Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 108
Invisible : 0
Total : 110
· Jean-Claude · ode3117
13183 membres inscrits

Montréal: 3 déc 17:00:39
Paris: 3 déc 23:00:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: A toi, combattant de l’impossible Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 25 juin 2011 à 22:40 Citer     Aller en bas de page

A toi, combattant de l’impossible,

Je viens de mourir peut-être pour rien,
Spartiate pour la liberté sans fin,
J’ai donné mon âme, ma chair, mon corps
Pour un monde meilleur en accord.

J’étais fier de partir en hommage
Aux anciens chevaliers de l’outrage,
Gazés, mutilés et déportés
Vainqueurs usés par l’absurdité.

L’homme enrubanné qui m’a visé
Forgé par la lecture de versets,
A pressé sans cœur sur la détente
Stoppant net l’ultime geste de l’entente.

Je pars triste dans ma prime jeunesse
Laissant femme et une petite princesse,
Que ma foi en ma mission apaise
Leur peine, leur désarroi, leur malaise.

A mes fiers compagnons de combat,
Je souhaite qu’ils poursuivent sans trépas,
Cette lutte terrible contre le malin,
L’extrême succombe toujours à une fin.

Alweg



« Les extrêmes marquent la frontière au-delà de laquelle la vie prend fin, et la passion de l'extrémisme, en art comme en politique, est désir déguisé de mort. »

Milan Kundera



J'ai écrit ce texte sans animosité, sans haine, sans sectarisme, mais avec un gonflement douloureux face à l'incompréhension d'une telle situation, je pense qu'il y aura des lendemains douloureux, ceux qui tombent aujourd’hui éclairent, je le souhaite la liberté de demain.


  alweg
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7586 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 26 juin 2011 à 05:55
Modifié:  26 juin 2011 à 06:27 par Nitrox
Citer     Aller en bas de page

Ca fait des siècles que les hommes tombent pour la liberté de demain.
Les demains passent, les hommes tombent toujours.
J'aimerais te croire, oh oui que j'aimerais, est ce un voeu pieu? une utopie?

La culture est à double tranchant: elle peut rendre libre, mais elle favorise aussi les clivages et certains esprits malfaisants en profitent pour asseoir leur soi disant 'supériorité'.

"les armes peuvent soumettre nos corps, elles ne soumettront pas nos âmes''.

(le loup bleu (le roman de Gengis Khan) - Yasushi Inoué, (phrase prononcée par un prisonnier dans le livre)), et quand on sait la superficie du territoire qu'il a conquis....

Merci pour ces mots.

Amicalement

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
4619 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 26 juin 2011 à 07:45 Citer     Aller en bas de page

"J'ai écrit ce texte sans animosité, sans haine, sans sectarisme, mais avec un gonflement douloureux face à l'incompréhension d'une telle situation, je pense qu'il y aura des lendemains douloureux, ceux qui tombent aujourd’hui éclairent, je le souhaite la liberté de demain."

Je le souhaite aussi, mais j'en doute, depuis le temps que les hommes tombent, la liberté devrait régner partout....
Merci Robert, pour ces mots

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
1872 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 26 juin 2011 à 10:41 Citer     Aller en bas de page

C'est un beau texte merci de l'écrire même si c'est une utopie

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 26 juin 2011 à 14:57 Citer     Aller en bas de page

Merci Papillon, Feu, Anna, Elisa de votre passage.
Je sais nous sommes habités par le doute, l'utopie limite l'espoir, personnellement je ne suis pas optimiste, mais au fond de moi j'espère à de jours meilleurs, et que l'homme façonne son avenir avec plus de sagesse.

Sincères Amitiés

Robert

  alweg
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
752 poèmes Liste
16047 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 4 juil 2011 à 14:34 Citer     Aller en bas de page

Je sais nous sommes habités par le doute, l'utopie limite l'espoir, personnellement je ne suis pas optimiste, mais au fond de moi j'espère à de jours meilleurs, et que l'homme façonne son avenir avec plus de sagesse.

Robert il faut continuer ...malgré la déception , car on sait bien aussi que dans ce monde il y a des gens bien qui luttent et savent agir pour l'humanité et pour un futur meilleur...
Amicalement
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 8 juil 2011 à 10:40 Citer     Aller en bas de page

Merci Lilia, je te remercie de me rejoindre dans le cercle de l'espoir.

Bisous

Robert

  alweg
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 11 juil 2011 à 06:00 Citer     Aller en bas de page

Le philosophe Søren Kierkegaard avait écrit dans un de ses ouvrage « si l’homme pouvait changer, tout pourrait changer »

C’est une réflexion juste. L’homme est libre de son choix entre le bien et le mal.

Choisir le bien le conduirait incontestablement vers le chemin de la paix, hélas le pouvoir, la domination, son délire le conduit souvent de l’autre côté de ce chemin.

Souhaiton qu'un jour il choisira la bonne route ....

Amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 11 juil 2011 à 06:43 Citer     Aller en bas de page

Tu as raison Pierre, pour l'instant la route est semée d'incompréhension et de folie.
Merci de ton passage.

Sincères Amitiés,

Robert

  alweg
ghoswanted


La vie n'est pas un réve
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
3 février 2012
Dernière connexion
13 avril 2020
  Publié: 2 mars 2012 à 10:39 Citer     Aller en bas de page

vraiment bravo ! magnifique !

  Vincent D
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 5 mars 2012 à 19:41 Citer     Aller en bas de page

Merci ghowanted , je reste sensible à ton passage et tes mots.

ALWEG

  alweg
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1672
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0252] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.