude

J'ai aimé ce texte fraternel.
La fin m'a un peu surpris ... mais pourquoi pas.

Bonne année
Cidnos

 
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
15063 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 31 déc 2015 à 07:30 Citer     Aller en bas de page

C'est une version poétisée de cette anecdote que me racontait mon père, entre un béké et un noir, amis depuis longtemps. Mais les différences ont la vie dure.
Le béké : mon ami, je t'aime comme un frère.
Le noir : je suis ton frère en effet, mais je ne serai jamais ton beau frère.

Bonne année Jean -Claude.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
17209 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 31 déc 2015 à 10:05 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Shaim


Prends soin de toi et de ta plume, et accouche sur papier tes envies, tes joies et ton amertume....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2013
Dernière connexion
31 juillet 2020
  Publié: 31 déc 2015 à 13:35 Citer     Aller en bas de page

une belle définition que j'appliques, surtout que j'ai une soeur, alors le frangin à intérêt de se tenir à carreau

Bonne année

  Celui qui se se crée dans cette succession de moments donnés
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 31 déc 2015 à 14:05 Citer     Aller en bas de page

Isabelle, Cidnos, Magali, Mido Ben, Ilizia Chaim, merci pour votre visite sous ce texte. Magali, c'est tout à fait ça. Quelques soient les différences : culturelles, raciales... C'est pas très gai en ce jour, mais bon... je l'ai fini aujourd'hui et voulais le partager. Voilà c'est fait ! Bonnes fêtes de fin d'année à vous tous ! A bientôt !

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
608 poèmes Liste
26397 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 1er jan 2016 à 15:29 Citer     Aller en bas de page

Un joli texte avec une pointe d'humour qui me plaît bien.
Merci JEAN - CLAUDE et bonne année à toi
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 2 jan 2016 à 13:32 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode, pour ton passage sous ce texte. Et te souhaite une bonne année 2016 ! Et que cette année soit le début d'une nouvelle ère. Celle où l'humanité se détachera de toutes ses identifications, culturelles, religieuses, raciales, qui causent tant de troubles dans le monde. Et aussi que l'on cesse d'attacher de l'importance à l'argent ; une autre cause de souffrance. A bientôt !

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3743 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
2 novembre
  Publié: 11 févr 2016 à 08:08 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-Claude,

Un très beau texte poétique sur la difficulté qu'éprouve l'espèce humaine à assimiler les différences culturelles, religieuses ou de coloris... de peau ou d'opinion. L'empathie pour autrui... un long cheminement parsemé de tant d'embûches... pour se défaire de son ego...

Merci pour ce très beau partage empreinte de sagesse.

Bien à toi amicalement,
actuaire.

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 22 mars 2016 à 09:28 Citer     Aller en bas de page

Merci Actuaire, pour ton commentaire laissé sous ce texte. A bientôt !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 946
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0264] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.