Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Les parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 61
Invisible : 0
Total : 65
· datura. · Poète Ferroviaire · Dukes Forever
Équipe de gestion
· Catwoman
13291 membres inscrits

Montréal: 25 février 10:14:16
Paris: 25 février 16:14:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Ne me réveillez pas vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Candide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2013
Dernière connexion
28 mars 2017 à 14:39
  Publié: 28 jan 2014 à 05:47
Modifié:  3 févr 2014 à 12:16 par Bombadil
Citer vertical_align_bottom

Une famille unie
des phares dans la nuit
crissements de pneus
un destin malheureux.
Le médecin se penche
perfusion, blouse blanche
odeur de macadam
« vous m’entendez madame ? »
Des brancards un dédale
la chambre à l’hôpital
autour de moi s’affairent
docteurs et infirmières.
Ne me réveillez pas
dehors j’aurai si froid
dans mon rêve il fait chaud :
mer bleue et paréos.
Y a aussi des manèges
des doudous des arpèges
chocolats et bonbons
dans mon rêve il fait bon.
Laissez-moi dormir
vous aurez tout le temps
en tremblant de me dire
que je n’ai plus d’enfant.

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
5252 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
Hier à 18:01
  Publié: 28 jan 2014 à 07:48 Citer vertical_align_bottom

Rythme slam
Comme quoi on peut aussi y mettre ses états d'âme

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
241 poèmes Liste
17982 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
Hier à 11:05
  Publié: 28 jan 2014 à 09:47 Citer vertical_align_bottom

très bel écrit

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
23835 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
23 sept à 15:55
  Publié: 28 jan 2014 à 13:11 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Candide,

Dans chaque vers la douleur froisse l'encre avec émotion.
Mes amitiés
James

  Membre de la Société des poètes Français.
Alanna

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
30 août 2012
Dernière connexion
4 jan 2015 à 14:26
  Publié: 28 jan 2014 à 13:42 Citer vertical_align_bottom

Le destin qui frappe
La douleur au ventre d'une mère

 
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
14 avr 2023 à 18:07
  Publié: 28 jan 2014 à 19:29 Citer vertical_align_bottom

C'est dur de trouver quelque chose à commenter à chaque poème qui nous touche. Mais je voulais signaler, je l'ai trouvé joli. Douloureusement joli.

Amitiés,

Bibi

  The Leprechauns told me to do it.
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
5326 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
29 jan à 14:36
  Publié: 29 jan 2014 à 12:45
Modifié:  29 jan 2014 à 12:45 par Pichardin
Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Candide,
Que dire...? Poignant et tragique à la fois.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Candide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2013
Dernière connexion
28 mars 2017 à 14:39
  Publié: 30 jan 2014 à 15:29 Citer vertical_align_bottom

Citation de QUOIQOUIJE
Rythme slam
Comme quoi on peut aussi y mettre ses états d'âme



je n'avais pas choisi de donner un rythme ou une sonorité particulière à ce poème, j'ai écrit les mots comme ils sont venus.

on peut dire beaucoup de choses en slam mais ce que j'ai exprimé ici est un petit peu plus qu'un état d'âme.

Amitiés.

 
Candide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2013
Dernière connexion
28 mars 2017 à 14:39
  Publié: 30 jan 2014 à 15:44
Modifié:  30 jan 2014 à 16:00 par Candide
Citer vertical_align_bottom

@Mido,Papillon, Alanna, Bibenja, Pichardin : on ne trouve pas toujours les mots, c'est vrai, pour parler à une maman meurtrie.On voudrait faire pour le mieux mais on s'aperçoit que dans ces moments-là les mots sont dérisoires.

@James : même en commentant James reste un poète.

@Pheukiou: quelques lignes en trop (ou en moins), heureusement que les commentaires sont là pour nous aider à faire mieux la fois d'après.
Je n'ai pas trop relu mon poème avant de poster mais si c'était à refaire je sortirais pour commencer cet affreux conditionnel dehors j'aurais froid; on est dans la certitude, donc j'aurai froid

Merci à vous huit pour les messages.

