Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 121
Invisible : 0
Total : 122
· Bakemono no Nisemono
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 18:46:50
Paris: 1er oct 00:46:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Poème contre Daesh, suite aux derniers attentats. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 5 juin 2017 à 01:37
Modifié:  5 juin 2017 à 01:49 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Poème contre Daesh, suite aux derniers attentats au Royaume-Uni.

Au temps où chevauchait le fier Gonfanonier,
Sous le commandement du Maréchal de l'Ordre,
L'ennemi reculait ; la Croix avait la force !
Mais que sont devenus nos rudes Templiers ?

Eudes de Saint-Amand, homme fort et superbe,
Ne respirant que la puissance et la fureur,
Et vous, grands Sénéchaux et nobles Commandeurs,
Qui infligiez aux muzz une défaite acerbe !

***

Encore une effroyable et sombre tragédie,
Pas celle de Racine où sanglote Hippolyte
Ni celle de Corneille où Chimène s'irrite ;
Celle de l'existence où le diable irradie !

Ô race de Daesh, dix-mille fois maudite,
Votre ferveur envers Allah n'est que folie.
Les couteaux ont frappé, affreuse barbarie,
Et parmi tous les morts aucun ne ressuscite...

Ils resteront couchés à jamais, pauvres gens,
Et je n'ai pas envie d'imaginer un champ
De fleurs, où doucement un ange les dépose,

Je veux exterminer ces djihadistes fous,
Les plonger en enfer, en un feu grandiose
Où l'hydre dévorante exhale son courroux !

***

Ceux qui pensaient avoir raison ont disparu.
On m'avait attaqué ; je me suis défendu,
Mais je ne détiens pas la vérité suprême,
Je ne suis qu'un petit créateur de poèmes,
Poète du dimanche et des jours fériés,
Travaillant en semaine avec les Templiers,
Frère au manteau de bure et fier Gonfanonier !

Monstres qui nous plongez en un laid cauchemar,
Où est votre bannière, à propos ? Nulle part
On ne la voit flotter, quand vous faites des morts !
Avec des explosifs au dos, vous êtes forts,
Mais vous ne valez rien dans une vraie bataille
Qui nécessite un noble feu dans les entrailles !

Concevoir une bombe ignoble, c'est votre art,
Mais auriez-vous été vaillants à Montgisard ?
Auriez-vous combattu sans crainte, par dizaines,
Contre le chevalier flamand Jacques d'Avesnes ?
Auriez-vous eu le sabre ardent, vile peuplade,
Aux Cornes de Hattin, près de Tibériade ?





_____________________________________


© 2017

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 5 juin 2017 à 06:09
Modifié:  5 juin 2017 à 06:44 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Citation de Jacques-Marie JAHEL
Bonjour ami poète,

Un poème tout droit sorti de votre cœur, je devrais dire de votre rancœur qui se doit aussi d'être la nôtre. Des vers sublimes toujours écrits avec un style grandiose; un poème parnassien qui reconnaîtra les siens; un poème calqué sur la bravoure d'antan assorti de noms que moi-même (excusez mon ignorance historique, hormis pour les classiques) ne connais pas.
La bravoure opposée à la lâcheté. L'honneur opposé à la bassesse. La médiocrité de l'inconnaissance qui fabrique les esclaves décérébrés porteurs de mort au sein de notre monde.
Poète ami, vos mots transperceront les cœurs de ceux qui vous liront comme des balles, oui mais des balles d'Amour pour son prochain; des balles qui ne tuent pas quand elles explosent mais rayonnent de la lumière compassionnelle de l'espérance à voir un jour, si l'occident ne se délite pas sous les peurs engendrées, à voir un jour s'inscrire au frontispice de nos cœurs, de nos âmes et de nos esprits telle cette devise qu'un mien ami avons l'habitude de prononcer en choquant nos verres:" Que la vie soit et que la mort meure."

Merci LPM.

Toute mon amitié.
JMJ ...




Bonjour ami poète,

inutile de vous dire que votre commentaire me va droit au cœur, après des moments de rage et de larmes...

Merci d'avoir perçu l'aspect positif de mon poème (sachant que certains me perçoivent parfois comme quelqu'un de belliqueux et d'excessif : ce sera peut-être encore le cas, mais je ne fais que réagir par rapport aux événements qui nous touchent).

