Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 33
· Quitterie · Jean-Louis · guy Olivié
13383 membres inscrits

Montréal: 22 jan 13:47:09
Paris: 22 jan 19:47:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Laure Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 11 jan 2009 à 09:03
Modifié:  11 jan 2009 à 09:05 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

LAURE

Quand je t’ai vue la première fois,
Je ne savais pas quoi te dire.
Tu as pris ma main contre toi
Me rassurant d’un large sourire.

J’ai accepté sans réfléchir
De partager tes sourdes souffrances,
De t’épauler vers l’avenir
Et de bannir l’indifférence.

Ton affection si expressive,
Remplace oh combien la parole,
Tes longs bisous que tu salives
Sont si longs, que tu en rigoles.

Ton handicap sans lendemain,
L’amour sans mots que tu me donnes
Ton regard aux bouts de tes mains
Sont un tout que je coordonne.

Ton père qui détourne son regard
Qui a décidé vivre sans toi,
Ne soupçonne pas, mais il est tard,
A quel point tu comptes pour moi.


Je t’embrasse tendrement « Choupette »

  alweg
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 11 jan 2009 à 09:13 Citer     Aller en bas de page

touchant et si tendre !!!

plein de bisous !!

  Seirén - ©
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 11 jan 2009 à 10:30 Citer     Aller en bas de page

une belle déclaration

amitié

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Mustang (libre) Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Tais toi et danse...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3363 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2008
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 11 jan 2009 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

Une déclaration..."magique"...










Amitiés...

  Toute action entraine une réaction...
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 11 jan 2009 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

Merci,

Idou, Opopop, James et Mustang.
Je suis trés touché.

alweg

  alweg
Nymphette


Aimer jusqu'à la déchirure. Aimer même trop, même mal... J. Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
690 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2008
Dernière connexion
21 juin 2013
  Publié: 17 févr 2009 à 14:04 Citer     Aller en bas de page

Que c'est beau, si tendre, une belle déclaration comme cela, j'aimerai en avoir tous les jours, Laure exceptionnellement pour toi profites en, Alweg simplement Bravo

Tendrement Sabine

  Aimer, sans songer à aimer
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 29 déc 2009 à 22:46 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci Nymphette, je suis très touché.

Alweg

  alweg
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1047 poèmes Liste
16886 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 12 mars 2012 à 08:33 Citer     Aller en bas de page

ta grandeur d'âme, de coeur, sont à ériger en exemple au vu de cette lecture pleine de bons sentiments et de compréhension pour cette gentille Laure...c'est en plus le prénom de ma soeur, alors je suis d'autant plus heureux de ma lecture, car je leur trouve un point commun : leurs qualités !
merci à toi pour cette formidable sensibilité !
amitiés très sincères.
pyc.

 
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 12 mars 2012 à 10:37 Citer     Aller en bas de page

Merci Pyc pour ton passage, tes mots me touchent beaucoup.

Sincères Amitiés

ALWEG

  alweg
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1159
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0259] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.