Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 48
Invisible : 0
Total : 51
· Matavie · ***Béné***
Équipe de gestion
· Bestiole
13387 membres inscrits

Montréal: 24 jan 15:21:13
Paris: 24 jan 21:21:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Petit arrangement avec l'ivresse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
404 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
15 décembre 2021
  Publié: 2 nov 2013 à 08:49
Modifié:  10 nov 2013 à 05:42 par Ella Meliar
Citer     Aller en bas de page

Je bois le vin de la clémence,
Sirop divin qui tout allège,
Je bois et entame la danse
Autour du feu, autour du piège.
Je nargue le ciel et l’enfer,
Le cœur gonflé de tant de larmes,
Que je ravale, que je digère,
Que j’assèche à grand coup de flamme.
Si douce est la peine à présent,
Si bête qu’on pourrait en rire !
Rien ne viendra troubler l’instant,
Et c’est mieux que si c’était pire.
Ivresse brève, comme un répit,
Comme une ultime rébellion,
Contre tout ce qui est écrit,
Contre l’orgueilleuse raison.
Alcool, j’avais confiance en toi,
En ta franchise, en ton silence.
Mais si vite, tu m’as mise au pas,
C’est con ! Et pas sans conséquences !
Alors ce soir tu vois, c’est moi
Qui te tiens, qui te fais tourner,
Au fond du verre, au fond de moi,
Qui joue avec la liberté.
Soif de bonheur comme au désert,
Quand rien ne semble si fluide
Qu’un peu de vin au fond d’un verre,
Je trinque à cet écart lucide.
Je l’entends, l’ange de la conscience,
Je le sens, le vilain démon,
Et je ris, et je m’en balance,
J’ai fait le tour de la question.









  Hélène
pouete
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
167 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2013
Dernière connexion
3 janvier 2015
  Publié: 2 nov 2013 à 09:24 Citer     Aller en bas de page

Franchement c'est trop bien,

alcool j'avais confiance en toi
en ta franchise en ton silence
C’est con! Et pas sans conséquences
bravo bravo

j'adore cette façon de détourner l'ivresse
et c'est tellement vrai
amicalement

 
Shaim


Prends soin de toi et de ta plume, et accouche sur papier tes envies, tes joies et ton amertume....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2013
Dernière connexion
31 juillet 2020
  Publié: 2 nov 2013 à 09:56 Citer     Aller en bas de page

Belle ivresse sous cette plume.
Et très bien pour la notice,
Il faut protéger un peu les jouvenceaux et les jouvencelles.
À la tienne 🍷

Sincèrement

  Celui qui se se crée dans cette succession de moments donnés
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
531 poèmes Liste
10741 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 2 nov 2013 à 15:08 Citer     Aller en bas de page

Reprendre le contrôle de sa conscience : top.

J'aime notamment la fin du texte :
Je l’entends, l’ange de la conscience,
Je le sens, le vilain démon,
Et je ris, et je m’en balance,
J’ai fait le tour de la question
.

Catherine

 
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
404 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
15 décembre 2021
  Publié: 3 nov 2013 à 06:57 Citer     Aller en bas de page

pouete: merci merci! Ton com me fait chaud au coeur!
Amitiés.
Ilizia Chaim: c'est gentil! Merci de ton passage et à la tienne
heak 1924: on est bien d'accord. Merci pour ton commentaire sensible.
Catwoman: "Reprendre le contrôle de sa conscience", c'est tout à fait ça! Merci pour cette formule et pour ton passage

A tous :

  Hélène
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
404 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
15 décembre 2021
  Publié: 4 nov 2013 à 05:55 Citer     Aller en bas de page

XII:

  Hélène
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 936
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0250] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.