Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 115
Invisible : 0
Total : 115
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 18:51:22
Paris: 1er oct 00:51:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Azazel, le Souverain des Boucs. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 18 mars 2014 à 07:28
Modifié:  18 mars 2014 à 10:29 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Remarques préliminaires :
- Ce texte aborde un sujet de société, mais il ne s'agit nullement d'un "article" ou d'un texte "prosaïque" ; vous pourrez le constater ; – il s'agit d'un texte de nature "poétique", uniquement destiné à exprimer quelques émois sentimentaux, dûs à la perte d'un être aimé.

- Rem : l'expression "face de bouc" n'est pas une insulte, bien entendu. C'est une manière de décrire le visage d'une personne, comme on le fait souvent en littérature.

- Azazel est le nom d'un démon, appelé "Souverain des Boucs".

Merci de votre attention.
Bonne lecture.

___________________________________________________________

Azazel, le Souverain des Boucs

Je ne sais plus quoi faire, il faut que l'on me guide.
En matière d'amour y a-t-il connaisseurs ?
Je ne veux plus qu'Éros influence mon coeur
Pour le plonger encore en des amours stupides.

La jeune Élisabeth, du haut de ses trente ans,
A fort bien manoeuvré pour me faire souffrir :
Longtemps elle a pour moi réservé ses soupirs,
Et pour m'abandonner elle a pris un instant.

Un homme se faisant appeler Azazel
(Vous pouvez le chercher, il est sur Facebook ;
Vous le reconnaîtrez à sa face de bouc)
A su faire pour lui soupirer la gazelle.

Il a su l'attirer dans son antre secret.
Hélas ! au satanisme Élisabeth accroche :
Elle parlait souvent d'un Aleister Crowley,
Une espèce de mage excentrique et fantoche.

Il faut se méfier de ces personnes-là ;
Il faut s'en méfier comme de Dracula.
Devant ces créatures il faut prendre la fuite
Ou bien les repousser avec de l'eau bénite,

Sans quoi l'on tombe dans leur secte satanique
Et l'on y perd son âme, ainsi qu'Élisabeth :
La pauvre s'est laissée séduire par la Bête,
Qui l'a soumise à quelques rites érotiques.

J'ai voulu prévenir la police, bien sûr,
Mais elle ne peut rien contre ce mage impur :
Il n'y a pas assez de preuves contre lui,
Et la police, hélas ! a bien d'autres soucis.

Et si l'on interroge mon Élisabeth,
Elle dira qu'elle est tout à fait consentante,
Elle dira que rien ne la gêne en cet antre
Et qu'elle se régale des baisers de la Bête.

Va, ma douce, tant pis... De notre bel amour,
Moi, je ne cesse pas de décorer l'autel...
Au milieu des démons frappant sur leur tambour,
Va corrompre ton âme avec cet Azazel !









  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Daniel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
395 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 18 mars 2014 à 10:24
Modifié:  18 mars 2014 à 10:28 par Daniel
Citer vertical_align_bottom

Ouais, les sectes étranges...
Joli poison social...
Me retrouve pas mal dans ce texte. Dans mon cas c'était plus Jéhova, moins violent peut-être mais aussi destructeur.
J'avais écris un truc, d'ailleurs, mais c'est pas très lisible.

Dur, très dur...

Pensées amicales.

Daniel

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
276 poèmes Liste
4944 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 18 mars 2014 à 10:33 Citer vertical_align_bottom

M. Zézaye
Alors za z'elle est forte celle là !

Le poète
Fais attention à ce que tu dis
Sinon je vais te faire savoir à qui tu parles !

M. Zézaye
Ze zais Ze zais
Moi auzi z'en ai des masques hé!

Môa passant
Bô pôème
Sur ce thème

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17504 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 18 mars 2014 à 10:41 Citer vertical_align_bottom

j'aime beaucoup ton style poétique
merci du partage

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 18 mars 2014 à 10:44 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Le Poète Masqué

Une lecture très appréciée .

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Ombline


Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie. Blaise Cendrars
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
25 février 2014
Dernière connexion
3 juillet 2019
  Publié: 18 mars 2014 à 17:03 Citer vertical_align_bottom

j'aime !

Elisabeth face à la bète
De désir s'adonne au plaisir
Dans le satanique elle s'applique
Abandonnant tout pour son amant



Belle soirée

Pauline

  La musique exprime ce qui ne peut pas être dit mais qui est impossible de taire. Victor Hugo
Tysha'Na

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2006
Dernière connexion
4 avril 2016
  Publié: 18 mars 2014 à 18:11 Citer vertical_align_bottom

A mi-chemin entre poème d'amour, poème triste et poème loufoque, j'ai beaucoup aimé ! Le ton reste léger malgré la souffrance qui semble sourdre derrière.

Une seule remarque : le vers "Et qu'elle se régale des baisers de la bête" a une syllabe de trop !

En tout cas c'est intéressant de te voir utiliser la mythologie judéo-chrétienne, mâtinée de technologie moderne, moi qui suis plus habituée à te voir manier les grands mythes grecs et latins !

  un paradigme, c'est la même chose qu'un edengme ?
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15027 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 18 mars 2014 à 19:45 Citer vertical_align_bottom



Bonsoir Le Poète Masqué,

Comme Tysha' Na, j'ai été surprise par le contemporain mixé avec du classique sur d'anciens textes, mais ta plume est belle et c'est une très belle lecture que tu nous fais partager...



Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
688 poèmes Liste
28004 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 20 mars 2014 à 17:30 Citer vertical_align_bottom

J'ai beaucoup apprécié de me plonger dans l'étrange...
C'est digne d'en faire un film d'épouvante, tout en ayant l'amour en plus, un amour bafoué.
Je me le représente à ma façon, j'ai vécu pleinement cet écrit
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 20 mars 2014 à 18:42
Modifié:  20 mars 2014 à 18:56 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Un immense merci, chers amis ; vos commentaires me touchent infiniment.
J'avais hésité à publier ce poème. Je pensais que ça déclencherait des discussions, et que j'aurais des gens contre moi ; mais je constate qu'il a été bien perçu.

Daniel : merci pour ton témoignage. J'espère que tu as pu te sortir de ce problème. Merci pour ton commentaire, que j'apprécie beaucoup.

QUOIQOUIJE : merci pour l'humour ! lol - Azazel : oui, ce mot est un cauchemar pour ceux qui ont un seveux sur la langue.

mido ben / James : un grand merci pour votre lecture.

Empyrea : j'aime beaucoup votre pseudo, et j'irai découvrir vos oeuvres.

Ombline : merci pour les vers rédigés ; ça me touche beaucoup.

Ah, Tysha'Na : bien vu !!

C'est vrai, j'abandonne parfois le décompte des syllabes, au profit d'un autre type de composition, que j'appelle "composition en segments" : ici, deux segments de 6 syllabes (qui donnent l' "illusion" d'un alexandrin). Le "e" perd donc ici sa valeur syllabique. (Je cherche d'ailleurs depuis longtemps un nom pour désigner ce "e".)
Rem : on le prononce quand même, car on ne peut pas le considérer comme un "e" muet, bien sûr. Donc, le fait de dire qu'il perd sa valeur syllabique n'est pas tout à fait juste. Disons que si l'on considère le vers en deux segments de 6 syllabes, on constate qu'il parvient à fonctionner comme un alexandrin. Une sorte de vers "mutant", qui aurait un chromosome en plus, et viendrait se glisser dans l'ensemble, sans se faire repérer (sauf par Tysha'Na !!)

Je propose donc ce nouveau type de vers, que j'appelle le vers "bi-segmental".
Il permet un peu plus de souplesse, comme d'autres types de composition ;
par exemple :
"Et si l'on interroge mon Élisabeth", où le "o" se trouve à la 6ème syllabe, ce qui ne correspond pas non plus à un alexandrin. Mais cela fonctionne très bien.

Voilà, c'était la minute du professeur masqué !

Ah oui : un grand merci pour ta lecture et ton commentaire, que j'apprécie beaucoup, ma belle.
-------------------------------
Sybilla : contemporain mixé avec du classique, oui c'est vrai ; merci pour ton appréciation.

Ode : digne d'en faire un film d'épouvante ; oui, tout à fait !! Merci pour cette remarque, qui me plaît beaucoup.

Merci à tous !
J'irai découvrir vos poèmes ce week-end, ou très prochainement.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 31 mai 2014 à 11:39 Citer vertical_align_bottom

Merci pour votre lecture et votre appréciation, qui me touche beaucoup.

Merci pour les vers rédigés.

A bientôt Adameve.

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1056 poèmes Liste
17040 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 2 sept 2014 à 14:18 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir...

Je suis désolé de cette perte de celle que tu aimais, encore plus quand je vois vers qui et quoi elle s'est dirigée...Tu as su écrire dans un style que je trouve vraiment personnel, pour nous parler d'une histoire triste et dure qui ne peut nous laisser indifférents...Je vois que tu te posais des questions sur le fait de publier ou pas, je pense que tu as bien fait de te lancer.
Je souhaite que cette femme puisse sortir de cet amour piège, et se retrouver dans un équilibre qui lui ferait du bien...et que toi, tu puisses avancer malgré tout.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
pierrot05

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
64 commentaires
Membre depuis
26 mars 2013
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 5 sept 2015 à 17:07 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir poète masqué,
je viens répondre un peu tard mais cette déception que tu as vécu m'interroge...
Est ce que ce n'est que dans le figuratif ou décris tu quelque chose de plus concret?
En tout cas tu l'as écris magnifiquement dans un genre horrifique.
Tous mes compliments!

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2253
Réponses: 12
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Tempête interne (Tristes)
Auteur : Tourbillon
J'ai passé un bel été (Autres)
Auteur : Sidonie
Le précieux nectar (triolet) (Autres)
Auteur : josette
Les colères du ciel (ode) (Autres)
Auteur : josette
violent orage (Autres)
Auteur : josette
Jours d'avril - sans lettre "e" (Autres)
Auteur : Catwoman
Ma joie (Amour)
Auteur : Patricio
(Autres)
Auteur :
Entre les ombres (lilania & devil) (Collectifs)
Auteur : devil may cry
Le pavot que je froisse ... (Amour)
Auteur : TREMIERE
J'ai trouvé un bébé (Loufoques)
Auteur : Catwoman
Passion (Amour)
Auteur : lazy
Biguine (Amour)
Auteur : Catwoman
Poème à l'aube de l'été (Autres)
Auteur : Celle qui rêve
Les Dieux Grecs (Autres)
Auteur : ma-propre-galaxie

 

 
Cette page a été générée en [0,0337] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.