Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 122
Invisible : 0
Total : 125
· Avraham · prosateur · Robaus56
13217 membres inscrits

Montréal: 5 déc 02:01:16
Paris: 5 déc 08:01:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Tu manques à mon coeur. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] 2 :: Répondre
NeVeR


Ecrire, c'est se taire, c'est hurler sans bruit...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2002
Dernière connexion
4 juin 2015
  Publié: 29 juil 2005 à 03:04
Modifié:  14 juil 2009 à 07:32 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

Toi que j’aime, je dois t’écrire cela en toute vitesse,
Je le savais, je sentais en moi ce pardon de faiblesse,
Ces jours à cracher mon sang, à pleurer mes veines,
Je suis allongé à l’hôpital, et la mort rien ne freine.

Les docteurs disent qu’il n’y a qu’une solution,
Un nouveau cœur il faut, c’est la seule guérison.
Je te cherche du regard, car ils vont m’emmener,
Tu m’as promis pourtant d’être là pour m’aider !

Que fais-tu ? Je n’ai jamais, jamais eu aussi peur,
Et tu n’es pas à mes côtés pour calmer mes frayeurs,
J’ai besoin de tes yeux, qui pleurent à mon chevet,
Qui me disent tout bas, qu’ils pourront me sauver…

J’entends les docteurs parler, je ne les aime pas,
Ils me cachent tous, ne me laisse pas le choix,
Je voudrais t’attendre, le faire avec ta main,
Refermant mes grands yeux, qui ne verront demain.

Ils viennent, ils me disent que tout cela est dangereux,
Qu’ils ne sont pas certains, que c’est un trop grand jeu,
Je ne survivrai pas si tu me laisses maintenant,
Et pour spectacle tu verras couler en mon âme le sang…

---

Je continue cette lettre, et deux jours ont passé,
J’ai survécu, je respire, à nouveau je t’embrasserai !
Tu n’es toujours pas venue me voir dans cette chambre,
Elle me semble si vide en ce mois de Novembre…

Je m’inquiète, les jours passent, tu n’es pas arrivée,
Tu m’aimes pourtant je le sais, tu me l’as avoué,
Je me remets doucement, de toute cette histoire,
Je l’ai vécu sans toi, sans même pouvoir te voir…

---

C’en est trop ! Je veux savoir ce qui te fait fuir ainsi !
Demain j’irai sonner à ta porte, te dire que c’est fini !
Je te déteste je te hais, j’avais besoin de ton soutien,
Aujourd’hui j’ai brûlé tes lettres, et ce qui t’appartient…

Tu m’as abandonné, rejeté, laissé sur cette table glacée,
Mais saches que mes pensées t’étaient toutes adressées,
Jusqu’au dernier moment, jusqu’à ce que je sombre,
Mon cœur n’a pas cessé dans l’espoir de ton ombre.

---

Me voilà devant ta porte, faible, contenant mon mal,
Et j’aperçois au sol une lettre portant mes initiales.
Ecrit sur un papier à lettre, celui que tu prenais avant,
Pour m’écrire tes mots si beaux et à la fois si francs…

« Pardonne moi mon amour, le temps s’écoule à flots,
Comme mes larmes te pleurent, écoute, car il le faut,
Pardonne moi pour n’avoir pas pu chasser tes peurs,
Tu me hais sûrement mais pardonne à mon cœur,
Pardonne moi mon amour, je t’aime plus que moi,
Mon cœur je t’ai donné, en mon nom, tu vivras. »

NeVeR

*inspiré d'une histoire envoyée sous une chaîne, comme elles sont si nombreuses. Je n'ai pas reçu le mail personnellement, mais j'ai lu l'histoire et j'en ai été touché, alors j'en ai fait un poème.

  L'amour est votre plus grand sacrifice.
NeVeR


Ecrire, c'est se taire, c'est hurler sans bruit...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2002
Dernière connexion
4 juin 2015
  Publié: 29 juil 2005 à 05:19 Citer vertical_align_bottom

Merci pour ta réponse !

