Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 78
Invisible : 0
Total : 81
· Jean-Baptiste Cilio · ode3117 · Nouamane
13183 membres inscrits

Montréal: 3 déc 11:01:57
Paris: 3 déc 17:01:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Haute couture Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 16 nov 2015 à 04:25 Citer     Aller en bas de page

Cent fois sur le métier il a remis l’ouvrage
Décousant un à un les traits de mon visage
Fils de trame et de chaîne il a tissé sans heurts
Les pièces et le col d’un manteau de douleur

A petits points arrière il a cousu mes lèvres
Les scellant d’un fil d’or, un travail d’orfèvre
En longues aiguillées il a fermé mes yeux
Recouvrant mes paupières d’un fil de soie bleue

D’une aiguille vénéneuse il a percé mon cœur
Déversant son poison en mon corps, pollueur,
D’un ruban de velours il a ceint mes épaules
De ses mains esquissé les barreaux de ma geôle

Dépouillée de parole et déchue de ma vue
Je vis à travers lui, moi je n’existe plus
De son art couturier il m’a faite poupée
Chiffonnée, retouchée, je me suis oubliée


  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
757 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 16 nov 2015 à 04:49 Citer     Aller en bas de page


Il te reste tes mains pour écrire et ton âme pour guérir. Et j'aime ce poème au bord de la folie.


Gilles



  gilles
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 16 nov 2015 à 05:00
Modifié:  16 nov 2015 à 05:00 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Citation de Athéna
Il faut mettre ton tailleur à la porte, le licencié car c'est un mauvais élément
Très beau poème très incisif dans certaines tournures, mais tu sais que j'adore ces mots durs qui à eux seuls disent beaucoup de choses
ma p'tite plumette pour ce très bel écrit puissant de tristesse
Ton œuf est magistral !

Des pour toi



Merci ma Laure pour ta fidèle présence sous mes écrits et des mots de réconfort

Tu as raison, ce couturier je vais le virer, et la machine à coudre aussi ! allez zou tout ça à la brocante

@ + ma belle

Citation de Gillesdepont
Il te reste tes mains pour écrire et ton âme pour guérir. Et j'aime ce poème au bord de la folie.


Gilles



Merci Gilles, ravie de te retrouver sous mes vers, et merci pour tes conseils judicieux

Au plaisir de te lire

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 16 nov 2015 à 05:02 Citer     Aller en bas de page

Citation de lechantdupossible
Bonjour Maschoune,
Très joli poème où j’ai parfaitement ressenti la souffrance de cette femme : la douleur (« manteau de douleur »), l’impossibilité de parler (« il a cousu mes lèvres »), l’aveuglement (« il a fermé mes yeux »), la souffrance (« il a percé mon cœur »), l’emprisonnement (« les barreaux de ma geôle »), la non existence (« moi je n’existe plus »), la femme objet (« il m’a faite poupée »),le dépouillement de la personnalité (« je me suis oubliée »).

Il me fait penser aussi à tous ces défilés de haute couture et à la une des pages de certains magasines féminins... à tous les efforts (parfois inhumain !) que font ces femmes pour garder la ligne et ressembler à ces images de poupées soient disant parfaites… et qui les rendent anorexiques.

Tu as magistralement fait de la haute couture un instrument de torture et je ne peux que partager ton point de vue Amitiés…



Merci LECHANTDUPOSSIBLE de ta lecture différente de mes vers, de ton analyse, et de ton partage

Au plaisir de te lire

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
752 poèmes Liste
16046 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 16 nov 2015 à 06:38 Citer     Aller en bas de page

A petits points arrière il a cousu mes lèvres
Les scellant d’un fil d’or, un travail d’orfèvre
En longues aiguillées il a fermé mes yeux
Recouvrant mes paupières d’un fil de soie bleue


J'aime ta poésie en général Isabelle , je la trouve riche de vecu et sar inutiles floraisons et profonde.Ce poème me semble le murmure d'une femme que quelqu'un a essayé d'emprisonner dans une cage de beauté apparemment féminine mais pas si agréable pour une femme


amicalement
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 16 nov 2015 à 08:02 Citer     Aller en bas de page

Citation de galatea belga
A petits points arrière il a cousu mes lèvres
Les scellant d’un fil d’or, un travail d’orfèvre
En longues aiguillées il a fermé mes yeux
Recouvrant mes paupières d’un fil de soie bleue


J'aime ta poésie en général Isabelle , je la trouve riche de vecu et sar inutiles floraisons et profonde.Ce poème me semble le murmure d'une femme que quelqu'un a essayé d'emprisonner dans une cage de beauté apparemment féminine mais pas si agréable pour une femme


amicalement
galatea



Merci à toi GALATEA, tu me fais profondément plaisir. Merci de ta juste analyse et de tes mots

Au plaisir de te lire

Citation de gavroche
bonjour Isabelle

Laure à raison

mets toi au tricot
il y' à que maille qui 't 'aille ...



T'es trop drôle Gavroche merci à toi d'être passé par là !

A bientôt

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
17209 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 16 nov 2015 à 10:38 Citer     Aller en bas de page

un poème magnifique
mais toutes ses émotions
peuvent être décousues
belle soirée

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 16 nov 2015 à 10:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
un poème magnifique
mais toutes ses émotions
peuvent être décousues
belle soirée



Merci MIDO BEN d'avoir apporté ta touche à mes vers

Au plaisir

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 16 nov 2015 à 11:21 Citer     Aller en bas de page

Citation de shovnigorath
Mon métier raconté avec tellement de sensibilité.... C'est splendide !!!!! Brrrravo !!!!!!!!!



