Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 13
Invisible : 0
Total : 14
· Avraham
13361 membres inscrits

Montréal: 27 sept 06:40:10
Paris: 27 sept 12:40:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Christelle Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Daniel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
395 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 15 déc 2016 à 13:14
Modifié:  17 jan 2017 à 09:49 par Daniel
Citer     Aller en bas de page

Christelle 2008


Réminiscence. Ta douceur lumineuse,
La fumée Fortuna d’une clope oubliée
Au bord d’un cendrier dans un soleil tout frais.
Ton regard étoilé, la douceur de ton bras
Quand il prenait mon bras pour un soir de balade.
Ce velours attendri de ta simple présence.
Réminiscence. J’entends parfois ta voix.
Vois ton nez rigolo qui ponctuait ton rire,
Chacune de tes syllabes.
De cette Dame blanche que nous n’aurons pas vue
Jusqu’à tes trente-huit ans, où t’es-tu échouée ?
Je suis sec, digéré, ne sais plus qu’ajouter,
Mais, parfois, ton parfum, cette fragrance émue...
Réminiscence.

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
15051 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 17 déc 2016 à 02:02 Citer     Aller en bas de page

Un texte poignant.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6175 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 18 déc 2016 à 08:34 Citer     Aller en bas de page

Un style sec qui renforce le propos pour éviter le mélo amicalement
Jc

 
Daniel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
395 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 21 déc 2016 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Merci à chacun de vous pour votre lecture amicale.

Dan

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
9 décembre 2019
  Publié: 26 déc 2016 à 04:15 Citer     Aller en bas de page

Un texte bouleversant empreint de tant de fraîcheur.

 
Daniel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
395 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 28 déc 2016 à 11:29 Citer     Aller en bas de page

Merci Authilie. La fraîcheur, oui, elle semblait en être l'incarnation.

Amitiés.

Dan

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4015 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 28 déc 2016 à 13:11 Citer     Aller en bas de page


C'est beau et émouvant

J'admire beaucoup cette façon d'écrire

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Daniel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
395 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 29 déc 2016 à 02:01 Citer     Aller en bas de page

Merci Sidonie.

Dan

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16776 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 5 sept 2017 à 02:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Je dirais juste que tu étais bien en sa présence, car elle était une femme agréable...et ton poème nous la rend également agréable, ce qui ajoute à l'émotion qui nous saisit. En peu de vers, tu exprimes tellement avec ces souvenirs...
amicalement.
pyc.

 
Daniel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
395 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 5 sept 2017 à 03:11
Modifié:  5 sept 2017 à 03:19 par Daniel
Citer     Aller en bas de page

Salut Pyc,

Elle fut une flamme fragile étouffée par ses mauvais vents.

Merci.

Dan

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 678
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0321] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.