Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 110
Invisible : 0
Total : 111
· Flora Lynn
13208 membres inscrits

Montréal: 29 sept 20:14:16
Paris: 30 sept 02:14:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Espoir en ré mineur vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
1842 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 20 nov 2018 à 17:53
Modifié:  21 nov 2018 à 01:13 par Maschoune
Citer vertical_align_bottom

Déjà l’ombre a couvert la pâleur de mon front
Et mes sanglots se meurent comme ceux d’un violon,
Alors que dans la nuit mon cri vertige aux branches
En ses dentelles noires la douleur froide épanche.

Je tends mes doigts crochus vers cet astre lunaire
Je voudrais m’y suspendre en faire mon suaire
Crucifier l’amour sur ce marbre veiné
Mes lèvres encore chaudes appelant au baiser.

Mais j’ai vu et compris que des rochers se brisent
Et qu’au bas des falaises les éclats épars gisent,
J’ai senti dans le noir se tordre mes envies
Et j’ai même entendu un clapotis de Vie.

J’ai lu dans les étoiles que le ciment du temps
Peut colmater les brèches dans le courant des ans
Et tout mon corps tendu ô Dieu t’a supplié
D’ouvrir des horizons qui sauraient m’embraser.

Mes thrènes nocturnes ont filoché la nuit
Se mourant à l’aurore là où reprend la Vie.
Le luth de ma mémoire joue sur l’aube rosée
L’espoir en ré-mineur d’un requiem sacré

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
276 poèmes Liste
4944 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 21 nov 2018 à 06:00 Citer vertical_align_bottom

Requiem en ré mineur de Mozart


Paroles

Chapeau bas !

J'aime beaucoup

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
13471 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 21 nov 2018 à 06:05 Citer vertical_align_bottom

J'ai un peu l'impression d'arriver après tout le monde ...

Toujours une belle recherche dans tes mots PeV, peut-être dans ta partition devrais-je dire ?

J'aime bcp ces deux vers :

Citation de Pieds-enVERS
...

J’ai lu dans les étoiles que le ciment du temps
Peut colmater les brèches dans le courant des ans
...



Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17504 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 21 nov 2018 à 12:06 Citer vertical_align_bottom

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
1842 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 21 nov 2018 à 14:29
Modifié:  21 nov 2018 à 14:39 par Pieds-enVERS
Citer vertical_align_bottom

Citation de ODIN
Tut-Tut-Tut c'est musical de poésie



coin coin coin c'est musical aussi ! MERCI

ICI

Citation de Drôle d'oiseau
Encore une poésie de très belle facture dans tes mots choisis...
A lire et relire pour renouer avec le plaisir du travail bien fait, et s'imprégner de son écho spirituel..

J'tadore ma frégate .

Ton piafou


Ah mon zoziau quel beau commentaire .....essaies-tu de m'apprivoiser pour me prendre sous ton aile ?

doux

Citation de M@rselO
Le temps s'est suspendu à cette note d'Espoir, quand il s'avançait vers de sombres auspices...
Une grande musicalité, porte et sublime les images entre Ciel et Terre, ranime l'Amour moribond !

La partition en alex est digne d'un Opéra de Bellini



Je vois que tu as bien perçu la genèse de ce texte .....et par dessus tout tu me sers ton com sur un divin opéra!!
que dire .....Merci

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
1842 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 21 nov 2018 à 14:43
Modifié:  22 nov 2018 à 12:57 par Pieds-enVERS
Citer vertical_align_bottom

Citation de QUOIQOUIJE
Requiem en ré mineur de Mozart


Paroles

Chapeau bas !

J'aime beaucoup



merci QUOIQOUIJE .....d'avoir interprété ma pensée ds ce Requiem de Mozard auquel j'avais pensé évidemment ...j'en ai des frissons ! Et un grand merci car je ne connaissais pas les paroles .....Bonne soirée

Citation de Maschoune
J'ai un peu l'impression d'arriver après tout le monde ...

Toujours une belle recherche dans tes mots PeV, peut-être dans ta partition devrais-je dire ?

J'aime bcp ces deux vers :

Citation de Pieds-enVERS
...

J’ai lu dans les étoiles que le ciment du temps
Peut colmater les brèches dans le courant des ans
...



