Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 44
· monthery · roger tibbart · zouzou31 · Audrey Deroze · ode3117
13206 membres inscrits

Montréal: 6 oct 03:50:39
Paris: 6 oct 09:50:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Encore un réveil !!... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 18 déc 2012 à 05:57
Modifié:  27 déc 2012 à 18:23 par Nitrox
Citer vertical_align_bottom

"Un réveil de plus !...( au coeur de mes voyages - 3 )"


Un bref, "ça va ? ", m'a sorti de mon état d'inconscience, cette transition rêveuse qui me maintenait dans un demi sommeil, encore isolée de la dure réalité.
Ce "ça va ? " résonnait en moi comme une incohérence !
Que signifiait-il ? Comme si dans ma vie actuelle il y avait de quoi pouvoir combler le temps. Le "va" donnait une intention d'aller de l'avant, d'avancer, de continuer.
Pendant cet instant métaphorique, j'ai du lâcher un "pardon ? " interrogatif pour me laisser le temps de trouver une réponse. Une réponse évasive; mais comment le pourrais-je ?
Lorsque mes yeux ont fini par s'entrouvrir, ma lutte infinie pour combattre le réveil étant veine, j'ai du me résoudre à accepter encore une fois, comme à chaque matin, la sombre réalité !
Seulement, aujourd'hui c'était le 9 Août, alors j'ai laissé échappé un
"non bien sûr que ça ne va pas ! "marquant pour le début de ma journée mon état d'esprit très affecté et obscurci !
En effet, c'était un jour, le jour de l'amour !

"C'était un jour, le jour de l'amour,
célébré pour moi, pour la première fois,
la découverte te tenir pour quelqu'un,
une place importante dans son destin.

C'était par un hasard, au détour d'une lettre,
découverte tout près de ma porte,
étonnée, ce jour me semblait-être,
un jour de plus comme les autres.

Et pourtant, j'ai découvert et compris,
que j'étais essentielle à sa vie,
j'ai aimé ce jour depuis 6 ans,
et attendais y voir une preuve d'intéressement.

J'ai eu des mots d'amour,
Ceux qui rime avec "toujours"
Ceux qui se disent éternels,
et qui affirment être Celle !
J'ai eu des mots doux,
Ceux qui se disent tabou,
Ceux qui sont charnels,
et qui me rendent la plus belle !"


Mais aujourd'hui, c'était le jour de l'amour que j'ai passé seule, en me demandant si une de tes pensées venait vers moi. Le jour de l'amour était triste, il était fade et sans intérêt, il a été dur à supporter, des lèvres pincées, des poings qui se crispent.

Il fait sombre et le soleil intense termine sa folle journée !
Un vent se lève. S' il pouvait balayer ces images!
Et pourtant, devant la majestueuse beauté de la nature, ce paysage flamboyant qui s 'est montré à mes yeux, je ne pouvais que sourire.
Pas de ces rires francs et audacieux, le sourire de celle qui profite le temps d'une parenthèse à l'instant unique, sans songer au passé et craindre le futur. J'étais face à cette étendue turquoise entrelacée d'un pourpre scintillant. Cette île ressemblait à un paradis envoûtant !
Qu'il était beau ce moment volé dans cette eau transparente !
Envolé de tous malheurs, tel un refuge de "bonheur"...
Ce dernier mot, pourtant était écrit à la hâte.
"Le bonheur"; il ne m'est accordé que de courte durée dans ces instants d'insomnie.
Il est le moment où enfin je me dégage de mes souvenirs... Il est bref ! Le bonheur, je l'aurai aimé avec toi.
Qu'en est-il s'il reste comme ça en état de latence et de tant d'incertitudes ?

Le "ca va ? " matinal a laissé place à un mur de silence. La journée s'est déroulée et le jour du 9 est bientôt achevé. Comme toutes ces journées; éternelles rediffusions ;c'est un pied devant l'autre, c'est un jour après l'autre.
C'était le jour de l'amour, demain sera un autre jour...


09 Août 2012

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1056 poèmes Liste
17040 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 18 déc 2012 à 10:08 Citer vertical_align_bottom

des ressentis empreints d'une profondeur réelle, et aussi des souvenirs par rapport à ce jour particulier qui a eu une grande importance pour toi...le problème étant sans doute que tu ne l'évoques pas au présent, c'est la la nuance qui assombrit le tout...et de cela naît la sombre réalité, et malgré tout, il faut se lever, essayer d'avancer...
une pensée pour toi, avec toute mon amitié.
pyc.

 
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 18 déc 2012 à 11:58 Citer vertical_align_bottom

pyc.............................. .
En effet il y a était écrit au passé ...le poème fait dérouler les sentiments en une journée complète .
Le réveil , la journée qui debute ..puis la fin de soirée ,le coucher de soleil, la nuit et l'envie du demain...pour continuer et espérer un jour ùn meilleur !
Merci de tes mots réconfortants ;Ces moments ont été durs pour moi et les avoir mis en mots m'avait profondément aidé!
a bientôt de te lire sur tes vers

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars 2021
  Publié: 19 déc 2012 à 06:56
Modifié:  19 déc 2012 à 06:58 par ballandine
Citer vertical_align_bottom

Très beau !

C'est au réveil que paraissent claires les intuitions...Les sentir, les chérir, les faire frémir en mots, en prose, en vers....c'est magnifique....

J'aime ce merveilleux réveil qui fait que les jours s'égrainent d'espoirs et de pardons au fil de vie....

Bravo !

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 19 déc 2012 à 07:09 Citer vertical_align_bottom

Ballandine...................
"C'est au réveil que paraissent claires les intuitions"
effectivement , le matin encore sous l'effet du cocoon nocturne , nos pensées sont plus claires,plus sincères, et parfois plus dure !
merci de ton passage sur ma plume !

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1212
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0234] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.