Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 21
13268 membres inscrits

Montréal: 19 jan 11:35:01
Paris: 19 jan 17:35:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Premier silence Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
silence.


chut...tais-moi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
492 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2008
Dernière connexion
7 décembre 2021
  Publié: 10 août 2014 à 14:52 Citer     Aller en bas de page

un jour le soleil se lève
sur des mains vides
qui ne savent plus rien
qui n’écrivent plus
la bouche sèche de mots
creuse mais douce
libres de ces fausses addictions
vous savez,
celles qui vous brûlent doucement
suaves et cruelles
un jour
l’écrivain meurt et l’homme s’éveille,
squelettique et fragile hors de sa maison de vers
qui titube et s’appuie, maladroit, sur son stylo qui rompt
puis gît sourire aux lèvres et coeur serein
heureux que ses rêves
ne soient plus jamais
de l’encre et du papier

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
679 poèmes Liste
18670 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 10 août 2014 à 15:02 Citer     Aller en bas de page

L'un sans l'autre ?... Je trouve cela un peu "cruel"... Car le "mal" peut être profondément "encré"...

Je dis mais ce n'est pas nécessairement très loin de certaines réalités...

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Philippe


La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. (Charles Baudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1125 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2013
Dernière connexion
8 octobre 2019
  Publié: 10 août 2014 à 18:40 Citer     Aller en bas de page

Ce serait une déchirure, plus qu'une renaissance pour moi, mais je n'écris pas par thérapie mais par plaisir.

Mais j'aime l'idée et les images,

Philippe

  Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.
Sybilla
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15027 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 10 août 2014 à 18:46
Modifié:  10 août 2014 à 18:51 par Sybilla
Citer     Aller en bas de page


Bonsoir Silence,

Je rejoins le commentaire de Philippe.
J'écris ce que je ressens et vis avec plaisir et passion
Merci pour ce partage de ces émotions !


Mes amitiés

Sybilla


  Le rêve est le poumon de ma vie
so sweet

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
627 commentaires
Membre depuis
26 mars 2013
Dernière connexion
7 décembre 2019
  Publié: 11 août 2014 à 03:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Silence,

C'est à double tranchant parfois...

et oui...

"un jour le soleil se lève
sur des mains vides
qui ne savent plus rien
qui n’écrivent plus
la bouche sèche de mots"



 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
17280 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 11 août 2014 à 10:29 Citer     Aller en bas de page

un poème très bien écrit
des images parlantes

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Lilu

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
628 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2009
Dernière connexion
11 décembre 2021
  Publié: 11 août 2014 à 12:52 Citer     Aller en bas de page

C'est joli de réapprendre, autrement !
Il fait bon vivre et être.

Bises Yanouille !

 
silence.


chut...tais-moi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
492 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2008
Dernière connexion
7 décembre 2021
  Publié: 14 août 2014 à 08:33 Citer     Aller en bas de page

m'ci d'être passés par ici messieurs-dames.
(et un coucou tout particulier aux "vieux-de-la-vieille")

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1313
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0271] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.