Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 361
Invisible : 0
Total : 365
· Sol_M · patrick dabard · Jean-Claude · ramon78
13186 membres inscrits

Montréal: 6 déc 02:51:29
Paris: 6 déc 08:51:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Boîte à suggestions :: Problèmes d'images (je dis ça, je dis rien) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
819 poèmes Liste
23005 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 28 sept 2010 à 07:06
Modifié:  30 sept 2010 à 06:34 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Dommage, j'ai raté une belle empoignade récemment. Il y était question d'images, encore une fois.

Moi ce qui m'épate sur LPDP c'est qu'on a le droit d'en mettre, des images, ce qui pour un site d'écriture est déjà un paradoxe, mais qu'en plus ces images posent systématiquement un problème.
Si j'écris une conte érotique bien salace, personne n'y trouvera à redire. Je peux y décrire par le menu toute sortes de choses plus ou moins obscènes, c'est pas grave. Heureusement d'ailleurs et je ne m'en suis pas privée (quoiqu'avec modération somme toute). Il suffit de publier dans le tiroir adéquat, avec le redoutable avertissement légal pour moins de 18 ans (mouahhhhh!!!).

Mais si je porte un avatar (image) un peu olé olé, ou que je glisse une image dans un commentaire, les ennuis arrivent, on fait les gros yeux. Soit l'image est choquante, soit elle est soumise à des droits.

Mais si, tout simplement, on supprimait la possibilité de mettre des images, comme dans les livres des grandes personnes ?

Et on en profiterait pour supprimer les affreuses bactéries nommées "émoticônes" ?

Et on lirait ? …C'est pas chouette, ça comme idée ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16148 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 28 sept 2010 à 07:09 Citer     Aller en bas de page

Pourtant Aude, il est un dicton chinois qui dit cela en substance "Une image vaut mille commentaires"

une manière indirecte de dire que parfois il est heureux de ne rien dire

des parlant.....mdr

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
819 poèmes Liste
23005 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 28 sept 2010 à 07:34 Citer     Aller en bas de page

Citation de Guido
Pourtant Aude, il est un dicton chinois qui dit cela en substance "Une image vaut mille commentaires"

une manière indirecte de dire que parfois il est heureux de ne rien dire

des parlant.....mdr



Les chinois écrivent en idéogrammes : chaque mot est donc un dessin !
Si la parole est d'argent, le silence est d'or et l'écrit ? n'est il pas un diamant ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
819 poèmes Liste
23005 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 28 sept 2010 à 09:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de James Px.
L'image rend aveugle et le mot muet c'est bien connu et la musique sourd !



Eh oui mon cher, la musique rend sourd comme on le dit de la masturbation (intellectuelle).
L'image c'est la facilité, le texte la difficulté.
L'image sollicite directement notre vue et notre cerveau sans passer par la case (O combien importante) de l'imaginaire.
La censure est sans doute nécessaire, ne serait-ce pour que l'"interdit" ait ce goût si délicieux.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
753 poèmes Liste
16052 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 28 sept 2010 à 09:46 Citer     Aller en bas de page

Sûrement je suis redondante en disant que je souscris ce que vous venez de dire..

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7587 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 28 sept 2010 à 13:42
Modifié:  28 sept 2010 à 13:43 par Nitrox
Citer     Aller en bas de page

Mes amis.. Je vous livre en primeur mon futur nouvel avatar...
Il est rond, il est doux, il n'est pas sexy... Ca pête non?











  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
819 poèmes Liste
23005 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 28 sept 2010 à 17:06 Citer     Aller en bas de page

Citation de FeudeBelt
Mes amis.. Je vous livre en primeur mon futur nouvel avatar...
Il est rond, il est doux, il n'est pas sexy... Ca pête non?



Ça pète graaaave.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7587 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 28 sept 2010 à 17:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de chocolat show (en gr
je ne comprends pas la comparaison entre les mots et les images. ces 2 là offrent pas les mêmes effets. les mots peuvent décrire une femme dénudée avec sensualité ou salacité (ça se dit?), ça appelle à l'imagination. alors que la photo impose une image dont on n'a rien demandé. quand on va lire un poème érotique on sait où l'on va, on sait à quoi on s'attend, on sait ce qui nous convient, on imagine, et si ça ne nous plaît pas on a la possibilité de stopper la lecture. alors qu'une photo...on a pas le choix, on l'a voit dans son intégralité, que ça nous plaise ou non.

non je ne comprends pas comment vous pouvez dire ou sous-entendre qu'un poème érotique et une photo coquine c'est la même chose, y a rien de comparable. enfin c'est mon avis.



.
Comme dit aude: L'image sollicite directement notre vue et notre cerveau sans passer par la case (O combien importante) de l'imaginaire ((je rajouterai ici, 'donc des mots)...

Je vois pas en quoi vous n'etes pas ok?



.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16148 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 29 sept 2010 à 05:09 Citer     Aller en bas de page

Voila le risque...





  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
819 poèmes Liste
23005 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 29 sept 2010 à 06:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de chocolat show
je ne comprends pas la comparaison entre les mots et les images. ces 2 là offrent pas les mêmes effets. les mots peuvent décrire une femme dénudée avec sensualité ou salacité (ça se dit?), ça appelle à l'imagination. alors que la photo impose une image dont on n'a rien demandé. quand on va lire un poème érotique on sait où l'on va, on sait à quoi on s'attend, on sait ce qui nous convient, on imagine, et si ça ne nous plaît pas on a la possibilité de stopper la lecture. alors qu'une photo...on a pas le choix, on l'a voit dans son intégralité, que ça nous plaise ou non.

non je ne comprends pas comment vous pouvez dire ou sous-entendre qu'un poème érotique et une photo coquine c'est la même chose, y a rien de comparable. enfin c'est mon avis.



