Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 25
Invisible : 1
Total : 29
· Le phoenix poete · ramon78 · JYL
13217 membres inscrits

Montréal: 2 déc 14:23:51
Paris: 2 déc 20:23:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Clown vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Jell-O

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
18 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2020
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 31 jan 2020 à 23:05 Citer vertical_align_bottom

Clown

Je sais danser, je sais bouger, je sais chanter.
Je suis un clown.

Regardez-moi valser et tomber,
Riez de moi, riez avec moi
Je suis un clown.
Je suis un clown.

Vous voulez entendre une blague ?
Toc, toc et qu'est-ce que vous obtenez... ?
Une porte fermée, une fenêtre ouverte,
Le maître de piste fait craquer son fouet et je cours avec les animaux,
Je tape du pied en rythme,
Je suis un clown.

Je peux pleurer, je peux sentir, je peux rire.
Je suis un clown.

Regardez-moi éclairé par les projecteurs,
Applaudissez quand j'ai fini, mais, ne vous émerveillez pas.
Je suis un clown.

Suis-je la seule personne, ici, qui ne comprend pas le gag ?
Suis-je la seule personne, ici, à être une marionnette ?
Tirez mes ficelles et je ferai ce que vous voulez,
Je suis un clown,
Mais je ne me réjouis pas autant que vous.
C'est difficile de rire, de se maquiller, d’avoir une façade.

Oh, je pourrais monter à l'échelle et faire du trapèze
Ou marcher sur la corde raide,
Mais non ! Je suis un clown,
Respect ?
Désolé je ne suis qu’un clown.

J'ai abandonné, j’ai cédé, j’ai tout donné.
Je suis un clown.

Ne prenez pas la peine de regarder les larmes,
Ne tenez pas compte du clown triste,
Ignorez tout de l’art de la farce,
Je suis un clown, je ne ressens rien.

Ma place est dans une chambre noire ,
Sur une photo pour apporter la joie, pour faire rire.
Je vous fais rire
Mais je sais que lorsque vous serez chez vous,
Vos lèvres ne parleront de moi que par condescendance,
Alors je rentre chez moi,
Seul.

Je ne suis qu’un pauvre clown
Qui n’aime pas faire le pitre.

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
546 poèmes Liste
11189 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 1er févr 2020 à 03:18 Citer vertical_align_bottom

Bonjour,

Je trouve que les clowns tristes sont angoissants.

Bienvenue sur le site.

Catherine

 
ecrivainedunjour

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
35 commentaires
Membre depuis
2 novembre 2019
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 1er févr 2020 à 10:17 Citer vertical_align_bottom

Le clown est triste mais ne devrait t-il pas changer de métier ?
Il pourrait peut être à nouveau espérer
De rire sans se sentir visé

bienvenue sur LPD

  C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière Edmond Rostand
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
331 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
8 mars 2021
  Publié: 1er févr 2020 à 13:43 Citer vertical_align_bottom

Heureusement qu'il n'y a pas que des clowns tristes, y'a par exemple des clowns qui ont des rires sataniques et qui savent établir des feux de camp le long des barricades de bagnoles calcinées, y'a aussi des clowns qui ont des dents pointues et qui adorent les enfants et les ballons de baudruche mais ça, ce n'est que dans les films enfin c'est ce que l'on dit…

Merci à vous, j'ai bien aimé vous lire.

Amitiés - Franck


















 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17555 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 2 févr 2020 à 11:23 Citer vertical_align_bottom

bienvenue sur le site
l'autre face du clown

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
11765 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 14 févr 2020 à 04:13 Citer vertical_align_bottom

oui je suis prétentieux, prêtant cieux, clown d'une certaine façon.
- je n'ai pas compris le com. précédant de TYCHI. j'en ai souffert un certain temps aussi. c'est fini par manques de réactivités.
- oui ce n'est pas facile de paraitre être un clown. et d'accepter d'être vu comme cela.
- cette imagerie souvent ne s'oublie pas, moi c'est par mon sourire et ma corpulence, mais sur LPDP ça ne se lit pas.
- c'est parfois très dur de s'entrainer à ressembler à un clown.
- c'est très souvent un artiste complet, qui fait comme l'âne qui veut imiter le cheval d'obstacle, de bleu il stock des bleus, et des joies quand il réussi.
- il a des rêves lui aussi. il a une épaule pour certaines têtes qui osent écrire à un doudou. ses bras, son sourire, ses yeux, en font un excellent airbag. qui ose attendre (en lisant les MP) en sachant quil peut, peut-être, être blessant sans le vouloir.
- je n'ose pas me mettre en "avatar", mes mots devraient suffire à faire croire qui je crois ou veux être.
- je vous aime toutes et tous, pseudos ou invisibles, envoyez moi des MP vous le constaterez.
YA.un.TRUC j'ai osé lire tous tes textes. je te pris de bien vouloir m'excuser d'avoir osé prendre la vedette sur ton texte d'invitation, j'aimerai mieux te connaître. et un jour essayer un DUO avec toi, sur ce sujet, les militaires mettent du cirage noir, devant un miroir qui inverse les rôles. alors cirage ou miroir ?
- peu de regards chercheront à perdre de leur temps en déchiffrages, mes maîtres ESOPE et LA FONTAINE, ont laissé des traces.
à + de SAM (merci aussi à CAT, à toi , à FRANCK, à MIDO, à ERRANT que je vais devoir aller connaître, TYCHI, et tous ces invisibles)

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 745
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0234] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.