Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 16
· Le phoenix poete · Avraham
13226 membres inscrits

Montréal: 7 févr 07:04:53
Paris: 7 févr 13:04:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Pervers Narcissique vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 15 mars 2021 à 22:19
Modifié:  16 mars 2021 à 01:18 par AllantVers
Citer vertical_align_bottom

Pervers Narcissique



J'ai besoin d'en parler...


Parce que les voix dans ma tête continuent de crier
Et que tous ces bruits m’empêchent encore de raisonner
Égoïste, tu as tout pris, tout détruit, tout reconstruit
Je ne sais plus qui j’étais ou bien qui je suis aujourd'hui

Mon esprit est nécrosé et mon corps ne m'appartient pas
"Tu es grosse, tu es moche, tu ne sais rien, ferme-la"
Ton jouet, ta marionnette, ta putain de poupée,
Je n'étais rien sans toi, conscient tu en as profité

Je t'ai laissé me crever, m'affamer de réalité
Mentir pour me protéger, plutôt pour me manipuler
Nourrie au compte-goutte par tous tes fabuleux discours
Pour ensuite me briser et passer pour mon seul secours

Ton plaisir dans les illusions naissantes de mes yeux
Ton bonheur de voir la laisse se serrer faute de mieux
M'étouffer de ta présence et m'engloutir de ton absence
Tout contrôler, sans arrêt me pousser dans la dépendance

"Personne ne peut t'aimer, après moi tu n'auras personne"
Des paroles entendues, répétées, que tu affectionnes
"Je suis le seul capable d'avoir des sentiments pour toi"
Pièce par pièce tu démontes et remontes ce moi

Puis tu as fini par te lasser de cette soumission
Prononcé tes derniers mots pour marquer ta domination
"Je ne peux vivre dans un monde où tu existes encore
Pour que moi je puisse continuer, donne-toi la mort"


Es-tu fier d'avoir été mon bourreau ?





  Anciennement Lapoètesse
Jean-Claude Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
615 commentaires
Membre depuis
4 mars 2021
Dernière connexion
7 février
  Publié: 16 mars 2021 à 02:23 Citer vertical_align_bottom

Poème puissant, criant de vérité...qui interpelle les bourreaux, bêtes brutales à la folie machiste, satanique domination, possession de l'autre...Combien il est important de dénoncer tout ça...Merci pour le partage...

 
gautama37

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
7 commentaires
Membre depuis
16 mars 2021
Dernière connexion
8 septembre 2021
  Publié: 16 mars 2021 à 07:05 Citer vertical_align_bottom

je suis profondément toucher, tes mots résonnent en moi comme une vérité qui était étouffée ….

 
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 16 mars 2021 à 09:18 Citer vertical_align_bottom

Citation de Jean-Claude
Poème puissant, criant de vérité...qui interpelle les bourreaux, bêtes brutales à la folie machiste, satanique domination, possession de l'autre...Combien il est important de dénoncer tout ça...Merci pour le partage...



Bonjour Jean-Claude,

Merci. Je ne sais que dire d'autre en fait... Merci de m'avoir lu, de m'avoir entendu, merci d'avoir pris de ton temps pour m'écrire ces quelques mots.

Il est important de dénoncer tout ça, je suis d'accord. Il est important d'en parler, de mettre la lumière sur ces types de comportements ! Parce qu'on en rencontre tous les jours des pervers narcissiques. Des manipulateurs qui vont aller jusqu'à détruire ta vie pour leur simple plaisir éphémère... Et quand ils ont tout détruit, ils s'en vont mais veulent quand même garder un semblant de domination...

Ce poème a un temps, faillit s'appeler "harceleur" (il est en "cours" d'écriture depuis septembre 2017) mais honnêtement, c'était juste un p*tain de pervers narcissique qui prenait plaisir à me soumettre à ses désirs. Appelons un chat un chat et mettons en montrons du doigt les bourreaux plutôt que les victimes.

Merci !


Citation de gautama37
je suis profondément toucher, tes mots résonnent en moi comme une vérité qui était étouffée ….



Bonjour Gautama37,

Si jamais tu ressens le besoin d'en parler -de cette vérité étouffée- n'hésites pas. Mes messages privés te sont ouverts.

Je sais combien il est difficile de prendre la parole sur ce genre de comportement.


Force & Courage !


Mes amitiés à vous chers confrères, consoeurs, coadelphes !

