Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 31
Invisible : 1
Total : 35
· titouan35 · guy Olivié · Jean-Louis
13380 membres inscrits

Montréal: 22 jan 13:17:43
Paris: 22 jan 19:17:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Je suis dans l’impasse…… Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 8 juin 2011 à 02:18 Citer     Aller en bas de page

Je suis dans l’impasse……

Depuis pas mal de temps j’ai en permanence le poids du mal être, du mal vivre, du mal compris, de m’étouffer dans mon environnement, tout m’ennuie, me désespère, m’use…
Je me retranche doucement dans un univers sombre, où les lumières se meurent au fur et à mesure. Le monde de la beauté, de l’humanisme, de l’entente, de la joie, de la sagesse, de la fraternité, fond sans espoir de regain.
Je suis désolé de léguer à mes descendants un avenir aussi faux, aussi cruel, aussi violent,
aussi incertain, aussi incrédule. Ma génération a vécu en aveugle, transportée, guidée,
manipulée, endoctrinée, abusée, par le miroir des alouettes de la politique, de la finance,
du pouvoir et des religions.
Oui, je suis devant le tableau de ma vie, ses couleurs se ternissent, se craquèlent, se mélangent, tout devient indescriptible, indéfini, sans âme.
Je ne crois plus aux lendemains de lumière, où tout se transformerait en bonheur fraternel,
où la main tendue remplacerait le poing armé, où la dictature ferait place à la liberté, où la famine se changerait en repas quotidien, où le sourire étoufferait les cris de la terreur, où le champ de vision des femmes voilées s’étendrait à l’infini.
L’histoire est un cercle vicieux, où perpétuellement revient celui du marasme et de la folie de l’homme.
J’aurais bien voulu écrire quelques mots d’espoir et de chaleur, mais la froideur du présent me transit, et celle de l’avenir m’anéantit.
Seul l’amour complice qui m’accompagne me donne le courage et l’envie de continuer le dernier tronçon de mon chemin. Mon bonheur est restreint, il ne sort guère des limites de mon jardin familial et amical, au-delà tout est incertain…..

« Nous obéissons à quelque chose d'obscurément sacré : la volonté de vivre, qui n'a rien à voir avec la volonté de faire le bien. » Claire Martin.

  alweg
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 8 juin 2011 à 07:48 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ton passage amical Papillonmystere.

Amitiés

Robert

  alweg
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
758 poèmes Liste
16125 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 8 juin 2011 à 07:55 Citer     Aller en bas de page

Je suis désolé de léguer à mes descendants un avenir aussi faux, aussi cruel, aussi violent,
aussi incertain, aussi incrédule. Ma génération a vécu en aveugle, transportée, guidée,
manipulée, endoctrinée, abusée, par le miroir des alouettes de la politique, de la finance,
du pouvoir et des religions.
Oui, je suis devant le tableau de ma vie, ses couleurs se ternissent, se craquèlent, se mélangent, tout devient indescriptible, indéfini, sans âme.
Je ne crois plus aux lendemains de lumière, où tout se transformerait en bonheur fraternel,
où la main tendue remplacerait le poing armé, où la dictature ferait place à la liberté, où la famine se changerait en repas quotidien, où le sourire étoufferait les cris de la terreur, où le champ de vision des femmes voilées s’étendrait à l’infini.



Ton amertume et la mienne Robert... est la notre, je le dis car je suis sure qu'il y a tout un monde qui voudrait laisser notre planète en conditions meilleures de celles que nous avons trouvé...


Les atrocités existent ,les injustices , aussi , mais moi, malgré la douleur et le desespoir de certains jours je me dis qu'il ne faut jeter l' éponge et surtout qu'il faut instiller à nos enfants l'espoir et la conviction que nous tous nous pouvons faire notre peu pour améliorer notre planète bleu...

Amicalement
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 8 juin 2011 à 08:08 Citer     Aller en bas de page

Lilia, je ne me sens pas seul dans mes réflexions et je t'en remercie.
J'ai parcouru bien des pays au profit de la paix , que je me sens aujourd'hui démuni devant de tels présages......l'homme censé doit agir très vite......

Sincères Amitiés

Robert

  alweg
patoune.mounemoune


J'ai quelques heures et j'ai déja faim de vivre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
458 commentaires
Membre depuis
6 mai 2011
Dernière connexion
14 octobre 2017
  Publié: 8 juin 2011 à 12:31
Modifié:  8 juin 2011 à 12:32 par patoune.mounemoune
Citer     Aller en bas de page

alweg l'insensé serai de ne plus dénoncer, de voir une fatalité et surtout d'abandonner...partisane comme toi et lilia du mieux se comporter, du mieux vivre et du respect sous toutes les formes...

un cri du coeur très apprécié..merci

 
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 8 juin 2011 à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Merci Patoune de ta visite, je suis très touché par tes mots, nous sommes déjà trois mousquetaires du bien fondé....

Amitiés

Robert

  alweg
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 8 juin 2011 à 17:29 Citer     Aller en bas de page

Lili je te remercie profondément pour cette réflexion qui me renforce sur le bien fondé de mon jardin et de ses limites. Oui mon jardin est mien, Mais restera-t-il indestructible !!!!!!
Le monde des humains est conscient que la folie prend de l'ampleur et de la vitesse.......demain j'aimerai en ouvrant ma fenêtre voir le monde différemment qu'aujourd'hui.
Bisous Lili
Sincères amitiés

Robert

  alweg
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 8 juin 2011 à 19:20 Citer     Aller en bas de page

Tu es terrible Lili, comment ne pas être ému après tant de compassion et de sympathie. Cela passe ou cela casse avec toi, tu as une force "Hulkéenne" pour faire passer ton message d'encouragement.
Je vais rejoindre ma couche, allégé de mes pensées lugubres, ton réquisitoire amical a réchauffé mes pensées froides du moment....
Je te remercie,
Gros bisous "indestructibles"

Robert.

  alweg
patoune.mounemoune


J'ai quelques heures et j'ai déja faim de vivre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
458 commentaires
Membre depuis
6 mai 2011
Dernière connexion
14 octobre 2017
  Publié: 11 juin 2011 à 16:13 Citer     Aller en bas de page

Alweg; lilia, papillon: absurdo, lili

 
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 11 juin 2011 à 17:40 Citer     Aller en bas de page

Merci Patoune de ton passage

  alweg
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 15 févr 2017 à 17:11 Citer     Aller en bas de page

Merci Marina, je suis touché par votre visite et vos mots.

Amitiés

Robert.

  alweg
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2190
Réponses: 10
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0317] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.