NeVeR

  L'amour est votre plus grand sacrifice.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 29 juil 2005 à 09:03 Citer vertical_align_bottom

Une histoire émouvante que tu as très bien rendue.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
NeVeR


Ecrire, c'est se taire, c'est hurler sans bruit...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2002
Dernière connexion
4 juin 2015
  Publié: 29 juil 2005 à 10:30 Citer vertical_align_bottom

Merci pour ce commentaire. En effet, je trouve l'histoire tragique et triste... A croire que j'y suis abonné (cf/ Elle aimait la vie, il aimait la mort)

  L'amour est votre plus grand sacrifice.
Jo


«Le baiser est le petit point rose que nous mettons sur le «i» du verbe aimer...» Cyrano
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2966 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2003
Dernière connexion
1er octobre 2014
  Publié: 29 juil 2005 à 11:35 Citer vertical_align_bottom

Très beau ! Vraiment, tu écris merveilleusement bien ! J'ai adoré te lire.
Au plaisir.
Johanny

  ~ Je L'aImE à MoUrIr ~
NeVeR


Ecrire, c'est se taire, c'est hurler sans bruit...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2002
Dernière connexion
4 juin 2015
  Publié: 29 juil 2005 à 13:49 Citer vertical_align_bottom

Merci pour ton commentaire ! Je suis content que ce poème plaise, étant donné que je n'avais pas écrit depuis lgtps sur lpdp.

(je sais j'ai jamais d'inspiration pour répondre à des commentaires mais à force...)

  L'amour est votre plus grand sacrifice.
Dark.Heart


Tendre amour ne soit pas je t'en prie simple legende...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
429 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2002
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 5 nov 2005 à 12:43 Citer vertical_align_bottom

Je ne vais pas recommencer a te dire combien j'aime ton style et ta sensibilité puisque je te l'ai deja répété mille fois si ce n'est plus par le passé...C'est une belle histoire en effet
Une belle histoire que tes mots si justes et si fort embellissent encore

Bisous
Coralie

  Qui ne connut jamais l'amour , ne sais ce qu'est la peine et si pour pouvoir t'aimer je dois souffrir je suis prete a payer ce prix!
NeVeR


Ecrire, c'est se taire, c'est hurler sans bruit...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2002
Dernière connexion
4 juin 2015
  Publié: 6 mars 2006 à 15:30 Citer vertical_align_bottom

Merci pour vos commentaires !!

J'espère que celui ci ne sera pas accusé de plagiat aussi...

Bisous !

  L'amour est votre plus grand sacrifice.
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 12 mars 2006 à 04:28 Citer vertical_align_bottom

C'est si beau. J'aime ta façon d'écrire, j'apprécie tes vers. Quel talent !
Au plaisir de te lire,
Amitiés


Plume d'Ange

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 25 mars 2006 à 15:20
Modifié:  13 juin 2006 à 15:40 par Huslium
Citer vertical_align_bottom

Waow je suis sans voix !
Sérieux, j'ai été bête de t'avoir accusé sans prendre connaissance de tes poèmes !! Je m'excuse encore ! Vraiment désolée d'avoir pu douter de ton talent !!
Bonne continuation !

Amicalement,
The Dark Rose

 
NeVeR


Ecrire, c'est se taire, c'est hurler sans bruit...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2002
Dernière connexion
4 juin 2015
  Publié: 30 mai 2006 à 09:25 Citer vertical_align_bottom

Merci pour vos commentaires

(oui je sais je suis répétitif, mais je veux que vous sachiez que je lis ts vos commentaires donc voila qui est fait !)

  L'amour est votre plus grand sacrifice.
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 21 juin 2006 à 11:40 Citer vertical_align_bottom

je ne me suis pas trompée: ta plume est magnifique et, franchement, j'ai déjà lu cette chaîne, mais je préfère largement ton poème, il m'a plus fait frissonner, je t'en supplie encore, revient parmi nous poète!
Laisse les imbéciles qui sont jaloux de toi dans un coin sombre de tes pensées, montre leur encore et encore ton talent pour les faire crever encore plus de jalousie!
amicalement
papillonsoleil

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Candice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
341 commentaires
Membre depuis
1er juin 2006
Dernière connexion
8 octobre 2013
  Publié: 23 juin 2006 à 10:20 Citer vertical_align_bottom

ma foi Never! Tu écris tellement bien... c'est pas possible...chacun de tes poèmes me bouleversent!
Celui va dans mes favoris et je nomine!

simpleplan79
all the love

 
ApparencE


J'aimerais être toi pour être aimer comme je t'aime.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
79 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2006
Dernière connexion
12 avril 2010
  Publié: 2 jan 2007 à 12:21 Citer vertical_align_bottom

Magnifique et puissant!
pouf!
Je n'en trouve plus mes mots!


