Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 108
Invisible : 0
Total : 109
· Galatea belga
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 19:41:55
Paris: 1er oct 01:41:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La traversée du Styx vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 21 déc 2014 à 10:46
Modifié:  22 jan 2015 à 13:45 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

La traversée du Styx

Sur le fleuve infernal, un sinistre brouillard ;
Sur la rive angoissante des guerriers puissants
Dont l'épée ne craint pas de tremper dans le sang,
Et parmi ces vaillants héros, pas un trouillard.

Dans la barque, Charon, le nocher des Enfers,
Être mystérieux, fils d'Érèbe et de Nyx,
Charon, qui fait aux ombres traverser le Styx,
Assurant froidement ce lugubre transfert.

Sur le fleuve infernal, un silence de mort...
Le regard de Persée qui scrute les abords,
Et bientôt le combat contre une créature

Affreuse : la Gorgone aux yeux terrifiants !
Après l'affrontement, un Persée triomphant,
Une tête coupée et des éclaboussures !






____________________________________

Je remercie Empyrea, qui m'a permis d'améliorer ce poème,
en évitant la répétition de certains mots.

____________________________________

Texte protégé.
Contrevenants passibles de poursuites judiciaires.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Allan2012

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
217 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2013
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 21 déc 2014 à 12:03 Citer vertical_align_bottom

Bonjour le poète masqué
un très beau poème qui me parle et que j'apprécie beaucoup.
Merci

  Ce qui fait la grandeur d'un être, ce n'est pas l'étendue de ses connaissances, mais sa bonté, sa lumière, son amour. Le verseau et l'avènement de l'âge d'or [ Omraam Mikhaël Aïvanhov ] Read more at http://www.dicocitations.com/citation_auteur_ajout/52438.php#ucYHKY0qJRuGhmi9.99
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
276 poèmes Liste
4944 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 21 déc 2014 à 12:28
Modifié:  21 déc 2014 à 12:30 par QUOIQOUIJE
Citer vertical_align_bottom

Tu m'as fait penser à une chanson (moins sérieuse que ton poème)

Citation de En revenant de la revue 1886
Gais et contents
Nous marchions triomphants
En allant à Longchamp
Le cœur à l'aise
Sans hésiter
Car nous allions fêter
Voir et complimenter
L'armée française !




Persée content
Il était triomphant
D'avoir tué sur l'champ
La bête mauvaise.
Sans hésiter
Il l'avait allongée
À l'aide de son épée
Sacré balaise.

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
4105 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 21 déc 2014 à 12:38
Modifié:  21 déc 2014 à 16:55 par actuaire
Citer vertical_align_bottom

Bonjour Poète Masqué

J'ai aimé lire toutes ces références à la mythologie grecque, le Styx et Persée.

Le Styx, d'abord uniquement présent dans la mythologie grecque, est ensuite apparu dans l'enfer du christianisme, particulièrement dans la Divine Comédie. Et dans le Bouddhisme, la rivière Sanzu est devenu l'équivalent du Styx.

La légende de Persée et en particulier les épisodes de Méduse et d'Andromède, a connu une grande fortune après l'Antiquité. Il est très probable qu'elle ait influencé les légendes chrétiennes des Saints Pourfendeurs de Dragon comme celle de Saint Georges.

Et je m'imagine volontiers comment votre plume s'anime quand elle vous accompagne dans vos explorations poétiques.

J'ai aimé cet instant de lecture et tant de souvenirs de la mythologie grecque reviennent à la surface.

Mes amitiés poétiques.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15027 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 21 déc 2014 à 15:15 Citer vertical_align_bottom



Bonsoir Le Poète Masqué,

Un superbe tracé de ce célèbre Styx et cette mythologie grecque que tu explores toujours en tes vers avec brio !
Merci pour ce très beau poème que j'ai aimé lire sous ta belle plume !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
3884 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 21 déc 2014 à 18:16 Citer vertical_align_bottom

Très bel écrit.

La Brune Colombe

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17504 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 22 déc 2014 à 11:37 Citer vertical_align_bottom

j'aime beaucoup ton style

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 19 jan 2015 à 11:36 Citer vertical_align_bottom

Un grand merci chers amis !!

