Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 383
Invisible : 0
Total : 383
13184 membres inscrits

Montréal: 1er déc 03:56:52
Paris: 1er déc 09:56:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Farandole de vie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 23 déc 2008 à 10:32
Modifié:  22 févr 2009 à 08:27 par Amie plume
Citer     Aller en bas de page

Du ventre gonflé de notre mère nous sommes issus,
Liés par un cordon d’amour invisible et indivisible.
Visages si semblables mais tempéraments si différents,
Nous sommes le lien du souvenir béni de notre enfance,
Le présent qui protège de la folie de ce monde et qui tient chaud,
Mais aussi le futur par les petits que nous portons à notre tour.
A la fois somme de 1 + 1 font onze et multiplicateurs, parfois diviseurs…
L’addition est notre condition.
Palette infinie, touches de joies et de peines, tableau de vie.
Chevelures d’ébène, de blé ou bien d’automne enflammé
Yeux de mer, d’émeraude ou bien encore d’écorce,
Mélange irraisonné de nos deux parents
De leur amour infini, fragile et béni…
Nous sommes le sang qui fait battre nos cœurs...La Fratrie.

Thérèse C.B. le 23/12/08 Texte protégé.

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23744 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 23 déc 2008 à 17:49 Citer     Aller en bas de page

Palette infinie, touches de joies et de peines, tableau de vie.
Chevelures d’ébène, de blé ou bien d’automne enflammé
Yeux de mer, d’émeraude ou bien encore d’écorce,
Mélange irraisonné de nos deux parents
De leur amour infini, fragile et béni…
Nous sommes le sang qui fait battre nos cœurs...


que de vérité
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 23 déc 2008 à 18:03 Citer     Aller en bas de page



Un vrai coup de coeur pour ton poème qui parle à mon coeur et qui est criant de vérité. Superbe.
Merci de l'avoir écrit.

Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 24 déc 2008 à 09:20 Citer     Aller en bas de page

bonjour ma chère Thérèse, c'est un très beau texte, vrai, réel, plein de vie et d'amour.... oui, comme tu l'as cité : nous sommes le sang qui fait battre le coeur.

Je t'embrasse bien fort

Ton ami

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 28 déc 2008 à 06:15 Citer     Aller en bas de page

Cher James, c'est la vérité du coeur... gros bisous mon poète et tout plein de bonheur pour cette nouvelle année qui s'annonce.

Athenea : Merci à toi et tous mes voeux pour 2009. Bizzz

L'insoumise : Merci ma belle. Je t'embrasse bien fort et te souhaite tout le bonheur du monde !

Mon Pierre : à mon tour de t'embrasser bien fort et de te remercier pour ta fidelité. Gros bisous tout plein.

Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
luna78


chi non ama non sarà amato mai
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
878 commentaires
Membre depuis
8 mai 2008
Dernière connexion
18 novembre 2015
  Publié: 5 févr 2009 à 14:49 Citer     Aller en bas de page

coucou ma plume j'aime beaucoup celui là, un style a part ça change et puis c'est tellement vrai ce que tu dis
bise luna

 
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 6 févr 2009 à 09:32 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup ma Luna Soleil ! Je t'embrasse bien fort.
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 8 mai 2009 à 18:37 Citer     Aller en bas de page

Merci ma douce Amendine.
Bisous.
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 18 août 2009 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

Magnifique de sensibilité, je le garde tout près de mon coeur celui-là......

Il me parle tant.


Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 18 août 2009 à 12:50 Citer     Aller en bas de page

Ce poème est le reflet de ma famille
Nous sommes si semblables... et pourtant si différents
je t'embrasse ma chère marie
thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1104
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0238] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.