Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 103
Invisible : 1
Total : 107
· ode3117 · Danalore · In Poésie
13741 membres inscrits

Montréal: 3 août 12:38:58
Paris: 3 août 18:38:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Mél'alcooli Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 29 jan 2019 à 10:47
Modifié:  29 jan 2019 à 10:47 par ori
Citer     Aller en bas de page

Je vis en mél’alcooli,
Là-bas je suis roi de la terre,
Je vis en mél’alcooli,
Là-bas je suis le roi des enfers.

Là-bas ma main ne tremble plus,
Là-bas tous les jours la brume, elle se dissipe,
Là-bas faut voir le fond du fût,
Pour que se dessine le rire sur la lippe.

Viens me voir en mél’alcooli,
Je te ferai roi de la terre,
Viens me voir en mél’alcooli,
Je te ferai roi des enfers.

Les rats m’y rongent les intestins,
Les éléphants m’aspirent les reins,
Les dragons calcinent mes cellules grises,
Les crabes sur mon foie gardent la prise.

Aime être en mél’alcooli,
Ici jamais, jamais, ça ne dérape,
Aime être en mél’alcooli,
Les mots s’illuminent et font soupape.

Pourtant, je meurs en mél’alcooli,
Pour mieux trouver la terre,
Pourtant, je meurs en mél’alcooli,
Pour mieux brûler aux enfers.

  Ori
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 30 jan 2019 à 01:55
Modifié:  30 jan 2019 à 16:45 par ori
Citer     Aller en bas de page

Citation de ptigaby
Mon Dieu quel désespoir et ces"rats qui rongent les intestins", quelle douleur. Touché je vous remercie. Gabriel.



Merci de votre sollicitude...Ce texte date de il y a de quelques mois, ma vie a changé depuis…

  Ori
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
4297 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 30 jan 2019 à 15:35 Citer     Aller en bas de page

Un triste ami qui ne nous veut pas que du bien ...
même s'il est parfois bien doux de glisser entre ses bras.

Ravie pour toi si tu as réussi à quitter son entrave.

Un écrit touchant et douloureux.

Myo

 
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 30 jan 2019 à 16:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de Myo
Un triste ami qui ne nous veut pas que du bien ...
même s'il est parfois bien doux de glisser entre ses bras.

Ravie pour toi si tu as réussi à quitter son entrave.

Un écrit touchant et douloureux.

Myo



Merci pour ce retour Myo… Oui 9 neufs mois que je n'ai pas touché une goutte d'alcool, sans trop d'effort, juste plus envie.. 9 mois une renaissance

  Ori
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 1er févr 2019 à 05:00 Citer     Aller en bas de page

Bon Jour ori


La force inouïe de la dépendance, déshumanisante, à des produits toxiques explose à travers vos mots en plein visage du lecteur...

Très ému et touché par ces cris de douleurs et de désespoir.

Je suis heureux que vous avez pu surmonter votre dépendance à l'alcool qui si souvent mène à moyen terme à la déchéance totale et des maladies incurables.

Restez cependant très vigilant et entourez vous des anges AA car l'appel intérieur diabolique reste potentiellement toujours ancré dans vos veines.

Bonne guérison et surtout une saine solidification de vos assises existentialistes.

Bien à toi Poète ori
Amicalement,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 1er févr 2019 à 17:24 Citer     Aller en bas de page

Merci Ori, de ce très juste poème

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
343 poèmes Liste
2927 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
28 juillet
  Publié: 2 févr 2019 à 01:02 Citer     Aller en bas de page

Un poème désaltérant sur le sujet...

Puissantes affirmations d’un état pitoyable !
Prise de conscience ( étonnante )


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 2 févr 2019 à 02:02 Citer     Aller en bas de page

Bonjour et merci à tous pour vos retours:

Actuaire : Oui le risque est toujours là bien sur, mais la page est tournée. Ai bu assez régulièrement pendant presque 40 ans, très intensément ces dernières années et le jour ou la décision a été prise cela a été terminé. Dans mon entourage beaucoup ont été surpris de l'apparente facilité avec laquelle j'ai fait cela sans aucune aide, juste que je pense que l'être humain à d'énorme capacité pour se guérir lui même, se programmer ou se reprogrammer ... De plus je ne nie pas l'alcool et ce qu'il m'a apporté, sauf que luui et moi nous ne vivons plus ensemble!

Miette: Je suis très heureux que vous le trouviez juste, je n'avais pas complétement perdu ma lucidité à priori!!!

Marchepascal : Je pense que si on ne déjuge pas, que l'on ne sert pas de cela pour se dévaloriser, que l'on cherche à être limpide avec soi-même, alors oui je croie que l'on peut être dans l'honnêteté par rapport à soi-même.

  Ori
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 614
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0248] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.