Amicalement
MarinA

  .:. Ne jamais se fier aux apparences .:.
abyscoon


je voudrais être un poignard pour faire couler ton sang, comme tu as fait couler mes larmes!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
7 commentaires
Membre depuis
30 janvier 2007
Dernière connexion
11 mai 2007
  Publié: 31 jan 2007 à 12:49 Citer vertical_align_bottom

ton poème ma vraiment touchée, j'étais émus. Il est vraiment triste mais félicitation il est très bien fait

  Angélique (Ange)
Lily.H


Macadam Lily
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
2673 commentaires
Membre depuis
27 juin 2006
Dernière connexion
7 octobre 2020
  Publié: 1er févr 2007 à 06:28 Citer vertical_align_bottom

Je trouve que c'est fantastique....
Triste et sordide mais tant d'émotions... tant de larmes qui me coulent à présent sur les joues...
Une histoire qui n'est pas de toi, mais qui t'appartient dans tes maux, avec tes mots...


Bravo?
Fleur de Lys

  Ava
Jaika


2 réponses,celle du poète,et celle du savant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
163 commentaires
Membre depuis
23 avril 2007
Dernière connexion
2 mai 2011
  Publié: 2 sept 2007 à 09:22 Citer vertical_align_bottom

désidement, tout tes poème me touche, j'ai pleurée encore une fois, mais c'est telement beau . !!! favori!

  deux intellectuel assis vont moin loin qu'un con qui marche ( Michel Audiar)
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars 2020
  Publié: 9 déc 2007 à 04:32 Citer vertical_align_bottom


Cette histoire est la tienne, tes mots t'appartiennent, ils sont si touchants !
J'ai beaucoup aimé cette lecture !

 
Lastum


Même quand l'oiseau marche, on sent qu'il a des ailes. (Antoine-Marin Lemierre)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
24 octobre 2008
Dernière connexion
17 juin 2021
  Publié: 29 jan 2009 à 14:23 Citer vertical_align_bottom

Tout simplement superbe.

Se sacrifier ainsi pour celui qu'on aime......quel courage....

Merci pour ce poème.

Camille.

  Non. Et non. Jamais. Libre. Oui! Toujours. Alors non d'avance. Gardez vos chaînes dorés, j'ai mes tempêtes...
maryze


Crevez mes yeux pour que je cesse de voir toutes ces choses horribles.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
167 commentaires
Membre depuis
14 décembre 2006
Dernière connexion
9 avril 2011
  Publié: 29 jan 2009 à 16:52 Citer vertical_align_bottom

Tout simplement sublime. Les autres commentaires résument les miens ^^ . Bravo !

  L'illusion perdue d'un espoir mort-née
NeVeR


Ecrire, c'est se taire, c'est hurler sans bruit...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2002
Dernière connexion
4 juin 2015
  Publié: 18 févr 2010 à 16:41 Citer vertical_align_bottom

Merci pour vos commentaires!
Pascal

  L'amour est votre plus grand sacrifice.
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 21237
Réponses: 25
Réponses uniques: 20
Listes: 9 - Voir

Page : [1] 2
Poèmes de l'année 2005
Décerné le 24 décembre 2006
4e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Si tu lis ces quelques mots... (Tristes)
Auteur : Saskia N. R.
La petite voix... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Avec des Si mon amour.. (Amour)
Auteur : Touderlou
Sur fond d'étoiles (Tristes)
Auteur : Opale
Mélisande.... (Amour)
Auteur : James
Une berceuse avant de mourir (Tristes)
Auteur : Ange
Lettre d'amour (Amour)
Auteur : Zéphyr
Souvenirs d'école... (Amour)
Auteur : Rêveuse de Bulle
Baiser papillon (Acrostiches)
Auteur : erualena
L'air de rien (ozner - amandarine) (Collectifs)
Auteur : Amandarine
Pendant ton sommeil (c&c) (Amour)
Auteur : S0litaire
La soirée des étoiles (Amour)
Auteur : CaRnAgE

 

 
Cette page a été générée en [0,0385] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.