Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 7
Invisible : 0
Total : 8
· Julia Bosch
13226 membres inscrits

Montréal: 5 févr 23:04:17
Paris: 6 févr 05:04:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Chardon bleu vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 11 mai 2008 à 13:48
Modifié:  13 juil 2011 à 18:29 par Loup8084
Citer vertical_align_bottom

Chardon bleu



Le ciel a beau s’abandonner
Sur la lueur de tous mes rêves
Mes aujourd’hui n’ont plus de trêve
Je ne suis pas du bon côté.

Guetter le soleil qui se pose
Au petit mur vers l’oranger
De mon jardin de jaune et rose
Je suis une fleur déracinée.

Car l’océan plus loin m’appelle
Juste à l’heure où son teint rougit
Pourquoi ne suis-je une étincelle
Au moment même où l’astre fuit ?

Griffer ma main aux chardons bleus
Pour cueillir une queue de lièvre
Et tout à coup sentir la fièvre
Du vent soufflant voluptueux.

Il reste les nuits d’errance
Et les songes iront s’égarer
Sur la digue où rien n’est absence
Les yeux perdus sur un rocher…


Loup 11 mai 2008

  http://papemich.free.fr/
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 11 mai 2008 à 14:50 Citer vertical_align_bottom

(J'admire)

 
Mo CuiSha


Le bonheur est tellement loin que pour le voir, je louche! (La Fouine)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
8 décembre 2006
Dernière connexion
18 mai 2016
  Publié: 11 mai 2008 à 22:28 Citer vertical_align_bottom

Merveilleux! Ce texte est une merveille! C'est un coup de coeur...Merci pour cette admirable lecture!

Bises

Mo

  Par delà mes mots, je tenterais d'apaiser vos maux...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
1er mai 2022
  Publié: 12 mai 2008 à 05:45 Citer vertical_align_bottom

Merci...






*Rien à dire de plus intelligent*

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 12 mai 2008 à 12:37 Citer vertical_align_bottom

Le printemps t’inspire une superbe poésie mon loup.
Je me suis régalé de cet instant sublime.
Bisous
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
871 poèmes Liste
3299 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
30 janvier
  Publié: 12 mai 2008 à 18:35 Citer vertical_align_bottom

Je vois que tous les commentaires sont courts

...et qui dit court dit fort.

Alors, mon FORT à moi sur tous ces forts comme une pierre en plus ajoutée à ta maison de mots.

Mes Pluriels (multipliants).

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15625 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 13 mai 2008 à 08:02 Citer vertical_align_bottom

Loup, j'aime tellement tes poèmes et celui là est un petit bijou... Alex

 
xav21

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
1497 commentaires
Membre depuis
3 mars 2018
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 13 mai 2008 à 08:04 Citer vertical_align_bottom

Je ne dirais rien de plus que :

*Je sais ma loupette*, il est magnifique.
Merci d'être passé !

 
FloRe


Tu es beau, j'aime cette image de toi jouant de la guitare!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1481 commentaires
Membre depuis
17 mai 2006
Dernière connexion
20 décembre 2022
  Publié: 13 mai 2008 à 08:04 Citer vertical_align_bottom

Je ne dirais rien de plus que :

*Je sais ma loupette*, il est magnifique.
Merci d'être passé !

  Toujours l'Amour, Toujours les heures (The hours)
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
6704 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 18 mai 2008 à 22:21 Citer vertical_align_bottom

Il me semble qu'une ombre dont je connais les contours plane sur tes mots et là sur le rocher tu ne pouvais en être plus près et pourtant elle est si loin
des bisous pour rompre la distance ma Loup
jc

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Le_chat_mauve


Changer les rêves en projets...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
846 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
23 mars 2022
  Publié: 21 mai 2008 à 10:51 Citer vertical_align_bottom

Tout doux, tout joli... J'ai plané sur tes mots. Merci.

  LCM
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
19610 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
5 février
  Publié: 24 mai 2008 à 04:10 Citer vertical_align_bottom

Il reste l'errance oui, cette folie d'y croire ....

Encore une fois touchée par tes mots

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 6 juin 2008 à 14:31 Citer vertical_align_bottom

Ah.. mon amie
Tendresse
Marie

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier 2022
  Publié: 1er août 2008 à 08:15 Citer vertical_align_bottom



Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
maevane


ma plus grande joie au tombeau sera de ne pas t'avoir laissé ce monde pourri en héritage
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1370 commentaires
Membre depuis
14 janvier 2003
Dernière connexion
3 avril 2021
  Publié: 1er oct 2008 à 04:30 Citer vertical_align_bottom

Je ne sais pourquoi, mais les larmes me sont venues... Une envie de soupirer et de pleurer comme une gamine.