Amitiés.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
807 poèmes Liste
31385 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
Il y a -299 minute
  Publié: 1er févr 2014 à 12:42
Modifié:  1er févr 2014 à 12:44 par ode3117
Citer vertical_align_bottom

Ce froid glacial, je l'ai ressenti en te lisant, avec cette douleur intense que nul ne peut comprendre s'il n'a pas vécu cela.
Il faut beaucoup de courage pour écrire chaque mot, c'est peut-être aussi un peu de délivrance que de confier aux autres sa peine.
Bisous CANDIDE
J'ai une tendre pensée pour toi et pour cet enfant
ODE 31 - 17
Merci pour apprécier les poèmes de Marcelline Desbordes Vallmore

  OM
Candide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2013
Dernière connexion
28 mars 2017 à 14:39
  Publié: 1er févr 2014 à 17:53 Citer vertical_align_bottom

Merci Ode ton message et ta gentillesse me font chaud au coeur.

Amitiés.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15027 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 jan 2022 à 15:41
  Publié: 4 févr 2014 à 21:50 Citer vertical_align_bottom



Bonsoir Candide,

Quelles émouvantes et tristes émotions se dégagent font pleurer les âmes aux douloureux instants figés...

Je t'envoie de douces pensées pour apaiser ta peine...

Prends soin de toi Candide!!!



Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
4685 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
19 févr à 04:40
  Publié: 5 févr 2014 à 10:22 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Candide

Mon premier passage sur vos écrits.
Un poème si merveilleusement beau, mais si immensément triste.
Je retiens plus particulièrement:

Ne me réveillez pas
dehors j’aurai si froid
dans mon rêve il fait chaud :
mer bleue et paréos.
Y a aussi des manèges
des doudous des arpèges
chocolats et bonbons
dans mon rêve il fait bon.
Laissez-moi dormir
vous aurez tout le temps
en tremblant de me dire
que je n’ai plus d’enfant.

Amicalement,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Candide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2013
Dernière connexion
28 mars 2017 à 14:39
  Publié: 7 févr 2014 à 04:42 Citer vertical_align_bottom

Merci Sybilla et Actuaire pour vos douces pensées.

Amitiés.

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avr 2019 à 00:26
  Publié: 7 févr 2014 à 05:57 Citer vertical_align_bottom

J'ai eu peur, au début, que ce soit un énième texte moralisateur... et puis j'ai lu... et j'ai compris que c'en était bien loin, et que j'avais bien fait d'aller jusqu'au bout. La deuxième partie (« Ne me réveillez pas ») est superbe, dans sa douleur trop forte pour être vivable, envisageable même...

Et le manque d'aération, je trouve, se comprend.

 
Candide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2013
Dernière connexion
28 mars 2017 à 14:39
  Publié: 12 févr 2014 à 11:35 Citer vertical_align_bottom

Pour la petite histoire, c'est en fait un accident arrivé près de chez moi qui m'a inspiré cet écrit et les paroles de cette maman qui sent du fond de son sommeil que son enfant est parti.

Merci Eliawe d'être passée.

Amitiés.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2721
Réponses: 15
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Par les foudres d'eros. (Amour)
Auteur : Odon de Cor
Haïkus en cascade (2) (Autres)
Auteur : Bernylys
Tyran de Syracuse (Autres)
Auteur : Le Poète Masqué
Je Te Regarde Dormir (Amour)
Auteur : mido ben
Pensées nocturnes (Amour)
Auteur : CelineMonAmour
Des mots pour le Dire (Autres)
Auteur : KYRICE
Mon âme saigne dans le vide (Tristes)
Auteur : actuaire
Ô Mamie, Ô Nona (Tristes)
Auteur : KYRICE
Un bout de chemin (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Les mésaventures de la blanche Hermine (fable) (Amour)
Auteur : josette
Cœur D'enfant (Tristes)
Auteur : mido ben
Il tourne il tourne...le temps (Autres)
Auteur : Ava55
Je pense à toi (Amour)
Auteur : Olwitch
L'été va bientôt nous quitter.. (Amour)
Auteur : josette
Gordana (Tristes)
Auteur : Bibenja

 

 
Cette page a été générée en [0,0226] secondes.
 © 2000 - 2024 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.