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Starlight Poet


La Vérité est Ailleurs...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
97 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2014
Dernière connexion
8 février 2015
  Publié: 20 jan 2015 à 17:33 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Poète Masqué,
C'est l'âme imprégnée que je dépose ces quelques mots...le Souffle haletant et le corps frémissant je ressens presque les Ténèbres prendre forme...et cet Art et cette Manière dont tu fait montre pour nous conter cette Oeuvre font de Toi un poète exceptionnel!!! Merci pour ton partage.

Amitiés,
Starlight Poet.

  Le Ciel est mon Trône...La Terre mon Marchepied...
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 20 jan 2015 à 18:36 Citer vertical_align_bottom

Un grand merci Starlight Poet !

Merci d'être passé soutenir ces guerriers courageux,
sur les rives du Styx !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 21 jan 2015 à 17:45
Modifié:  22 jan 2015 à 01:18 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Waouw !!

Merci pour cette analyse détaillée, qui me comble de joie, même si ton avis est mitigé,– ce que je peux comprendre.

D'ailleurs, je suis tout à fait d'accord avec toi, concernant la répétition de certains mots.

J'ai effectué quelques modifications : j'ai supprimé "fleuve", "guerriers" et "combat".
J'ai également supprimé le terme "costaud", trop familier par rapport à l'atmosphère que le poème voulait manifestement faire régner.
J'ai essayé de lui donner une connotation littéraire, mais il est très difficile de changer la nature d'un mot.

Ton avis "subjectif" était donc tout à fait fondé. Le poème devait effectivement être "retravaillé".
C'est chose faite, et je pense que le texte est à présent correct. Tu me diras ce que tu en penses.

Le problème, c'est qu'on se précipite pour publier un poème dès qu'on l'a terminé, pour le faire partager ; par fierté. Sachant qu'un texte est rarement bon dès le premier "état". Il y a toujours des retouches à accomplir, et c'était le cas en ce qui concerne celui-ci.

Donc, un grand merci à toi pour cette analyse, qui m'a permis d'effectuer les retouches nécessaires.
Par contre, j'ai laissé la répétition du nom "Charon" ; cette répétition me plaît bien, en fait... Elle met le personnage en évidence.
J'ai également laissé le terme "trouillard", qui fonctionne beaucoup mieux suite aux modifications apportées. Il reste familier, bien sûr, mais j'aime utiliser ce genre de terme,– avec parcimonie. En plus, ici, je pense qu'il a sa place, vu que se trouver sur les rives du Styx doit être extrêmement angoissant ! Le fait de dire "pas un trouillard" me semble convenir à la situation,— quand on sait ce qui attend ces hommes au-delà du Styx...

Figure-toi que j'ai hésité à employer ce terme, puis je me suis dit qu'il fonctionnait très bien avec le mot "brouillard", effectivement.
----------------------------------------------------
Un grand merci à toi ; c'est un réel plaisir de pouvoir partager une analyse de texte : j'aime bien effectuer cet exercice.

Merci, ami poète.

En espérant que tout aille bien pour toi, et que ta plume arrive à créer des merveilles, comme celles que tu nous as déjà offertes.

Je vais aller voir ce qu'il y a de neuf chez toi.

A bientôt Cédric.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 22 jan 2015 à 13:38
Modifié:  22 jan 2015 à 13:46 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Cédric,

Encore une suggestion appropriée : le terme "héros" a tout à fait sa place, et il fonctionne très bien. Donc, je le substitue volontiers au mot "hommes".

Finalement, ce poème n'était vraiment pas terminé : beaucoup trop de répétitions, en effet (+ deux termes familiers coup sur coup, qui rendaient le vers 4 un peu lourd).
C'est une négligence de ma part, et je tiens à présenter mes excuses aux lecteurs.

Je suis satisfait du résultat final.

Je laisse ton nom figurer au bas du poème, car sans toi, je ne l'aurais peut-être jamais retravaillé (car entre-temps, je suis passé à d'autres textes, et j'ai oublié celui-là).

Encore merci.

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1705
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0319] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.