  Anciennement Lapoètesse
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
1486 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
2 février
  Publié: 16 mars 2021 à 16:39 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Andesine,
Parler, écrire, pleurer peut-être ...
Puis aller vers ceux qui te font du bien, ne plus accepter l'inacceptable, découvrir que ta valeur ne dépend pas du regard des autres ...
C'est ce que je te souhaite.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 16 mars 2021 à 20:43 Citer vertical_align_bottom

Citation de Chlamys
Bonjour Andesine,
Parler, écrire, pleurer peut-être ...
Puis aller vers ceux qui te font du bien, ne plus accepter l'inacceptable, découvrir que ta valeur ne dépend pas du regard des autres ...
C'est ce que je te souhaite.



Bonjour Chlamys,

J'ai beaucoup écris et ça m'a réellement aidé. J'ai pleuré. Après des années sans pouvoir pleurer, je me suis remise à pleurer et ça m'a fait du bien.

Parler... ça a été le plus difficile. Des années de silence. Comme si je n'avais pas le droit de dire du mal de cette personne, comme si je n'avais pas le droit de dire du mal de cette relation, à mes yeux j'étais coupable.

Aujourd'hui je le dis haut et fort : parler ça libère. Parler ça fait du bien. Mettre des mots sur ce qu'il s'est passé ça apaise réellement. Certes, ça ne change rien mais ce n'est pas grave, sa libère tout de même un peu.

Merci beaucoup pour tant de tendresse dans tes mots.

Je te souhaite beaucoup de belles choses

Mes amitiés,

  Anciennement Lapoètesse
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17613 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
5 février
  Publié: 17 mars 2021 à 12:36 Citer vertical_align_bottom

Un texte puissant
tu excele

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 17 mars 2021 à 19:39 Citer vertical_align_bottom

Citation de mido ben
Un texte puissant
tu excele



Merci cher ami !

  Anciennement Lapoètesse
Rosi

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
1410 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2014
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 19 mars 2021 à 06:25 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Andesine,

Pour moi ce poème fait partie de ceux qui me touchent profondément et c'est un sujet pour lequel je me bats dans beaucoup de mes textes et poèmes... J'aimerais tant qu'au travers de ces souffrances faites aux femmes ou enfants, ces personnes puissent avoir le courage et la force de se battre, de partir, et surtout de vivre et se reconstruire...
Bien affectueusement, et courage à toi... Ecrire, c'est déjà la porte vers la liberté et je te souhaite ce bonheur que tu es en droit de mériter et que ce bourreau t'as enlevé...
Rosi

  L'écriture est le chemin, vers l'espoir et la sagesse
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 19 mars 2021 à 21:31 Citer vertical_align_bottom

Citation de Rosi
Bonjour Andesine,

Pour moi ce poème fait partie de ceux qui me touchent profondément et c'est un sujet pour lequel je me bats dans beaucoup de mes textes et poèmes... J'aimerais tant qu'au travers de ces souffrances faites aux femmes ou enfants, ces personnes puissent avoir le courage et la force de se battre, de partir, et surtout de vivre et se reconstruire...
Bien affectueusement, et courage à toi... Ecrire, c'est déjà la porte vers la liberté et je te souhaite ce bonheur que tu es en droit de mériter et que ce bourreau t'as enlevé...
Rosi



Bonjour Rosi,

C'est un sujet compliqué et intense... Les pervers.e.s narcissiques sont nombreux en ce monde et chaque jour cela détruit des millions de vies !

Je reviens juste sur "femmes ou enfants"... Oui, mais ça concerne tout le monde. Les souffrances ne devraient pas êtres genrées. Des femmes perverses narcissiques qui ont détruit la vie de leurs conjoints, de leurs enfants, parfois mêmes de leurs ami.e.s, j'en ai croisé pas mal.

Des personnes non-genrés ou transgenres aussi par ailleurs ! Parce que la méchanceté n'a pas de visage et qu'il n'y a finalement pas de "victime type".

Aujourd'hui je tiens des comptes sur différents réseaux pour discuter avec les victimes et essayer de lutter / remonter la pente ensemble. Ce genre de comportement destructeurs ne devraient pas exister !

J'aime lire tes poèmes pour cette lutte perpétuelle que tu mènes, ça me parle beaucoup !


Merci pour tes quelques mots !

Mes amitiés,

  Anciennement Lapoètesse
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1427
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0287] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.