Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 29
Invisible : 0
Total : 33
· Xuyozi · ode3117 · zouzou31
Équipe de gestion
· Catwoman
13741 membres inscrits

Montréal: 3 août 10:14:15
Paris: 3 août 16:14:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Stupeurs et tremblements (à Jacques) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
526 poèmes Liste
10531 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 31 oct 2013 à 18:46
Modifié:  17 jan 2015 à 02:27 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

A Jacques,
atteint de la maladie D'Alzheimer



D'aucunes feuilles s'agenouilleront à l'automne
D'ultimes pages perdront leur couleur de festonne
Leur grenat damassé décharné, cacochyme
Cédera, au vieil arbre fané, loin des cimes
L'appréhension de lente dégénérescence
Que de futures années grises de turbulences

Mon esprit concret ne modélisera plus
Les balourdises d'antan seront malvenues
Mes cellules pontifieront quant au passé
Se désinhiberont, je pourrais déjanté
Distinctement, j'affirmerai à mon cher frère
Que sa personnalité me désespère

Ma mémoire au gré du temps s'effilochant
Revisitera des satellites givrées se déconnectant
Réciterais des prières aux soeurs Maristes
En privé, j'inscrirai des prénoms sur des listes
Vos mines déconfites indiqueront l'erreur
Ne voulant me froisser, je vois que c'est un leurre

Les synapses édulcorées, le présent supplanté
Moi qui appréciais que tout soit réglementé
Je chinerai comme dans un long labyrinthe
Mes biscuits secs fourragés derrière les plinthes.
Sans frein, sans fin, l'état frifrelin saugraunu
Qui reste donc aux commandes. Et toi qui es-tu ?

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
14988 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 31 oct 2013 à 19:00
Modifié:  31 oct 2013 à 19:02 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

C'est un véritable choc que j'ai eu en lisant ce poème tant il est plein de douloureuses vérités.
Saisissant.


Magali

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 31 oct 2013 à 19:26 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Catwoman,

J'ai lu et relu toutes ses vérités qui sous ton encre sont écrites avec beaucoup de connaissance
sur les sujets. C'est douloureux et beau en même temps.

Merci c'est un coup de coeur

Mes amitiés James

  Membre de la Société des poètes Français.
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
4192 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 1er nov 2013 à 03:16 Citer     Aller en bas de page

Des Vers joliment écrits , bravo ce poème me parle grandement ...c'est très dur de vivre cette P ...de maladie , moi je le vis avec ma pauvre mère .

j"ai aimé lire cette douloureuse lecture Cath

Bel automne à toi

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
4355 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 1er nov 2013 à 04:27 Citer     Aller en bas de page

Un magnifique poème qui me touche, moi aussi.

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
17069 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 1er nov 2013 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

une douloureuse vérité
surtout que je suis bien placé pour juger cette terrible maladie
mon grand-père est passé par là
et ça rend la personne méconnaisable

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
576 poèmes Liste
25650 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 août
  Publié: 1er nov 2013 à 14:45 Citer     Aller en bas de page

Des mots qui m'ont touchée, nous sommes nombreux à connaître des personnes atteintes de cette terrible maladie, des proches, des amis et c'est difficile à surmonter notre peine sachant que nous sommes démunis devant cela.
Bises amicales CAT
Je suis de tout coeur avec toi
ODE 31 - 17

  OM
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
526 poèmes Liste
10531 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 1er nov 2013 à 16:10 Citer     Aller en bas de page

**Ode
Oui, c'est difficilement lent. Merci de ta gentillesse.

**Papillon
Merci beaucoup de ton commentaire et compassion.

**Mido
Désolée pour ton grand-père. Ce passage est compliqué pour tous.

**Bernylys
Arf, il te touche toi aussi ? Je t'envoie des quantités d'arc-en-ciel tout en couleur pour réchauffer les coeurs.

**ladysatin
Un sujet décidément d'actualité pour beaucoup d'entre nous. Il n'y a qu'à faire face et accompagner du mieux que nous le pouvons.

**James
Un coup de cœur, autant qu'un coup au cœur. C'est l'effet produit quand je lis vos retours. Presque plus bouleversants que lorsque j'ai écrit ce texte.

**Ishtar
Merci ma Chère. Un sujet épineux qui reflète combien de personnes sont touchées par cette maladie.

Merci à tous, toutes pour votre soutien,
Des

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4015 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 2 nov 2013 à 04:40 Citer     Aller en bas de page

Ton poème est très touchant...

Tout est dit, et bien dit. Le pire est sans doute vécu par les proches qui accompagnent le malade...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 2 nov 2013 à 15:29 Citer     Aller en bas de page




Impressionnée, par le détail des méandres de l'esprit qui se perd...

Quelle maitrise, quelle attention portée sur cette lente perte de mémoire...!

Une lecture qui m'a retournée...



  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
526 poèmes Liste
10531 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 2 nov 2013 à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Merci **Sidonie & **Ballandine,

Vos commentaires, Ô combien me touchent.
Entre la confusion du sujet qui se perd dans le présent et le vécu de l'entourage, les moments vécus parfois difficiles - et même de plus en plus compliqués.

Catherine

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15026 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
31 juillet
  Publié: 6 nov 2013 à 20:57 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir chère Catherine,

Je suis très émue en lisant ton poème qui touche tant de monde à l'heure actuelle... C'est une maladie si cruelle emporte la mémoire à ne plus en reconnaître les propres membres de sa famille....
Je suis saisie par les mots que tu as employés et qui reflètent si bien la triste réalité de cette maladie...



Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
526 poèmes Liste
10531 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 7 nov 2013 à 09:16 Citer     Aller en bas de page

Merci Sybilla,
Oui, c'est une maladie qui retourne le cerveau à tout le monde tant les personnes attteintes que l'entourage.
Catherine

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1786
Réponses: 12
Réponses uniques: 10
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Le farfelu ( dialogue en triolets ) (Autres)
Auteur : ode3117
Bonne Année 2014 (Autres)
Auteur : L'Architecte
Est-ce Que Tu Sais ? (Tristes)
Auteur : Maman Luciole
Sur un piano (Poèmes par thèmes)
Auteur : Bibenja
Message d'amour du printemps (Amour)
Auteur : ode3117
L'âme des Roses passe...! (sonnet quinzain ) (Amour)
Auteur : Odon de Cor
Adieu l'été (Autres)
Auteur : ode3117
Question de regard (Cit. perso. & courts)
Auteur : ode3117
(Collectifs)
Auteur :
La quête (Autres)
Auteur : ladysatin
(Amour)
Auteur :
Un assassin sur parchemin (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Heureux jour! (Autres)
Auteur : Rousselaure
Ligne 13 (Autres)
Auteur : KYRICE
Un amour boréal (Amour)
Auteur : Sybilla

 

 
Cette page a été générée en [0,0333] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.