Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 49
Invisible : 0
Total : 50
· Stegobulle
13217 membres inscrits

Montréal: 3 déc 14:56:56
Paris: 3 déc 20:56:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Avecque (incipit liber) vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 31 mars 2015 à 17:48 Citer vertical_align_bottom



                         - « Fragments sauvés des ruines de mon esprit » -





                       « Avecque l'Écriture émerge le Mensonge »


                                                                   incipit liber














                                        - ici commence le livre -



          ________________________________________________________

                    incipit liber ~ ici commence le livre : ici donc la première page de mon recueil.
                       Note : une sentence monostiche est une épigramme faite d'un seul vers.
                                                        ©® l’Auteur (tous textes déposés)

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Origami
Impossible d'afficher l'image
Ecrire ce que l'on pense...mais pense t on ce que l'on écrit ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
370 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2014
Dernière connexion
27 août
  Publié: 1er avr 2015 à 12:38 Citer vertical_align_bottom

Lastexit

Court mais intense !
A l'écriture me permets tu d'ajouter la parole ? Depuis que l'homme est capable de former des mots, n'est il pas également apte à mentir ?
Amicalement
Origami

 
Max-Louis

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
508 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
30 novembre 2016
  Publié: 1er avr 2015 à 13:29 Citer vertical_align_bottom

Bon jour lastexit,

Citation de lastexit
- ici commence le livre -



A ces mots, j'ai comme un référentiel : "Le livre des questions" d'un certain Edmond, qui écrit : "le mot ne redoute pas le mot mais la phrase".

Mais qu'est-ce l'écriture qu'une forme de symbole et le symbole un dessin et le dessin une expression de l'Homme. Alors effectivement le mensonge qu'il soit par omission ou pas, qu'il soit pour se protéger ou pour nuire, qu'importe il n'y a pas de vérité et comme nous le dit le père Phèdre et pour synthétiser "la vérité est à celui qui par sa force de persuasion convainc le plus grand nombre" tel l'avocat qui est capable de défendre un meurtrier ou un innocent.

Par ailleurs, je suis troublé par les majuscules. Est-ce à dessein ? Si cela est le cas, le champ d'interprétation peut être différent.

Max-Louis

  Je vis, tu vis, c'est étrange ! Ce que j'écris est fiction … dans un réel déformé.
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 1er avr 2015 à 14:41 Citer vertical_align_bottom




! Vénusia !

   Quelque puisse être le domaine didactique auquel on se réfère, une citation ne peut jamais être le fait de son auteur (incongruités et concomitances de notre vieille langue, sans doute). J'y préfère, et de loin, la notion abstraite de « fragments » que porte le titre de mon recueil.

   Au-delà de la réalité historique qui mène inévitablement un vainqueur à être révisionniste de sa petite histoire, cet apophtegme est un véritable sujet de thèse philosophique auquel je me suis attelé, qui intéresse davantage la mémoire et le souvenir dans le processus de l'écriture rapportée à cette fabrication merveilleuse que peut être : « un Poème ».



BiZz, éric



  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 1er avr 2015 à 14:57
Modifié:  1er avr 2015 à 15:02 par lastexit
Citer vertical_align_bottom




! marc de saint point ! Origami !


Le Souvenir ne serait-il que le souvenir d'un souvenir
Ne serait-ce point là que réside le Mensonge


Ma mémoire épisodique qui remonte au berceau, avec tout son cortège de réminiscences, et j'entends par réminiscence la mémoire volontaire telle que la définit Aristote, me disent tout autre chose mais l'écriture d'un poème, quand je reviens sans cesse sur le motif, me laisse cette impression, pas toujours désagréable, somme toute, que je fais entorse à ce qui fut ma réalité.

De belles ruines, pour sûr !




Amistat, éric



  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 1er avr 2015 à 15:55 Citer vertical_align_bottom




! Max-Louis !



à « Chacun sa vérité, qui n'est celle de l'autre, ». ©

   Les majuscules sont à dessein et je te suis gré de l'avoir relevé ; à dessein, faisant dessin, pour forcer une interprétation historique au premier chef, mais aussi pour marquer toute l'importance de mon attachement à cet apprentissage constant qu'est l'écriture de mon recueil car il est bien la source de cet aphorisme.

« Sketches among the Ruins of my Mind »

   Sketches pour croquis , esquisses ou dessins : croquis sur le vif, s'il en est, esquisse d’un souvenir, parfois fugace, dessin, assurément, dans la calligraphie.



Adichas, éric.



  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 1er avr 2015 à 20:41 Citer vertical_align_bottom




! SillonsDesMots !

Echange pour échange, allons-y donc de ma vision à froid :


impression » sensation » émotion » sentiment » notion » idée

La généralité des impressions mène à la particularité de la sensation pour en venir à la singularité d'une émotion ; la singularité du sentiment induit (le concept sensible) conduit à la particularité de la notion, propre à l'entendement (le concept intellectuel, le concept par excellence), pour aboutir enfin à la généralité de l'idée, propre à la raison (le concept rationnel en tant que construction de concepts intellectuels).

Dès lors, la vocalisation appartient à la sensation, la verbalisation au sentiment, et l'écrit à la raison. Vrai, par conséquent : pas plus que la sensation, le sentiment ne saurait mentir. Seule, au final, l'écriture peut devenir :

une maîtresse traîtresse.



Adichas, éric.



  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 2 avr 2015 à 08:13 Citer vertical_align_bottom




! SillonsDesMots !



« Qu'est-ce qu'il fait, qu'est-ce qu'il a, qui c'est celui-là ?
Complètement toqué, ce mec-là, complètement gaga
».



Bah ! Juste un amusement qui avait le don d’agacer mon prof de philo quand je me mettais à parler pour ses seules oreilles au détriment de la classe. J’en faisais souvent de même avec mes profs de français : .



Amicalement, éric.



  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier 2021
  Publié: 4 avr 2015 à 05:39 Citer vertical_align_bottom

Salut ! J'ai bien aimé l'échange. Lastexit, pourquoi la vocalisation n'appartiendrait-elle pas à l'impression ? C'est juste une demande d'infos. A plus tard !

 
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 4 avr 2015 à 08:37 Citer vertical_align_bottom




! Jean-Claude !

la Cause et l'Effet : une impression est une sollicitation des terminaisons nerveuses par des stimulus jusqu'à leur traitement par le cerveau. La sensation en est le contrecoup, une réponse sensorielle spécifique à la stimulation, un choc en retour.

A poser la main sur un poêle, l'impression de la chaleur mène inévitablement à la sensation de brûlure : à n'en pas douter, la vocalisation va venir avec la sensation, et seulement avec elle, car elle est également une réponse, un effet.

Une sensation agréable procurée par l'impression visuelle d'un paysage, bien qu'indéfinissable quoique vive, peut se traduire par une vocalisation, une exclamation, manifestant son émerveillement devant la nature avant même que l'émotion ne conduise à la verbalisation du sentiment, le sentiment du beau. Ne reste à la raison que de consigner à l'écrit une certaine notion de la beauté.

Voilà ! voilà !



Amitiés, éric.



  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier 2021
  Publié: 4 avr 2015 à 09:42 Citer vertical_align_bottom

Merci, Éric, pour cet éclaircissement. A bientôt !
J-Claude.

 
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 4 avr 2015 à 13:57 Citer vertical_align_bottom


! J-Claude !





            
                    
                            
      ! De rien !         
                            
                    
             





Amitiés, éric

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1221
Réponses: 11
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0334] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.