Merci d'écrire Loup

 
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 20 févr 2009 à 21:41 Citer vertical_align_bottom

bonsoir, j'ai vraiment adoré ce message. J'ai grandement apprécié le petit bout, mes aujourd'hui, c'était tout simplement génial ce mes comment il étais écrit. Car mais aujourd'hui n'aurais pas sonné aussi bien et en plus vous aurez hérite d'une virgule, sa aurait tout détruit la béatitude du texte. Votre poème est parfait comme il est selon moi, félicitation pour faire un texte comme sa. Sur ce, bonne soirée.
aigle royal(cd)

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
Lastum


Même quand l'oiseau marche, on sent qu'il a des ailes. (Antoine-Marin Lemierre)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
24 octobre 2008
Dernière connexion
17 juin 2021
  Publié: 24 févr 2009 à 10:05 Citer vertical_align_bottom

Une envie soudaine de sortir, de courir en te lisant..

J'aime, merci,

Camille

  Non. Et non. Jamais. Libre. Oui! Toujours. Alors non d'avance. Gardez vos chaînes dorés, j'ai mes tempêtes...
fransua


Parce que les mots sont ma passion copyright00044468
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
899 commentaires
Membre depuis
19 mai 2008
Dernière connexion
23 mars 2011
  Publié: 28 févr 2009 à 05:16 Citer vertical_align_bottom

de très belles images et une sensibilité à fleur de mot

  Les amis sont des anges silencieux qui nous remettent sur nos pieds quand nos ailes ne se rappellent pas comment voler !
Didier Meral

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2004
Dernière connexion
29 mai 2012
  Publié: 28 mars 2009 à 14:21 Citer vertical_align_bottom

Ah ! un musicien... qui travaille surement beaucoup à l'oreille...interne.

On disait autrefois qu'il y a deux familles de poètes: les imagiers et les musiciens (ex Rimbaud et Verlaine) ; sans conteste, tu appartiens à la deuxième.

J'apprécie tes assonances et allitérations, l'accent sur les syllabes fortes, car rendues sonores, quand elles ne sont vibrantes.
Au final un texte bien écrit, très agréable à lire.

Et que j'ai relu plusieurs fois avec un égal plaisir.

Didier

 
Grga Pitic


"favoriser l'erreur et l'illusion, pour l'amour de la vie" Nietzsche
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
82 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
20 mai 2011
  Publié: 28 avr 2009 à 16:34
Modifié:  28 avr 2009 à 16:34 par Grga Pitic
Citer vertical_align_bottom

c'est sombrement beau.
Pour ma part, je ne connais pas grands choses aux figures de styles (c'est un tort) mais j'en ai quand même la gorge nouée. Pour ce qu'elle vaut, je vous témoigne toute mon admiration,

Grga Pitic

  "tout ce qui est utile est laid" T.Gautier
Meganyss

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
2449 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2003
Dernière connexion
10 novembre 2009
  Publié: 14 mai 2009 à 09:31 Citer vertical_align_bottom

Comme toujours, ta sensibilité nous touche par des images fortes, à travers des mots habilement choisis.

Bisous Loup,

Amicalement.

  Demain se fait d'aujourd'hui
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 5330
Réponses: 27
Réponses uniques: 26
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Ne viens pas ... (Tristes)
Auteur : Bestiole
Ailleurs (Autres)
Auteur : Epsilon Cygni
L'oeil Poésie... (Autres)
Auteur : (...)
Nocturne... (Amour)
Auteur : (...)
Me pleureras-tu ma Belle ??? (Tristes)
Auteur : PAPEMICH
La Cueillaison... (Amour)
Auteur : (...)
Ame(s) en des rives (c&c) (Amour)
Auteur : Bestiole
Vanille-thé (Amour)
Auteur : chimay
Je ne sens rien (Amour)
Auteur : Lauriane
Comme (Amour)
Auteur : Amandarine
Thétys (Autres)
Auteur : Le_chat_mauve
La poussière du temps.... (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Et pourtant je croyais..... (Autres)
Auteur : Mystic4Ever
Ground zéro (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Ce soir-là (Nouvelles littéraires)
Auteur : Lily.H

 

 
Cette page a été générée en [0,0493] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.