J'emprunterai désormais la devise qui est la vôtre : : "Que la vie soit et que la mort meure."

Encore un grand merci et à bientôt


  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 5 juin 2017 à 06:44 Citer vertical_align_bottom

Pas de problème : je corrige immédiatement...

Oui, très juste...

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 5 juin 2017 à 06:52 Citer vertical_align_bottom

Citation de Shovnigorath
Poète masqué, chapeau bas et pavillon haut comme il se dit,
Je n'ai pas les mots académiques qui conviendraient pour décrire ce chef d'œuvre, mais j'ai assez de cœur et de guerres dans les veines pour revivre les folies de Saladin, le courage quasi suicidaire des croisés, la ferveur des templiers et le tranchant des lames, bien souvent émoussées, qui enlevèrent des vies à ces nombreux courages. J'ai été très ému par ce cri de révolte auquel j'adhère sans crainte . Si ôter ma vie pouvait arrêter le massacre aveugle, alors j'offre ma vie.
Merci pour cet extraordinaire partage mon ami

Sylvain



Bonjour Sylvain,

Merci d'avoir perçu ce cri de révolte et d'écoeurement...

Non, vous n'avez pas à offrir votre vie ;
Mais cela reste un beau geste envers les nombreuses victimes...

Encore merci pour ce commentaire qui me touche profondément.

A bientôt, ami poète

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 5 juin 2017 à 07:22 Citer vertical_align_bottom

Citation de NicoNavel
Merci pour ce superbe texte truffé de références et qui donne à réfléchir... un cri de révolte sincère et touchant

Amicalement




Un grand merci, Nico !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
688 poèmes Liste
28004 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 5 juin 2017 à 10:24 Citer vertical_align_bottom

Je pense à chaque victime sur son lit d'hôpital, à la douleur de toutes ces familles endeuillées et je trouve que ton poème fait ressentir ma colère et ma révolte encore plus fortes.
Merci pour tout ce que tu nous apprends sur l'histoire et ce poème me touche beaucoup par la puissance de tes mots.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17504 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 5 juin 2017 à 15:44 Citer vertical_align_bottom

je partage
toutes les emotions
exprimer par tes vers
ils ne sont que des laches criminel

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
PA...

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1012 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
28 février 2018
  Publié: 5 juin 2017 à 16:22
Modifié:  5 juin 2017 à 16:23 par PA...
Citer vertical_align_bottom

Salutations Le Poète Masqué

De cœur et de raison, j'encense ton écrit et pleure sur les vies sacrifiées par folie
Dieu ! Qu'il nous plaît à voir, regarder, en chaque humain, pour un vrai don de vie
De par ces actes barbares, ton image divine est trahie, dans son rêve d'amour pour l'humain
Par respect pour ceux qui ne croient pas, par compassion pour ceux qui parlent d'amour et de paix
Frère poète tu prends ta plume aujourd'hui pour défendre la liberté de vire sans dictâtes
Permet de voir ma plume, poursuivre, sur ces chemins boueux ou peux oseront te suivre
Du passé, tu nous as montrés des actions chevaleresques, je trace des sillons aux cris de liberté
Chevaliers, Templier, qui de par des rois furent occis, j'en appelle à vos âmes!
Sans-culottes des débuts de notre liberté, nos patries en danger rappellent le sang versé
Citoyens de nos jours instruits à consommer, regarde ton histoire et sort de ton sommeil
Poète, ne te retourne pas, ceux d'hier, de leurs tombes réponde déjà présent
Ceux d'aujourd'hui doivent en répondre autant.


PA...

 
In Poésie


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
324 poèmes Liste
6891 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 6 juin 2017 à 05:37 Citer vertical_align_bottom

De la Grèce profonde où je me trouve à l'instant, où l'Internet est rare et lent, je ne dirai qu'une chose.
Ces gens sont des merdes humaines. Des déchets de l'humanité. Ils ne méritent pas le nom d'homme. Et ce poème, magnifique de fureur en rend bien compte.

Merci Poète Masqué.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 6 juin 2017 à 21:58 Citer vertical_align_bottom

Belle colère à laquelle j'adhère totalement ayant moi-même écrit sur ce sujet.
Belle écriture, j'ai apprécié.

