Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 79
Invisible : 0
Total : 79
13183 membres inscrits

Montréal: 3 déc 17:44:02
Paris: 3 déc 23:44:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Mon Ecole Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 6 juil 2012 à 02:18 Citer     Aller en bas de page

Mon école.

Je revois souvent mon école, sa cour, ses maîtres,
Ma classe, les noirs pupitres, les larges et hautes fenêtres,
Je respire les odeurs de la cire et de la craie
De l’encre, du formol, du papier que l’on collait.

Nous étions dans le temple du savoir, du respect,
Nous attendions sur deux rangs silencieux, muets,
Que notre berger gris d’un seul signe de tête
Accepte notre entrée sans moindre tambour ni trompette.

Monsieur repassait dans les rangs tous les matins,
Vérifiait l’hygiène de nos ongles et de nos mains.
Les cours pouvaient alors commencer sans défi
Du pur calcul mental à la géographie.

La lecture à haute voix nul ne s’en échappa,
La langue sur le côté la plume entre les doigts
On s’escrimait contre les pleins et déliés.
« Sergent Major » n’admettait pas un seul raté.

Nous apprenions par cœur les fleuves, villes et régions.
De la Marseillaise aux Partisans nous chantions
Fidèles et fiers des récits de notre belle histoire,
Soucieux de l’importance de nos droits et devoirs.

J’ai eu des doutes sur les bienfaits de ces années
Ecoutant les beaux mots de l’unique pensée.
A ce jour tout me démontre le sombre contraire.
Le passé projette l'avenir, non l’arbitraire.

Alweg

« L'enseignement devrait être ainsi : celui qui le reçoit le recueille comme un don inestimable mais jamais comme une contrainte pénible. » Albert Einstein

  alweg
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15610 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 6 juil 2012 à 05:13 Citer     Aller en bas de page

Un texte superbe et criant de vérité...et la dernière strophe est le reflet criant de la réalité d'aujourd'hui...Je dis moi aussi merci car ce que nous avons vécu hier a fait de nous les adultes d'aujourd'hui ayant le sens des valeurs existentielles

"J’ai eu des doutes sur les bienfaits de ces années
Ecoutant les beaux mots de l’unique pensée.
A ce jour tout me démontre le sombre contraire.
Le passé projette l'avenir, non l’arbitraire."...

Alex

 
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 6 juil 2012 à 07:15 Citer     Aller en bas de page

Merci Alex, je suis très touché par tes mots et ta compassion.

Sincères Amitiés

Alweg

  alweg
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 6 juil 2012 à 13:06 Citer     Aller en bas de page

Merci d'atlantique pour cette réponse. On pourrait longuement argumenter nos idées partisanes, le dialogue est important. Je regrette simplement les dérives actuelles de l'enseignement, où l'élitisme prédomine. l'analphabétisme et l’illettrisme sont un fléau inadmissible, en particulier en France....

Cordialement

Alweg

  alweg
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
1081 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 6 juil 2012 à 17:18 Citer     Aller en bas de page


Un beau retour en arrière
J'ai eu les mêmes doutes, et les mêmes confirmations.

  ODH MAD
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16148 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 7 juil 2012 à 03:13 Citer     Aller en bas de page

quoiqu'en on dise, la communale avait du bon

mais cela ne se mesure qu'après....

merci pour ce retour vers les beaux et bons souvenirs d'enfance

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Cookiss*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
407 commentaires
Membre depuis
20 novembre 2020
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 7 juil 2012 à 21:51 Citer     Aller en bas de page

Alweg
Je crois qu'avec le recul nous sommes des privilégiés. Nous avons eu la chance de connaître ce système d'Education.
Mais aujourd'hui nous vivons dans un tout autre monde où les valeurs malheureusement n'ont plus du tout le même sens. Il y aurait de quoi écrire des livres ..
Ton poème m'a fait faire un bond à reculons et dieu sait que c'est bon ! merci Alweg
Je me souviens...
Cordialement
Cookiss

 
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 8 juil 2012 à 02:41 Citer     Aller en bas de page

Merci :

Guido : "quoiqu'en on dise, la communale avait du bon". Oui Guido on s'aperçoit avec le temps que cela avait du bon, et à rare exception, tout le monde se souvient de cette époque .....

Cookies : "Ton poème m'a fait faire un bond à reculons et dieu sait que c'est bon"....Merci Cookies, je suis heureux que cet air perdu revienne gonfler nos pensées et notre coeur. Comme quoi même s'il y a à redire, il était bon de vivre à cette époque là.....

Amitiés à vous deux

Robert

  alweg
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
608 poèmes Liste
26397 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 8 juil 2012 à 16:07 Citer     Aller en bas de page

J'ai particulièrement bien apprécié.........Des souvenirs comme ceux là, sont de petits trésors inestimables......
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 9 juil 2012 à 13:24 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode pour ton passage sympathique, on garde toujours les meilleurs souvenirs en fin de compte.......

Amitié

Robert

  alweg
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1659
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0244] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.