Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 17
Invisible : 1
Total : 19
· naroic
13640 membres inscrits

Montréal: 28 jan 18:09:27
Paris: 29 jan 00:09:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: 'cré nom de dieu! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
404 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
15 décembre 2021
  Publié: 26 juin 2014 à 18:38
Modifié:  27 juin 2014 à 16:57 par Ella Meliar
Citer     Aller en bas de page

je précise que je n'aime pas beaucoup mon texte mais tout va de travers en ce moment alors ça défoule de communiquer ! Merci de votre indulgence envers ce grand n'importe-quoi de poème!




Des rêves qui s’embrument,
Des « oui » , des « non »,
Dans les roues des bâtons,
Des vœux demandés à la lune,
Des gens qui vous prennent pour des cons…

Tant de rage de m’en sortir,
Enfin, un jour, pouvoir me dire :
voilà, t’as pas toujours été
Celle que tu aurais aimée,
T’as été celle qui riait, qui criait et qui se trompait,
Trompait de route, trompait de doutes,
Celle qu’à la longue nul n’écoute…
Celle qui a fait tell’ment d’erreurs,
Cervelle usée des maux du cœur…

Mais des rêves encore et encore,
Tout timides dedans mon corps,
Tout éblouis par le soleil et les merveilles des trésors…
Dieu, je sais bien, la route est longue
Encore avant le nirvana d’une vie sans trop de dégâts,
D’une vie juste faite pour moi, pleine de futiles joies,
De vitraux qui rendent l’aurore plus belle, plus belle, plus belle encore,
D’étoiles au cœur, multicolores, et d’horizons irisés d’or…

Mes rêves, tiens, ben les voilà,
Ils arrivent à tout petits pas
Alors même si m’inquiètera
L’idée que le bonheur ne peut,
Ne veut, ne sait pas être à moi,
Dieu laisse moi un peu de paix,
De doux, de rose, enfin tout ça quoi,
S’il-te-plait ne me teste plus,
J’en ai déjà bien assez vu
De tes épreuves saugrenues,
Dieu non je ne blasphème pas,
Je te demande juste cette fois
De croire un peu plus fort en moi
Car moi toujours j’ai cru en toi.

Silence de Dieu, a-t-il compris
Que je peux bien vivre sans lui?
Silence je veux que dans ma tête
La vie soit simple, claire et nette.

Une vie, je veux, une vie en mieux.
Et je l’aurai, ’cré nom de Dieu!




  Hélène
Sybilla
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15027 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 26 juin 2014 à 18:53 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Réellalice,

Merci de ce partage en tes souhaits


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
404 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
15 décembre 2021
  Publié: 26 juin 2014 à 20:04
Modifié:  26 juin 2014 à 20:07 par Ella Meliar
Citer     Aller en bas de page

Merci Sybilla, pour tes mots gentil, ça fait trop plaisir

  Hélène
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
269 poèmes Liste
3820 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 26 juin 2014 à 23:06 Citer     Aller en bas de page

Je trouve que c'est un beau texte où se rejoignent tes rêves, tes impressions sur le monde qui t'entoure, ta place dans ce monde, tes erreurs, mais aussi ton bonheur en ces joies que tu dis futiles. Vraiment, je trouve que c'est un très beau texte bien construit, reflétant tes envies et donc bravo a toi pour ce poème.

Amicalement,
La Brune Colombe

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 27 juin 2014 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Réellalice,

Un très beau poème et que tes souhaits se réalises
Mes amitiés

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Shaim


Prends soin de toi et de ta plume, et accouche sur papier tes envies, tes joies et ton amertume....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2013
Dernière connexion
31 juillet 2020
  Publié: 27 juin 2014 à 11:04 Citer     Aller en bas de page

eh bien, plusieurs personnes le trouve bien ce poème, moi y compris
ça vient de soi et c'est ce qui compte.

Sincèrement,

  Celui qui se se crée dans cette succession de moments donnés
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
404 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
15 décembre 2021
  Publié: 27 juin 2014 à 17:03 Citer     Aller en bas de page

La Brune Colombe, James, Ilizia Chaim,
merci beaucoup d'être venus me lire!
Vos commentaires me vont droit au coeur.

  Hélène
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
531 poèmes Liste
10743 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 28 juin 2014 à 02:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Quelle indulgence , Il est très bien, ce texte dans lequel on sent bien que les choses vont dans tous les sens suscitant bien des questionnements. Des moments que nous traversons tous car nous pouvons tous déplorer que les évènements s'amoncellent de travers ne sachant plus où donner de la tête.
Vraiment, tes mots le transperce et l'exprime justement.

Catherine

 
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
404 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
15 décembre 2021
  Publié: 30 juin 2014 à 12:03 Citer     Aller en bas de page

Catwoman, oui, tu as tout compris, c'est exactement ça.
Mais l'important est toujours d'y croire encore, encore et encore (d'ailleurs beaucoup de "encore" dans mon poème). C'est vraiment l'espoir qui nous fait vivre!
Merci pour tes mots,

  Hélène
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 984
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0284] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.