Merci à toi



Mais Isa tu n'es que la quatrième sur 13020 membres !il y a de la marge merci d'apprécier ce texte
Bonne soirée




Citation de mido ben
très beau



Merci mido pour ta présence et ton appréciation

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
188 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
28 août
  Publié: 21 nov 2018 à 19:10 Citer vertical_align_bottom

Lunaire partition...l'heure s'y prête...Une belle lecture...
Je souligne : "Mais j’ai vu et compris que des rochers se brisent
Et qu’au bas des falaises les éclats épars gisent,
J’ai senti dans le noir se tordre mes envies
Et j’ai même entendu un clapotis de Vie."

Amitiés....
Riaga....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 22 nov 2018 à 01:49 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Pieds-enVERS,
la musique nous transporte, l'écriture est un exutoire, l'espoir fait vivre !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
In Poésie


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
324 poèmes Liste
6891 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 22 nov 2018 à 03:12 Citer vertical_align_bottom

C'est bien de finir en musique.
La tonalité de ré mineur est sombre, et ce n'est pas sans raison que de grands Requiem ont été écrits dans cette tonalité. Mozart, Fauré, Brahms... mais ce dernier est lumineux dans l'esprit.

Où voulais je en venir ? Ah oui. Ton texte n'est pas sombre.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
5097 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 22 nov 2018 à 05:23 Citer vertical_align_bottom

Bonjour,

Cette sombre liturgie du souvenir n'appelle-t-elle pas à une seconde naissance ? Assurément , je pense... un beau texte.
amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
1842 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 22 nov 2018 à 12:37
Modifié:  22 nov 2018 à 12:47 par Pieds-enVERS
Citer vertical_align_bottom

Citation de RiagalenArtem
Lunaire partition...l'heure s'y prête...Une belle lecture...
Je souligne : "Mais j’ai vu et compris que des rochers se brisent
Et qu’au bas des falaises les éclats épars gisent,
J’ai senti dans le noir se tordre mes envies
Et j’ai même entendu un clapotis de Vie."

Amitiés....
Riaga....



Merci Riaga pour ton passage ....c'est le premier que je mets ds la rubrique "triste " et j"avais peur que ce soit un peu rébarbatif à la lecture !!

Bien à toi

Citation de Pichardin
Bonjour Pieds-enVERS,
la musique nous transporte, l'écriture est un exutoire, l'espoir fait vivre !
Amicalement
Pichardin



Merci Pichardin .....effectivement j'ai voulu montrer que subsiste tjrs une lueur l'espoir, même ds les cas durs
Amicalement
Bonne soirée

Citation de In Poésie
C'est bien de finir en musique.
La tonalité de ré mineur est sombre, et ce n'est pas sans raison que de grands Requiem ont été écrits dans cette tonalité. Mozart, Fauré, Brahms... mais ce dernier est lumineux dans l'esprit.

Où voulais je en venir ? Ah oui. Ton texte n'est pas sombre.

Bizzz, JB



Bonsoir InPoésie ...Oui le propre du réquiem est sombre parce que lié à la mort , mais là j'en ai fait un réquiem d'espoir ( un peu une antithèse )pour donner plus de peps au texte ! sourire

bizzz

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
1842 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 22 nov 2018 à 12:50 Citer vertical_align_bottom

Citation de Jean-Louis
Bonjour,

Cette sombre liturgie du souvenir n'appelle-t-elle pas à une seconde naissance ? Assurément , je pense... un beau texte.
amitiés
jlouis



Bonsoir JL

Cà fait plaisir de te voir et j'espère bien avoir le plaisir de te lire à nouveau ...depuis le temps !!!
Oui tu as bien perçu le sens que je voulais donner à ce texte ....une renaissance , l'espoir que la vie est là et qu'elle peut donner encore de bons moments

Amicalement!

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
4326 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 25 nov 2018 à 15:22 Citer vertical_align_bottom

L'espoir d'une aube nouvelle après la traversée de la nuit.

Tant que lune guide nos pas...il faut y croire.

Un grand texte.
Merci

Myo

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
1842 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 25 nov 2018 à 17:15 Citer vertical_align_bottom

Citation de Myo
L'espoir d'une aube nouvelle après la traversée de la nuit.

Tant que lune guide nos pas...il faut y croire.

