Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 15
· Lilium · RiagalenArtem
Équipe de gestion
· Ashimati
13358 membres inscrits

Montréal: 19 oct 06:06:48
Paris: 19 oct 12:06:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Journal :: C'est si bête... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
larme_de_crystal


La délicatesse est une façon de parler et l'amour une façon de faire. (Michel Audiard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
2665 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2002
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 1er oct 2004 à 07:35 Citer     Aller en bas de page

Cela fait une heure qu'il a décollé pour Singapour et il me manque déjà.

Il me faut pourtant tenir encore une semaine complète puisqu'il ne sera de retour que dimanche prochain.

Mes soucis personnels m'empêchent d'être plus sereine...je ressens de plus en plus de difficultés à me sortir du merdier dans lequel je me trouve.Il me manque tellement d'argent...

Heureusement que j'ai trouvé ce nouvel emploi, cela paiera mes factures pour les deux mois à venir. C'est déjà cela de prix.

Je suis très fatiguée psychologiquement et cela commence à se faire ressentir sur ma santé. Je continue à garder la tête haute mais mes forces m'abandonnent.

Je sais que je peux cependant compter sur l'aide morale de certains de mes très bons amis et sur le soutient de ceux-ci.

Je ne suis pas du genre à baisser les bras mais là, ils deviennent terriblement lourds...

Voilà pour aujourd'hui, chers amis et inconnus, je vous salue.

Bises

Isa

  Quand tout semble perdu, accroche toi au mot ESPOIR
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 1er oct 2004 à 12:15 Citer     Aller en bas de page

Allons allons !!!

Chère Isa..que pourrai-je dire pour te faire sourire et te redonner un peu de courage...Voyons...je cherche là..

Alphonse Allais :
L'argent aide à supporter la pauvreté .

C'est parce que la Fortune vient en dormant qu'elle arrive si lentement .


Tristan Bernard:
On ne prête qu'aux riches, et on a bien raison, parce que les autres remboursent difficilement.


Bon !! C'est pas grand-chose mais je te fais plein de bisous...

Loup

  http://papemich.free.fr/
favirol
Impossible d'afficher l'image
Main verte...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
1593 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2002
Dernière connexion
30 décembre 2020
  Publié: 2 oct 2004 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

Relativisons.
Jérémy aurait pu passer quelques jours chez toi et par une maladresse repetitive te boucher les chiottes ( par de fabuleux missiles au noir fuselage ) faisant de toi un plombier puant, infectant ton appartement, ton etage, ton immeuble.
On aurait pu maculer ton chat de goudron pour ensuite le recouvrir de plumes. Il serait alors mort dans d'atroces souffrances, dévoré par son compagnon félin l'ayant pris pour un poulet.
Ton frère aurait pu trouver une copine dépressive qui s'installant chez toi, aurait épuisé ton stock de kleenex et de tampax ( les seconds confondus avec les premiers )
Tu aurais pu te réveiller en blonde et tromper ton bel ami avec une langouste échoué de la seine qui t'aurait fait de l'oeil.
Tout tes sous vetement auraient pu être brulés sous tes yeux mêmes alors que ton fraternel essayait vainement de faire cuire une chaussure au fromage !
Et que d'autres possiblités catastrophiques !

Favirol

  Les impasses menottées à des mains percluses...
larme_de_crystal


La délicatesse est une façon de parler et l'amour une façon de faire. (Michel Audiard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
2665 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2002
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 3 oct 2004 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Merci Loup pour ces citations sympas et pour avoir pris le temps de me répondre... Il me manque tellement...

Favirol,

Tu es le premier à me faire sourire...bravo pour l'exploie !!!

Un grand merci à vous deux et de gros bisous en supplément !!

Bises

Isa

  Quand tout semble perdu, accroche toi au mot ESPOIR
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 498
Réponses: 3

Page : [1]

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0148] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.