Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 103
Invisible : 0
Total : 106
· LanaLuve · MUSCADE · prosateur
13217 membres inscrits

Montréal: 5 déc 02:43:49
Paris: 5 déc 08:43:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Un crayon de soleil vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
Audrey Deroze


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
23112 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 29 mai 2014 à 13:16 Citer vertical_align_bottom




Il me manque un bout de printemps
Un peu de chaleur, des parfums
Une gaité d’un autre temps
Du vent tiède sur un tissu fin

Il me faudrait farder mes cils
D’un petit crayon de soleil
Au coin des yeux, au bord des villes
Pour m'éveiller de ce sommeil

Le temps s’efface, je m’ennuie
Mai est passé comme un voleur
Et je me maquille de pluie
Sans soleil, sans toi, sans bonheur



  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
La Brune Colombe Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
289 poèmes Liste
3888 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 29 mai 2014 à 14:26
Modifié:  29 mai 2014 à 14:28 par La Brune Colombe
Citer vertical_align_bottom

Un très bel écrit rempli d'une lassitude certaine et d'un manque d'amour, de bonheur...


Un coup de cœur pour l'image de la deuxième strophe

La Brune Colombe

 
Audrey Deroze


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
23112 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 29 mai 2014 à 14:42 Citer vertical_align_bottom

Citation de La Brune Colombe
Un très bel écrit rempli d'une lassitude certaine et d'un manque d'amour, de bonheur...


Un coup de cœur pour l'image de la deuxième strophe

La Brune Colombe



Merci Brune Colombe

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Audrey Deroze


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
23112 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 29 mai 2014 à 17:18 Citer vertical_align_bottom

je redoute l'été bien plus que l'hiver, il n'y a que le printemps que j'aime. Merci Lande, bisous

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
458 poèmes Liste
15231 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 29 mai 2014 à 17:35 Citer vertical_align_bottom

Si le crayon de soleil vient à manquer, mets un peu de rouge sur tes rêves afin de les faire briller.

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
279 poèmes Liste
4986 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 29 mai 2014 à 19:10
Modifié:  29 mai 2014 à 19:10 par QUOIQOUIJE
Citer vertical_align_bottom

Citation de
Le temps s’efface, je m’ennuie



Tourne lui le dos, ça tombera à pile : tu ne t'ennuieras plus


Blague à part, j'ai apprécié.
Veux tu que je te roule un printemps ?
Je ne serai pas chinois.
On nem ou on nem pas.

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 29 mai 2014 à 21:05 Citer vertical_align_bottom

Tu sais Aude ?

J'aime quand tu écris dans ces catégories ! Tu es une très belle encre

Toutes mes amitiés

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15027 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 29 mai 2014 à 23:45 Citer vertical_align_bottom



Bonsoir Aude,

Très profond !
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
hadock


on reconait la cruauté de l'homme dans la profondeur de ces yeux...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
129 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2009
Dernière connexion
8 juillet 2020
  Publié: 30 mai 2014 à 07:58 Citer vertical_align_bottom

un texte joliment écrit qui me met le bourdon

  la cupiditée de l'homme vaincra toujours la beautée de la nature
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17556 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 30 mai 2014 à 10:33 Citer vertical_align_bottom

de très belles images trouvé par ta plume
j'ai pas l'habitude de te lire ici
j'espère que tu trouveras le crayon du coeur

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
769 poèmes Liste
16382 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 30 mai 2014 à 15:43 Citer vertical_align_bottom



J'ai essayé de la chanter , c'est une belle chanson avec une peu de tristesse nostalgique élégamment presenté.




  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Audrey Deroze


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
23112 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 31 mai 2014 à 03:48 Citer vertical_align_bottom

Citation de James
Tu sais Aude ?

J'aime quand tu écris dans ces catégories ! Tu es une très belle encre

Toutes mes amitiés

James [/citation

Merci James

[citation=Sybilla]Bonsoir Aude,

Très profond !
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla[/citation

Merci Sybilla

[citation=Hadock]un texte joliment écrit qui me met le bourdon



Désolée pour le bourdon, mais le cafard c'est pas mieux

Citation de mido ben
de très belles images trouvé par ta plume
j'ai pas l'habitude de te lire ici
j'espère que tu trouveras le crayon du coeur



Merci mido ben

Citation de Galatea Belga
J'ai essayé de la chanter , c'est une belle chanson avec une peu de tristesse nostalgique élégamment presenté.



