Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 116
Invisible : 0
Total : 118
· Zarafran · Lachésis (Moirae)
13208 membres inscrits

Montréal: 30 sept 18:19:59
Paris: 1er oct 00:19:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Highlanders vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 29 oct 2013 à 15:41
Modifié:  16 mars 2014 à 03:57 par Eliawe
Citer vertical_align_bottom

Highlanders


Ma chère Élisabeth, ma merveilleuse amie,
Ne viens pas me rejoindre en ma sombre demeure ;
Si tu aimes les tiens, si tu tiens à la vie,
Reste tranquillement au fond de ton alcôve.

Je ne veux pas qu’ici tu viennes te risquer ;
Tu dois rester dans ton village, à Luc-sur-Aude.
Tu viendrais t’exposer à d’immenses dangers :
Autour de moi, comme un lion, l’ennemi rôde...

Et l’objectif est clair pour cet âpre guerrier :
Il désire à ses pieds voir ma tête rouler,
Car tous les Highlanders convoitent ce trophée.

Ma suppliante voix te le répète encore :
Ne viens pas respirer l’air de cette contrée ;
Dans la nuit peut surgir une affreuse claymore !

-----------------------------------------------

Tu le sais, c’est le même objectif pour chacun :
Abattre l’adversaire et prendre l’énergie.
On en connaît l’issue, par une prophétie :
À la fin des combats, il n’en restera qu’un !



__________________________________________

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
539 poèmes Liste
11091 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 29 oct 2013 à 16:08 Citer vertical_align_bottom

Hé bien, quel combat acharné. La bien-aimée attendra-t-elle ?
Catherine

 
Tysha'Na

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2006
Dernière connexion
4 avril 2016
  Publié: 29 oct 2013 à 19:13 Citer vertical_align_bottom

Oh mon dieu, tant de souvenirs, que ce soit le film ou la série !

Quoi qu'il en soit, j'adore le mélange de "héhéhé, j'adore Highlander, c'est trop classe je vais m'amuser à faire un poème dessus" et de tendre douceur de tes vers. J'imagine un Connor de la fin du Moyen-âge, déjà immortel depuis quelques temps, fou d'amour, de tristesse et d'angoisse, écrire ces mots au coin d'un parchemin taché du sang du dernier immortel abattu...

Tu as une écriture très masculine (je ne sais pas exactement ce que j'entends par là, c'est un peu sexiste, d'ailleurs, comme expression, je vais y réfléchir pour tenter de définir tout ça plus clairement), en tout cas cela me plaît toujours autant !

  un paradigme, c'est la même chose qu'un edengme ?
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15027 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 29 oct 2013 à 19:58 Citer vertical_align_bottom



Un très beau poème en avertissement se pose la question des verdoyantes plaines où déposer son glaive



Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17504 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 30 oct 2013 à 12:31 Citer vertical_align_bottom

j'ai trouvé ma lecture plus intéressante et instructif
que la série ou le film
bravo

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 30 oct 2013 à 13:58
Modifié:  18 mars 2014 à 06:31 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Un immense merci chers amis !

Tysha'Na : merci de le voir comme si c'était écrit par un Connor écrivant cela au coin d'un parchemin, etc. J'aime beaucoup cette image (avec le sang du dernier adversaire abattu : yes !)
Tu dis que mon écriture est très masculine : oui, sûrement.
Il y a une masculinité en moi que je dois parfois tempérer. L'écriture me permet de l'exprimer pleinement, en entrant dans la peau de certains combattants, comme ici, un Highlander.
On retrouve également la figure du combattant dans "La Plaine des Soupirs" : Athargal, qui se prépare à trancher la tête de la Princesse, supposant qu'il s'agit d'un démon.
Il est donc question là aussi de décapitation, qui était un moyen radical de se débarrasser d'un ennemi, pour les combattants d'autrefois, sachant que les Highlanders sont les premiers à être soumis à cette nécessité.

En écrivant ce poème, je me suis vraiment pris pour un Highlander pendant toute l'écriture.
En fait, cette lettre a été écrite pour une amie, qui souhaitait venir me rendre visite depuis le sud de la France - jusqu'ici, dans les Ardennes belges.
Ce poème est donc né de là.

Cette jeune femme voulait absolument me rencontrer, mais comme je n'étais pas disposé à la recevoir, j'ai imaginé ce poème, pour la tenir à distance de façon un peu romanesque.
Elle a beaucoup apprécié, même si elle fut plutôt déçue de ne pas pouvoir me rencontrer.

"Who wants to live forever ?"

Voilà, merci beaucoup les amis.
Je vais lire vos poèmes.



  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Tysha'Na

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2006
Dernière connexion
4 avril 2016
  Publié: 30 oct 2013 à 16:35 Citer vertical_align_bottom

Eh bien, au moins toi, tu sais éconduire une femme avec classe !

  un paradigme, c'est la même chose qu'un edengme ?
Audrey Deroze


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
829 poèmes Liste
23106 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 30 oct 2013 à 17:26 Citer vertical_align_bottom

qui est ce luc qui est sur moi ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 30 oct 2013 à 18:26
Modifié:  30 oct 2013 à 18:37 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Aude : MDR !

Oui, c'est un village du sud de la France.
Un nom plutôt étonnant, qui n'a rien d'érotique, a priori.

---------------------------------------------------------------------
Tysha'Na : en fait, ça m'aurait fait plaisir de rencontrer cette femme ; elle me plaisait beaucoup, mais je n'étais pas en état de la recevoir... Et puis, et puis j'étais un Highlander, et j'avais des ennemis, et ils l'auraient certainement trucidée sous mes yeux !!!

Oui, j'y croyais, en plus !
Et je pense que j'ai réussi à lui faire croire également que j'étais un Highlander.
Trop fort !!

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai 2021
  Publié: 22 juil 2016 à 06:47 Citer vertical_align_bottom

absolument splendide et plein de tendresse!

merci, Le Poète Masqué, pour ce merveilleux et talentueux partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 24 juil 2016 à 07:33 Citer vertical_align_bottom

Merci beaucoup chère Josette !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 24 juil 2016 à 07:34 Citer vertical_align_bottom

Merci beaucoup chère Josette !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2033
Réponses: 11
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2013
Décerné le 9 mai 2014
50e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0295] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.