Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 43
Invisible : 0
Total : 46
· Syrille · CIELBLEU69 · M@ry Re@d
13230 membres inscrits

Montréal: 30 jan 09:15:27
Paris: 30 jan 15:15:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: L'hiver Approche vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 22 nov 2013 à 14:46
Modifié:  24 nov 2013 à 06:43 par KYRICE
Citer vertical_align_bottom


(Sujet Tabou, malaisé à exprimer et qui fait peur)
(Faut-il pour autant, ne pas en parler)



L’hiver se dessine à l’horizon


La disgracieuse et révoltante Vieillesse
Un jour apparaitra : C’est notre Destinée.

Sur lpdp, selon une délicieuse poétesse,
Nous avons dit-elle… Le temps d’y songer.
Cela arrive si vite, que l’on y est pas préparé.

Certaines femmes vieillissantes, encore charmantes
Mais parfois, affaiblies, malgré leurs âges avancés
Me surprennent, par leur énergie déconcertante,
Par leur euphorie débordante, si réconfortante.

Sans oublier leur
« Jeunesse du Cœur »
Si pétillante.


Mais
D’autres… Vieillies et ridées, par les années,
Par « Huit décades » pénibles, d’un dur labeur.
Malgré les tempêtes, jamais à l’abri du malheur
0nt du mal à accepter cette privation de liberté
Lorsque la Vitalité, le Tonus les ont délaissées.

Lorsque notre mémoire vive, « Fout le Camp ».
Difficile d'imaginer... même l’espace d’un instant,
Que nous glissons vers notre déclin inexorablement.

Une Solitude dégradante
Se met à nous oppresser,
Avec cette peur insolente,
Un jour de ne plus nous réveiller.


Cette crainte, de tous ces lendemains incertains,
Cette amertume atroce, qui sans cesse revient
Dont nous ne pouvons jamais, nous débarrasser.

En perte d’autonomie, tous « Ces Vieux »
Regards dans le vague, de plus en plus soucieux,
Ne rêvent plus… Ils ne se font plus du tout d’illusions,
Leurs yeux sont comme noyés dans un sentiment d’abandon.
Figés dans leur fauteuil, ils attendent sans cesse, pour qu’enfin,
Arrive "l’Heure", qui scellera à jamais, leur funeste destin,
Telle une lampe à huile, qui doucement s’éteint.

« Tristes comme la Pluie »
Nous partirons tranquillement vers notre Fin de Vie,
Dans le gouffre insondable de l’oubli.


Kyrice

  jb
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars 2021
  Publié: 22 nov 2013 à 15:26 Citer vertical_align_bottom




Il m'aurait plu que ces vers soient à la première personne du pluriel....

A part cela...c'est bien comme cela que ca se passe...que ca se passera...

Que l'on sache entretenir fort le lien familial....


  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier 2022
  Publié: 22 nov 2013 à 15:55 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir KYRICE,


Quel HOMMAGE ! Pour toutes ces personnes !
Je suis très touché par cette réalité
Ce poème est dans mes favoris !

Toutes mes amitiés

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Adamantine Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
460 poèmes Liste
15255 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 22 nov 2013 à 17:40 Citer vertical_align_bottom

Je suis encore en été il me semble... C'est joliment dit.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17606 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 23 nov 2013 à 11:41 Citer vertical_align_bottom

tu as raison de traiter le sujet , les tabous sont fait pour être stigmatisé
bel écrit

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
775 poèmes Liste
16468 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 24 nov 2013 à 01:35 Citer vertical_align_bottom

cher Jac....sujet tabou ?

non, je ne crois pas :-) on a tous les moins jeunes, je veux dire...cette sensation de perdre terrain , force , pouvoir sur la réalité.
Les amis, la famille et un peu d 'activité mentale ou physique font avancer doucement.

N'arrête pas de nous dire, moi j'adore lire ce que tu vois et ressens.

lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 24 nov 2013 à 15:22 Citer vertical_align_bottom


Ballandine
James
Ishtar
Mido
Amazone
Péribole
Galatée

Chers amies et amis internautes.


je vous remercie tous de votre aimable et douce visite,

- Merci "Ballandine"
De tes conseils sur la 1ère personne du pluriel.
j'ai corrigé comme j'ai pu, cela ne m'as pas été facile.

- Merci "Amazone"...
je ne connaissais pas du tout, cette citation de Stendhal.

- Un grand remerçiment à "Péribole".
On est vieux lorsque les regrets ont remplacés les illusions.


Bien Amicalement
jac

  jb
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
4060 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
24 février 2022
  Publié: 25 nov 2013 à 02:48 Citer vertical_align_bottom

Mourir, cela n'est rien mourir, la belle affaire ! Mais vieillir…, Oh ! vieillir " .
" Mourir insignifiant
Au fond d'une tisane
Entre un médicament
Et un fruit qui se fane "
Jacques Brel...

Ou encore, pour éviter de vieillir...
"Les vieux, faudrait les tuer à la naissance"...Coluche

Je plaisante...
Je crois qu'il y a toujours quelque chose de nouveau à vivre, même âgé(e)...
Et tes beaux écrits le prouvent...

Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
716 poèmes Liste
28971 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 25 nov 2013 à 11:30 Citer vertical_align_bottom

Les printemps sans fleurs, sans ciel bleu, les étés sans soleil, les automnes trop gris, c'est ce qui fait vieillir trop tôt et être toujours dans un éternel hiver. Après tout être centenaire cela ne représente que dix décennies ( Un peu d'humour ).
Vieillir oui, mais dans le bonheur
Bises amicales cher JAC

  OM
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 26 nov 2013 à 04:29 Citer vertical_align_bottom


Chère Sido
Chère 0de

Oui, vieillir n'est pas un mince affaire... Surtout quand approche cet inéluctable hiver.
Hier, à la TV, j'ai été bouleversé, attristé par cette information : Un vieux couple, très âgé, encore amoureux et qui ont décidé ensemble de mettre fin à leurs jours... Endormis pour l'éternité, la main dans la main.


Je vous remercie toutes les deux d'être venues me lire.
Très amicalement
jac

  jb
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 2 juin 2014 à 09:52 Citer vertical_align_bottom


Lucinda

Grâce à votre commentaire je viens de découvrir que "L'hiver approche" à grands pas. Je ne me souvenais plus du tout que j'avais écrit sur ce sujet.

Tous mes remerçiments.


J'en profite pour faire un p'tit coucou à tous les gens de Montpellier.
Kyrice

  jb
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1894
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Un café? (Tristes)
Auteur : Xenia
Je t'écris de nos "trop-tard" (Tristes)
Auteur : Xenia
(Amour)
Auteur :
Ô Femme-chrysalide ! (Amour)
Auteur : James
Une fois encore... (Tristes)
Auteur : Adamantine
Elles se taisent (Tristes)
Auteur : Jeanne
Pastel (Amour)
Auteur : Maschoune
Partir vers tes ailleurs. (Amour)
Auteur : James
Douloureux souvenir (Tristes)
Auteur : josette
L'hiver a cessé d'être (Tristes)
Auteur : Bernylys
Décembre (Amour)
Auteur : MUSCADE
Les douleurs de la honte... (Tristes)
Auteur : pyc
Coeur en Balade... (Amour)
Auteur : RiagalenArtem
Sommet De La Vie (Amour)
Auteur : mido ben
De Sang-ciel ... (Amour)
Auteur : Idou

 

 
Cette page a été générée en [0,0318] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.