Merci de ton enthousiasme ! Je suis touchée !

A bientôt

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Daniel 06


Un bonheur aplanit cent malheurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
113 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2015
Dernière connexion
30 mars 2016
  Publié: 16 nov 2015 à 12:19 Citer     Aller en bas de page

De fil en aiguille je me suis habillé de ces vers sous un défilé de belles rimes.....

***DAN***

  Avec toute mon Amitié
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 16 nov 2015 à 12:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de Daniel 06
De fil en aiguille je me suis habillé de ces vers sous un défilé de belles rimes.....

***DAN***



Merci à toi DAN de t'être attardé sur mon ouvrage et d'y avoir laissé ta jolie marque
Au plaisir

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
cocochanel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
3 avril 2013
Dernière connexion
26 novembre 2015
  Publié: 16 nov 2015 à 13:24 Citer     Aller en bas de page

félicitation pour cette leçon de couture

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
3218 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 16 nov 2015 à 15:39 Citer     Aller en bas de page

C'est un texte très bien imagé sur un sujet douloureux ... qui reste pour moi ... un peu mystérieux.
J'ai aimé.
Bonne soirée

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 17 nov 2015 à 02:40
Modifié:  17 nov 2015 à 02:41 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Citation de Lilania

Touchée par la tristesse de ce texte..



Merci à toi LIL d'avoir été touchée

Au plaisir de te lire

Citation de cocochanel
félicitation pour cette leçon de couture



Merci COCOCHANEL, j'accepte volontiers tes félicitations

Au plaisir

Citation de Cidnos
C'est un texte très bien imagé sur un sujet douloureux ... qui reste pour moi ... un peu mystérieux.
J'ai aimé.
Bonne soirée



Merci CIDNOS d'être passé sous mes mots et de les avoir commentés

Au plaisir

Citation de athéna
Quand je relis ton texte je me dis que Gavroche a raison mets toi au tricot l'avantage de celui-ci c'est que lorsque cela ne va pas tu défait et tu recommences



Merci de tes conseils ma Laure, si la vie était aussi simple ...

Mille pour toi !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Unusual

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
224 commentaires
Membre depuis
7 septembre 2015
Dernière connexion
5 juin 2020
  Publié: 18 nov 2015 à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Magnifique poème J'adore !
Le pervers narcissique dans toute sa splendeur...
Cela me fait penser à un homme araignée qui aurait tissé sa toile pour mieux t'emprisonner...
Bonne journée

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 18 nov 2015 à 03:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de Unusual
Magnifique poème J'adore !
Le pervers narcissique dans toute sa splendeur...
Cela me fait penser à un homme araignée qui aurait tissé sa toile pour mieux t'emprisonner...
Bonne journée



Merci de ton retour UNUSUAL, ta remarque est tout à fait juste

Bonne journée à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 18 nov 2015 à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de Vénusia


triste texte et qui pourtant est vrai
des hommes de cet acabit, il y en a plein le monde

j'avais zappé ce texte mes excuses, je suis grippée, pas bien du tout mais je me soigne

belle soirée et trouve un autre tailleur celui ci me paraît malsain.



Bonsoir Vénusia, tu n'as pas à t'excuser ! Merci de m'avoir lue et soigne toi bien

Au plaisir

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 20 nov 2015 à 00:35 Citer     Aller en bas de page

Bonjour. Magnifique poème. C'est un coup de coeur. Quel talent!.

Amitié
Alweg

  alweg
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 20 nov 2015 à 00:35 Citer     Aller en bas de page

Bonjour. Magnifique poème. C'est un coup de coeur. Quel talent!.

Amitié
Alweg

  alweg
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 20 nov 2015 à 01:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de Alweg
Bonjour. Magnifique poème. C'est un coup de coeur. Quel talent!.

Amitié
Alweg



Merci beaucoup ALWEG, je suis très touchée par ton commentaire

Bonne journée à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 30 mai 2016 à 07:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de Drôle d'oiseau
Ce poème est un joyau, l'écrin de vos mots y cachent une douleur à l'acuité avide de coutures diaboliques..Ces fils qui vous sont cousus m'inspirent le concours tranchant des plus beaux ciseaux d'argent...

Jiçé



Merci Jiçé je suis très touchée par ton commentaire

Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2073
Réponses: 24
Réponses uniques: 10
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Amour)
Auteur :
Encore un aujourd'hui (Tristes)
Auteur : Maschoune
Magie de la Poésie (Autres)
Auteur : josette
(Amour)
Auteur :
(Tristes)
Auteur :
Le coeur lourd (Tristes)
Auteur : dandy d'Hygie
Les mois tristes (Tristes)
Auteur : Mumiah
Mes très chers disparus (Tristes)
Auteur : josette
Douloureux souvenir (Tristes)
Auteur : josette
De Mots....a Maux (Amour)
Auteur : MUSCADE
Quand ils... (Tristes)
Auteur : Ishtar
Morte saison (Tristes)
Auteur : Maschoune
La Péniche (Tristes)
Auteur : gillesdepont
Où êtes-vous? (Amour)
Auteur : Varh
(Amour)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,0472] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.