Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 17
· Colin Escot · Avraham
13192 membres inscrits

Montréal: 29 juin 06:33:44
Paris: 29 juin 12:33:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Les tourments vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 19 juin 2016 à 12:07
Modifié:  10 oct 2020 à 02:04 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Les tourments

J'ai l'âme comme une fourmilière.
Sa frénésie m'est familière.
Elle s'emmêle, elle m'enlace.
J'en confonds souvent le fonds et sa surface

parce que les vieux volcans
laissent de profondes traces
au coeur des océans
comme au coeur de la glace.

J'ai l'âme perdue en ses mystères.
Endimanchée dans son manteau de pierres,
elle s'emmêle, elle m'enlace.
J'en oublie souvent toutes ses frasques

comme ces grands volcans
perlent leurs larmes en des rivières
et s'en retournent en pleine mer
couvrir d'autres roches ébouillantées.

J'ai l'âme perdue dans ses enfers.
Sa douleur est passagère.
Elle m'enlève, elle m'enlace.
Elle m'assaille et me terrasse

parce que des profondeurs en silence
jaillissent d'insidieuses déferlantes,
comme des remous de non dieu qui commencent,
dans les tréfonds d'une anecdote.

J'ai l'âme moisie de l'intérieur
et des vers me traversent le cœur.
Ils m'assaillent et me gangrènent.
Ils me soudoient mais ils me peinent.

Aux bons souvenirs de mon âme
qui me projette dans ces torrents de larmes,
je la coulerai nue dans les fonds abyssaux
pour l'épurer un jour de tous mes maux.

Et si demain je refais surface
je lui dirai devant la glace
de ne plus répéter mot pour mot
tout c'que lui dit mon vieux cerveau.

Cidnos (2002 - 2016)
.

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 19 juin 2016 à 13:57 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Appotamox
Je te remercie pour ton très gentil commentaire.
Effectivement je ne suis pas seul ... Ouf ... à avoir ces sentiments et cette sensibilité ... qui me pousse à écrire.
Et parfois cela fait du bien de les écrire.
Il faut savoir vivre avec et très souvent ses tourments sont ponctuels ... car la vie quand on s'en donne la peine apporte de jolies choses ... Ne serait ce que l'amour, des amies, des passions communes, la poésie ... Ce texte n'est qu'un instantané de sentiments passés ... Tu t'en doutes.
Merci à toi d'avoir glissé tes mots sous ce texte.
Bonne soirée
Christophe

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
5061 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 19 juin 2016 à 15:19 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Christophe,
J'aime ces tourments et la manière dont tu les mets en vers pour les tordre et pour les oublier.

Amicalement

  Poésie, la vie entière
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
13395 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 20 juin 2016 à 01:34 Citer vertical_align_bottom

Un siècle précédent nous a apporté LE SPLEEN de Baudelaire, aujourd'hui CHRISTOPHE nous apporte ses tourments...ils sont de la même veine

Bel écrit ! Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai 2021
  Publié: 23 juin 2016 à 12:19 Citer vertical_align_bottom

magnifique et touchant poème, qui m'émeut beaucoup!

tu as raison CHRISTOPHE d'évoquer tes tourments, cela te soulagera peut-être, et tes vers sont superbes. courage!!

merci pour ce sincère et délicat partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette





 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 11 juil 2016 à 07:26 Citer vertical_align_bottom

Bonjour

Jean Louis, Drôle d'oiseau :
Je n'ai écrit cette dernière strophe que cette année. Comme quoi parfois il faut du temps pour tordre le cou à ses tourments et finir un poème.

Josette : Merci d'avoir apprécié ce poème malgré la tristesse de ces vers. Tu as raison l'écriture peut être un moyen de soulager son âme. La poésie c'est aussi çà.

Isabelle : Je prends ton compliment. Je suis obligé ... mais Baudelaire c'est beaucoup tout de même. Merci à toi

Ttm : En fait j'aurai pu remplacer "abyssaux" par "baptismaux" : le sens aurait été tout autre ; et là j'aurais été lavé de tous mes pêchers dans l'instant. Mais je préfère la mer à l'église. Je suis plongeur ... alors ... Merci pour ton commentaire qui m'a fait sourire pour la raison que je viens d'expliquer.

Très bonne journée à tous
Christophe

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1055 poèmes Liste
17015 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 11 août 2016 à 07:05 Citer vertical_align_bottom

Bonjour...

Si l'âme est une fourmilière, je me dis après lecture, que ton poème fourmille de verbes....
J'aime particulièrement quand ils se suivent, ça crée un rythme, une action très intéressante.
Et sur le fond, il y a tellement à dire et à écrire sur l'âme...Et je partage ce qui a été dit, je pense aussi qu'écrire est un moyen d'évacuer le trop plein de l'âme, quand elle est tourmentée. ça lui fait du bien, ça nous en fait aussi.
Amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 11 août 2016 à 07:24 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Pyc

Complètement d'accord avec toi ... mon âme n'est pas lisse ... perso ...je suis sensible.
Peut être que l’âme des poètes est ainsi.
Je te remercie pour ton gentil commentaire et ton avis que tu as partagé.

Très bonne journée
Christophe

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai 2021
  Publié: 14 jan 2017 à 06:41 Citer vertical_align_bottom

j'ai parcouru, avec grand plaisir, ce douloureux et touchant poème!

j'espère que depuis, tu as trouvé le bonheur!

merci CHRISTOPHE , pour ce superbe et touchant partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 14 jan 2017 à 07:07 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Josette
J'ai la chance d'avoir une copine formidable ... depuis 2003 qui m'a permis de gravir bien des montagnes.
Le poème est de 2002 sauf la dernière strophe qui date de 2016. Voilà l'idée
Je te souhaite une très bonne journée et je te dis à bientôt sur tes jolies pages
Christophe

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai 2021
  Publié: 4 févr 2017 à 07:26 Citer vertical_align_bottom

je viens de relire, avec beaucoup de bonheur, ton magnifique poème sur les tourments de l'âme! cette sincérité m'émeut beaucoup, mais j'espère que tu es plus serein!

merci pour ce superbe et sincère partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 8 févr 2017 à 16:46 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Josette
J'apprécie ton commentaire ... et que tu aies pu percevoir les larmes du volcan.
Merci de ta présence
Très bonne journée
Christophe

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1486
Réponses: 11
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0340] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.