Tout est comparable Chocolat Show, et, comme le remarque Feudebelt, tu as mal compris mon post.

Je me cite moi-même (j'adoooore) :

Mais si, tout simplement, on supprimait la possibilité de mettre des images, comme dans les livres des grandes personnes ?

Personne ne m'a répondu sur ce point précis ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
1175 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 29 sept 2010 à 09:32 Citer     Aller en bas de page

Perso, je suis toujuors d'accord avec une touche de Q visuelle. C'est sûr qu'on ne viens pas ici pour se taper une petite érection de famile , il y a tellement d'autres endroits accessibles en un seul clic que c'est un peu faux - cul que de s'attaquer à quelques avatars un peu croustillants.

Sorry, mais pour moi, si quelques - unes de nos charmantes camarades de classe se sentent suffisamment à l'aise pour s'ilustrer derrière quelques images croustillantes, c'est peut être tout simplement parce qu'elle ont l'assurance de ne pas se faire harceler à la moindre allusion un peu sexy , qu'elle soit visuelle ou non et ça, c'est plutôt un signe de bonne santé pour le site. J'ai dit

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
819 poèmes Liste
23005 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 29 sept 2010 à 14:39
Modifié:  29 sept 2010 à 14:40 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

Citation de Estérak
Perso, je suis toujuors d'accord avec une touche de Q visuelle. C'est sûr qu'on ne viens pas ici pour se taper une petite érection de famile , il y a tellement d'autres endroits accessibles en un seul clic que c'est un peu faux - cul que de s'attaquer à quelques avatars un peu croustillants.

Sorry, mais pour moi, si quelques - unes de nos charmantes camarades de classe se sentent suffisamment à l'aise pour s'ilustrer derrière quelques images croustillantes, c'est peut être tout simplement parce qu'elle ont l'assurance de ne pas se faire harceler à la moindre allusion un peu sexy , qu'elle soit visuelle ou non et ça, c'est plutôt un signe de bonne santé pour le site. J'ai dit



C'est quoi une érection de famille ? Lol

Nous les poétasses on publie ici juste pour se faire harceler, c'est bien connu.

Alors, ça vient le harcèlement ?

Bien dit Esterak, mais moi je t'avoue que je viens pas ici pour les images. Je sais (et toi aussi je suppose) où en trouver de bien mieux. Donc si on ne peut plus mettre d'images ça me dérangera pas.

Ou alors quelques enluminures ?

PS : moi aussi je t'aime Franck.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7587 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 29 sept 2010 à 14:52 Citer     Aller en bas de page

j'ai aussi

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16148 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 30 sept 2010 à 02:30 Citer     Aller en bas de page

ben moi je suis interdit d'images....du vrai harcèlement, mais on dira que j'aime ça....

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
819 poèmes Liste
23005 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 30 sept 2010 à 07:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de Guido
ben moi je suis interdit d'images....du vrai harcèlement, mais on dira que j'aime ça....



Mon Guido tu es sage comme une image.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 4 oct 2010 à 09:20 Citer     Aller en bas de page

Euh miouf miouf miouf, j'passe un tit oeil, vous lis et me demande : pourquoi ne pas créer votre propre site que vous décoreriez à votre (dé)goût ?
Je rejoins le fait que l'image toute crue, nue, et tutti quantu est choquante dans le sens où on ne peut l'éviter. Sauf à vouloir nuire en s'amusant, s'amuser en nuisant (naïvement ou non), je trouve dommage que certaines intelligences s'abaissent à ce jeu... pernicieux.

 
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 6 oct 2010 à 01:22 Citer     Aller en bas de page

ouais, enlever le droit de poster des images ouais pourrait être cool.

enlever le droit au émoticone, et bien même si plusieurs en abuses, je crois quand même que parfois c'est intéressant sa met une certaine vie.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
819 poèmes Liste
23005 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 7 oct 2010 à 17:48 Citer     Aller en bas de page

Allez, plus d'images, on se baptise Les Iconoclastes et on ne fait que lire et écrire. Chiche ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
bulle_d'oxygène


Le poème est un mystère dont le lecteur doit chercher la clé (S.Mallarmé)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
931 commentaires
Membre depuis
10 mai 2010
Dernière connexion
2 janvier 2016
  Publié: 14 oct 2010 à 09:20 Citer     Aller en bas de page

Chiche Aude ça marche comme ça pour moi... D'ailleurs depuis le début car je ne sais même pas les mettre moi les images alors.... Enfin c'est une sacré polémique que voilà.
Bulle d'oxygène

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 12 févr 2011 à 07:54 Citer     Aller en bas de page

Citation de gigi 46

tu me manque la maisou est vide cent toi

il n y personne qui me parle plu personne ne dit mon nom









  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
304 poèmes Liste
19147 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 13 févr 2011 à 13:00 Citer     Aller en bas de page

l'intervention là géniale !

(pardon ça m'a échappé)

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 5811
Réponses: 31

Page : [1] 2

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0512] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.