Rosanna

  Merci pour votre lecture
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 7 juin 2017 à 06:30
Modifié:  7 juin 2017 à 06:40 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Un immense merci, chers amis !

ode : oui, c'est difficile à imaginer, en effet...

mido : merci à toi, Mido.

PA... : quel commentaire, cher ami ! J'en suis très touché !
C'est un vrai poème, qui s'ajoute au mien !

Je vais le relire encore...
Des mots très forts : un grand merci, ami poète !


A bientôt, chers amis, et encore merci pour tous vos mots qui me touchent...

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 7 juin 2017 à 06:33 Citer vertical_align_bottom

Citation de Lipstick Cindy
Je comprend les raisons qui vous ont poussé à écrire ce poème est je suis entière en accord avec vous mais ouvrir le bal par deux strophes en louant les templiers me gène aux entournures
Quel était le rôle de ceux-ci
Par qui avaient-ils adoubés
N'agissaient-ils pas eux aussi au nom d'un dieu
N'est-ce pas au nom de ce même dieu qu'on été massacrés les habitants femmes et enfants compris de Jérusalem et des autres villes au fur et à mesure qu'elle tombaient entre leurs mains

Sorry mais même si ça risque de choquer question fanatisme et "illumination" je pense qu'ils ne valaient pas mieux que les affreux assassins de Manchester et de Londres pour ne citer que leurs derniers méfaits.



Bonjour Lipstick Cindy,

Au cours de la prise de Jérusalem par les Croisés, en 1099, la population musulmane et juive ne fut pas exterminée mais chassée de la ville vers Ascalon ou Damas, comme l'attestent les écrits retrouvés dans la Geniza du Caire. Le sac de Jérusalem est en effet amplifié par des chroniqueurs arabes pour en faire un récit épouvantable et rassembler le monde musulman contre les Croisés.

En 1244, par contre, les musulmans font un massacre uniquement pour le plaisir. Ils pillent la ville et la laissent dans un état de ruine tel qu'elle en devient inhabitable, tant pour les chrétiens que pour les musulmans.

Je ne veux pas présenter les Croisés comme des anges et les musulmans comme des démons : ils étaient certainement aussi guerriers les uns que les autres, ceux-ci combattant pour Allah et ceux-là pour Dieu.

Vous commencez à connaître un peu mes écrits : je célèbre parfois certains types de guerriers, tout en considérant la guerre comme une monstruosité. Je pense néanmoins que si les Croisés n'avaient pas été là, nous serions déjà peut-être tous musulmans. Et ça recommence avec ces Islamistes qui veulent transformer l'Europe en un immense Califat (ce n'est pas moi qui le dit, ce sont eux-mêmes, dans leurs discours).

Je suis contre le massacre des innocents, et si les Croisés se sont livrés à de telles actions, ce n'est certainement pas ce qu'ils auront fait de mieux, bien entendu. Je préfère deux armées qui s'affrontent sur un champ de bataille, loin des femmes, enfants et personnes âgées. Dans ces conditions, une bataille peut se dérouler, même si l'issue impacte forcément la population après coup.

Merci d'avoir lu mon poème et d'avoir apporté ce regard critique, qui incite à la réflexion.

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 7 juin 2017 à 06:44 Citer vertical_align_bottom

Jean-Baptiste,

merci à toi pour ces mots très durs, mais très justes...

Rosanna,

merci pour vos mots...
J'essaierai de trouver le poème qui traite de ce sujet, pour le lire.


Merci à vous deux, chers amis.

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Evana


Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
112 commentaires
Membre depuis
26 mai 2017
Dernière connexion
22 juin 2021
  Publié: 7 juin 2017 à 08:35 Citer vertical_align_bottom

Je suis d'accord avec JB... Ces êtres ne mérite pas le nom d'homme...
Un poème touchant par sa colère et sa si triste réalité.
Merci.

Eva

  L'ange profané
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 7 juin 2017 à 15:23 Citer vertical_align_bottom

Merci PLM pour votre texte ...