Sur quel air ? Bisous

Citation de Arquen-Cielle
Le printemps fera place à l'été et viendra de nouvelles émotions à partager.

Merci pour cette belle balade riche d'émotions.

Arquen-Cielle.



L'été n'est pas ma saison préférée, merci de ta lecture

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Audrey Deroze


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
23112 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 31 mai 2014 à 09:24 Citer vertical_align_bottom

Citation de hank
Mais juin n'est pas loin. Bel écrit !



Merci Hank

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
702 poèmes Liste
28498 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 31 mai 2014 à 15:17 Citer vertical_align_bottom

Un bel écrit, j'aime aussi quand tu t'exprimes comme ça. Une femme amoureuse...
J'espère que ce crayon de soleil va bientôt danser près de tes jolis yeux et te redonner une mine resplendissante , l'expression du bonheur. Je sais que tu le mérites bien.
Bises amicales ODE 31 - 17
J'ai fait un jeu de mots involontairement, mais je ne le regrette pas, c'est sincère

  OM
Lauranne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
490 commentaires
Membre depuis
6 juin 2004
Dernière connexion
4 avril
  Publié: 31 mai 2014 à 16:15 Citer vertical_align_bottom

Un petit crayon d'une grande valeur!



 
Pipa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
850 commentaires
Membre depuis
22 février 2012
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 1er juin 2014 à 05:50 Citer vertical_align_bottom

Querida ....

Je te retrouve après de longs mois et c 'est sans ta gaieté et ton espièglerie ?

où est donc ma prêtresse ??

Je descends vite dans ta liste pour voir tout ce que j'ai raté


heureuse de te retrouver


  la vie est belle, même si....
Audrey Deroze


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
23112 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 1er juin 2014 à 05:54 Citer vertical_align_bottom

Citation de Pipa
Querida ....

Je te retrouve après de longs mois et c 'est sans ta gaieté et ton espièglerie ?

où est donc ma prêtresse ??

Je descends vite dans ta liste pour voir tout ce que j'ai raté


heureuse de te retrouver





ma tristesse ne dure jamais, ma gaieté non plus...
heureuse de te voir sous mes lignes ma gitane
bisous

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
423 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 1er juin 2014 à 16:19 Citer vertical_align_bottom

C'est superbe.
Merci.

  Hélène
Audrey Deroze


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
23112 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 1er juin 2014 à 17:16 Citer vertical_align_bottom

Citation de Réellalice
C'est superbe.
Merci.



merci beaucoup Réellalice

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
ALPETE LION


La poésie pour m'affirmer, la poésie pour vivre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
536 commentaires
Membre depuis
14 août 2009
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 2 juin 2014 à 11:32 Citer vertical_align_bottom

c'est riche et c'est touchant. je suis ébahis par ta plume

  Ma plume eet une réponse aux détracteurs et une caresses pour les gentils
Audrey Deroze


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
23112 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 2 juin 2014 à 12:47 Citer vertical_align_bottom

Citation de ALPETE
c'est riche et c'est touchant. je suis ébahis par ta plume



Merci de ta lecture Alpète

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3538
Réponses: 23
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Aimer comme... (Amour)
Auteur : In Poésie
(Tristes)
Auteur :
Pauvres amants (Tristes)
Auteur : John C
Ce qu'il reste de moi (Tristes)
Auteur : Maschoune
Tu as chanté (Amour)
Auteur : Adamantine
Ô Femme-chrysalide ! (Amour)
Auteur : James
Triste réalité (Amour)
Auteur : josette
(Amour)
Auteur :
Peur maladive (Tristes)
Auteur : Marie&co
Full Despair (Tristes)
Auteur : Ashimati
Requiem du souvenir (Amour)
Auteur : Rosanna
L’art de draguer une femme comme moi (Loufoques)
Auteur : Audrey Deroze
En tandem ... (Amour)
Auteur : Rimevasion
Pas Besoin De Date Pour T'aimer (Amour)
Auteur : mido ben
Elles se taisent (Tristes)
Auteur : Jeanne

 

 
Cette page a été générée en [0,0516] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.