Un grand texte.
Merci

Myo



Merci Myo pour ton passage ,oui c'est un cri d'espoir pour dire que quelle que soit " la traversée de la nuit " comme tu dis si bien il y a tjrs une lumière qui brille ...c'est celle de la vie !!

 
glycine


Même silencieux, les mots font du bruit... alors j'écris le soleil et la pluie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
968 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 7 déc 2018 à 08:36 Citer vertical_align_bottom

Des mots bien choisis, joliment enlacés... pour un poème tout en images... et en émotion...
Une belle note d'espoir au final...
Bravo... J'ai aimé

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
1842 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 13 déc 2018 à 09:14 Citer vertical_align_bottom

Citation de glycine
Des mots bien choisis, joliment enlacés... pour un poème tout en images... et en émotion...
Une belle note d'espoir au final...
Bravo... J'ai aimé



Tout à fait ...c'est l'espoir car la vie est là et vaut la peine d'être vécue , c'est ce que j'ai voulu faire passer !
Merci d'avoir apprécié

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
4105 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 2 févr à 15:34 Citer vertical_align_bottom

Bonjour à toi PeV


Tu ne peux pas t'imaginer mon bonheur après cette longue absence de pouvoir à nouveau me retrouver sous vos lignes poétiques très chère poète.

J'ai accumulé un énorme retard de lecture des poèmes publiés sur ce site.

Et pur hasard je me suis arrêté sur ce poème triste. Ne serais-je donc pas encore tout à fait guéri des tourbillons exténuant de ce foutu virus?

Et en poursuivant ma lecture je me suis à plusieurs reprises posé la question, c'est peut-être du loufoque? Pour finalement me dire que cela n'avait vraiment aucune importance, L'essentiel était de retrouver ta belle plume.

Et j'ai eu l'immense plaisir de relire ta belle plume. Un beau texte imagé, qui part du requiem en ré majeur, une sorte d'impasse qui s'ouvre, par petits pas, sur un horizon plein de promesses.



Je tends mes doigts crochus vers cet astre lunaire
Je voudrais m’y suspendre en faire mon suaire
Crucifier l’amour sur ce marbre veiné
Mes lèvres encore chaudes appelant au baiser.

Mais j’ai vu et compris que des rochers se brisent
Et qu’au bas des falaises les éclats épars gisent,
J’ai senti dans le noir se tordre mes envies
Et j’ai même entendu un clapotis de Vie.

J’ai lu dans les étoiles que le ciment du temps
Peut colmater les brèches dans le courant des ans
Et tout mon corps tendu ô Dieu t’a supplié
D’ouvrir des horizons qui sauraient m’embraser.





Quelle est belle ta plume agile trempée dans l'encre poétique.
Merci pour ce beau partage.
Bien à Toi, Pieds-enVers, avec mes amitiés.
Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
1842 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 13 févr à 12:55 Citer vertical_align_bottom

Citation de actuaire
Bonjour à toi PeV


Tu ne peux pas t'imaginer mon bonheur après cette longue absence de pouvoir à nouveau me retrouver sous vos lignes poétiques très chère poète.

J'ai accumulé un énorme retard de lecture des poèmes publiés sur ce site.

Et pur hasard je me suis arrêté sur ce poème triste. Ne serais-je donc pas encore tout à fait guéri des tourbillons exténuant de ce foutu virus?

Et en poursuivant ma lecture je me suis à plusieurs reprises posé la question, c'est peut-être du loufoque? Pour finalement me dire que cela n'avait vraiment aucune importance, L'essentiel était de retrouver ta belle plume.

Et j'ai eu l'immense plaisir de relire ta belle plume. Un beau texte imagé, qui part du requiem en ré majeur, une sorte d'impasse qui s'ouvre, par petits pas, sur un horizon plein de promesses.



Je tends mes doigts crochus vers cet astre lunaire
Je voudrais m’y suspendre en faire mon suaire
Crucifier l’amour sur ce marbre veiné
Mes lèvres encore chaudes appelant au baiser.

Mais j’ai vu et compris que des rochers se brisent
Et qu’au bas des falaises les éclats épars gisent,
J’ai senti dans le noir se tordre mes envies
Et j’ai même entendu un clapotis de Vie.

J’ai lu dans les étoiles que le ciment du temps
Peut colmater les brèches dans le courant des ans
Et tout mon corps tendu ô Dieu t’a supplié
D’ouvrir des horizons qui sauraient m’embraser.





Quelle est belle ta plume agile trempée dans l'encre poétique.
Merci pour ce beau partage.
Bien à Toi, Pieds-enVers, avec mes amitiés.
Etienne



Bonsoir Étienne.....contente de ton retour même si je ne fais que de brèves apparitions! C ’est vrai que ce texte peut paraître énigmatique , et encore plus ds cette rubrique ! J’ai voulu évoquer la mort, la douleur le désespoir ,tous ces sentiments auxquels la noirceur du texte au début peut faire penser ....mais j’évoque aussi le fait de réapprendre à vivre ,avec l’espoir de se dire que La Vie reste plus forte ! Merci pour ton long témoignage

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1032
Réponses: 17
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0437] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.