Malgré mon attrait démesuré pour l'amour et l'harmonie, je ne peux concevoir de vivre près de la vermine... Je ne les considère pas comme musulmans mais comme de vulgaires meurtriers.. Il y a trop d'honneur de les associer à une religion.... Sincèrement si on bannissait les termes de musulmans ou islamistes à leur encontre en se "contentant" de fous, de sanguinaires, de barbares sans foi ni loi ce serait déjà les jeter à terre et renier ce qu'ils revendiquent avec fausseté... et un bon coup de talon pourrait peut-être les enfoncer dans les profondeurs ....

J'aime la verve de tous les commentaires suscités par votre texte.. merci

Avec mon amitié
V

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai 2021
  Publié: 10 juin 2017 à 04:12 Citer vertical_align_bottom

tu ne peux savoir combien je partage ta juste révolte, Le Poète Masqué!

ces misérables assassins se moquent bien des malheureuses victimes, car ils n'ont aucun état d'âme, si ce n'est la haine!

merci infiniment de nous avoir, par le biais de ta merveilleuse plume, rappelé d'autres moments historiques et particulièrement instructifs. c'est remarquable et tellement talentueux!

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette


 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 10 juin 2017 à 06:40
Modifié:  11 juin 2017 à 17:47 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Un grand merci, chère Josette...

Content d'avoir partagé ce poème avec vous, en espérant que les attentats arrivent le moins possible.

Bon week-end et à bientôt !

------------------------

Lipstick Cindy,

Merci pour ce commentaire complémentaire.

Oui, cela reste des actes barbares.

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 11 juin 2017 à 17:42 Citer vertical_align_bottom

Citation de Varh
Merci PLM pour votre texte ...

Malgré mon attrait démesuré pour l'amour et l'harmonie, je ne peux concevoir de vivre près de la vermine... Je ne les considère pas comme musulmans mais comme de vulgaires meurtriers.. Il y a trop d'honneur de les associer à une religion.... Sincèrement si on bannissait les termes de musulmans ou islamistes à leur encontre en se "contentant" de fous, de sanguinaires, de barbares sans foi ni loi ce serait déjà les jeter à terre et renier ce qu'ils revendiquent avec fausseté... et un bon coup de talon pourrait peut-être les enfoncer dans les profondeurs ....

J'aime la verve de tous les commentaires suscités par votre texte.. merci

Avec mon amitié
V



Bonjour Valérie,

Un grand merci pour votre commentaire.

Je l'avais lu mais je pense que j'avais omis d'y répondre directement.

Oui, vous avez raison.

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 20 juin 2017 à 16:32 Citer vertical_align_bottom

Merci beaucoup Lilania !


A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 29 juil 2017 à 02:18 Citer vertical_align_bottom

Citation de In Poésie
De la Grèce profonde où je me trouve à l'instant, où l'Internet est rare et lent, je ne dirai qu'une chose.
Ces gens sont des merdes humaines. Des déchets de l'humanité. Ils ne méritent pas le nom d'homme. Et ce poème, magnifique de fureur en rend bien compte.

Merci Poète Masqué.

Bizzz JB



Bonjour le Poète Masqué

Je cite le commentaire In Poésie, je suis tout à fait d'accord avec lui
Et tout poème me touche beaucoup

Merci de l'avoir écrit ....

James



  Membre de la Société des poètes Français.
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 29 juil 2017 à 12:16
Modifié:  29 juil 2017 à 12:18 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Merci beaucoup James !

Content de te revoir ici.


La fureur intérieure me possède parfois, surtout après un attentat.

A bientôt et encore merci.










  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2104
Réponses: 20
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

violent orage (Autres)
Auteur : josette
Ah qu'il serait (Amitié)
Auteur : Sybilla
"donner pour recevoir" (Autres)
Auteur : Baptiste
Humeur du ciel (haïku) (Autres)
Auteur : Bernylys
Les listes se désistent (Loufoques)
Auteur : Catwoman
L’art de draguer une femme comme moi (Loufoques)
Auteur : Audrey Deroze
Ces souvenirs qui nous hantent (Tristes)
Auteur : PA...
Ô douce nuit. (Autres)
Auteur : Ludothum.
Ma Rue (Poèmes par thèmes)
Auteur : ballandine
Les poètes tristes (Tristes)
Auteur : Xenia
L'attente (Autres)
Auteur : La Brune Colombe

 

 
Cette page a été générée en [0,0454] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.