Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 27
· QUOIQOUIJE · Jean-Claude · Bombadil · Melchior DEMEST
13462 membres inscrits

Montréal: 16 juin 15:48:53
Paris: 16 juin 21:48:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: À Claude Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 2 jan 2020 à 21:56
Modifié:  9 jan 2020 à 13:14 par frank .T
Citer     Aller en bas de page

J’ai aujourd’hui, dans cet instant cruel, une méchante colère...
Oh, certainement pas une de ces colères qui font trembler les murs et résonner les verres au fond du vieux buffet lorsque les parents grondent leur petit garçon turbulent pour va savoir quelle nième bêtise il aurait encore commise...celle-là j’aurais pu l’avoir si j’avais été auprès de toi et qu’elle ait pu empêcher ce qui est arrivé.
Ce n’est pas non plus la colère de ceux que la faim tenaille... non pas celle-là... non, parce que cette colère-là connaît celui à qui elle est destinée et qu’elle ne le craint pas... ou plus alors que aujourd’hui je ne sais vers qui me tourner pour déverser tout le fiel qui me vient à la bouche lorsque je t’imagine ne plus être parmi nous.
Elle n’est pas celle de l’homme trompé, bafoué, humilié... celle-là se réglerait entre deux ou trois par quelques coups de poings et puis une ou deux tournées qui nous feraient oublier la honte de s’être querellés pour moins que pas grand-chose... alors que ma colère ne se résoudra pas à une mauvaise cuite qui ne guérirait rien ou bien au contraire me ferait me ressouvenir de moments tellement présents qu’ils ne s’effaceront jamais.
Elle pourrait être celle que l’on ressent pour un de ces déserteurs qui nous laissent esseulés, désarmés, dans un vrai désarroi, au beau milieu d’un gué invisible et sournois mais ce serait faire offense à cette loyauté, à ce si beau courage qui sont tes apanages... et cela ne se peut.
Non, ma colère est unique et pourtant toutes à la fois. Unique pour ce qu’elle contient de tristesse et de rancoeur mais toutes pour la haine dépassée et la crainte surmontée.
C’est une colère sourde mais qui n’entend que trop les chagrins de l’absence... de ton absence.
C’est une colère qui hurle un silence de plomb à mes mots empêtrés de ne savoir que te dire pour, une dernière fois, un peu t’accompagner...
C’est la colère stupide de l’incompréhension et de la pauvre impuissance face à la fatalité... c’est la colère bête d’un ami qui regrette et ne sait pas comment désormais la vie va se continuer.

  Au plaisir de vous lire...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 650
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0145] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.