Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 378
Invisible : 0
Total : 381
· ALPETE LION · zouzou31 · Lou Malou
13231 membres inscrits

Montréal: 6 déc 07:47:07
Paris: 6 déc 13:47:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Paradoxe infernal Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
HH


Pour ceux qui se battent, la vie à une saveur que ceux qui se protègent ne gouterons jamais...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
30 septembre 2009
Dernière connexion
26 juillet
  Publié: 19 avr 2020 à 07:46
Modifié:  19 avr 2020 à 16:33 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Regarde la pierre placée sur ton chemin,
Elle a été mise ici par ton destin.
Celui-là même qui décide où tu vas et d’où tu viens.
Elle est là juste pour toi et personne d’autre, pour toi le vaurien…

Le bien, pour l'éviter, te dira d’aller à droite,
Le mal te dira, va à gauche ta vie n’en sera pas plus maladroite.
Et pour te simplifier la vie tu avanceras devant toi à quatre pattes,
Sous l’œil obscur d’un destin qui au bout du compte s’en écarte…

Tu t’avances sur le chemin d’une route sans nom,
Le bien te dira, "n’y va pas, il n'y a rien de bon".
Le mal te murmurera, "avance encore un peu tu y verras les réponses à tes questions".
Et au bout du compte tu n’y trouveras que la frontière de ta propre opinion.

Assieds-toi un instant pour apprécier le silence et la violence des mots.
Le bien te dira, "prends garde à cette violence verbale elle te rendra sot".
Le mal quant à lui te susurrera à l’oreille que le silence est une insulte de trop.
Mais pour toi, la violence du silence est aussi dérisoire que le bruit infernal qui te rend parano.

Tu as besoin de savoir si la vie vaut la peine de se vivre,
Le bien et le mal pourtant t’inviteront à chaque fois à poursuivre.
Tu cracheras sur tout ce qui ne succombera pas à cette envie de survivre.
Car au fond de toi, tu sais qu’une tombe gravée à ton nom t’attend dans un marbre de givre…



Rédigé le 19 avril 2020 en écoutant « U2 – With or without you »

 
Emma Bovary

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
19 avril 2020
Dernière connexion
6 mai
  Publié: 21 avr 2020 à 01:20 Citer     Aller en bas de page

Joli, par contre U2, ça casse tout, c"est vieillot.
Il me fait penser à Florent Pagny, le Bono...

 
HH


Pour ceux qui se battent, la vie à une saveur que ceux qui se protègent ne gouterons jamais...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
30 septembre 2009
Dernière connexion
26 juillet
  Publié: 21 avr 2020 à 15:45 Citer     Aller en bas de page

Emma Bovary

m'enfin, c'est une valeur sure U2… lol…
Par contre, je te laisse imaginer quand j'écris en écoutant Rammstein.

merci pour ton passage et au plaisir.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 483
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0162] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.