Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 33
Invisible : 0
Total : 35
· Avraham
Équipe de gestion
· Ashimati
13738 membres inscrits

Montréal: 28 juil 06:27:58
Paris: 28 juil 12:27:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Intrusions Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 19 jan 2013 à 03:46 Citer     Aller en bas de page

Intrusions

Viens, qu’on détruise ce visage au brise-glace
Explorons mes profondeurs et ce qui s’y cache
Arrache ma chemise, arrache mon épiderme
Plonge-toi dans mon âme et la lave qu’elle renferme

Défonce toutes les portes et rentre dans le palais
Marche doucement au risque de t’empaler
Le paquet est ouvert, trop tard pour remballer
La porte s’est refermée, trop tard pour s’en aller

Vois cette pièce au chaos de papier
Mille « fais-chier » mais aucun dossier
La merde de ma vie n’a rien d’organisée
Que des déchets impossibles à néantiser

Viens et vois ! Mille miroirs ! Mille projections !
Viens et vois ! Mille reflets ! Mille déjections !
J’aspire à ma destruction par autodigestion
Mais ce que je bouffe entre dans ma composition

Parcourons l’autoroute de ma vie dans ma voiture
Sens-tu cette odeur ? Des corps en pourriture …
Vois-tu cette carcasse que je remorque ?
Morte … Est-ce que tu le remarques ?

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22980 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 20 jan 2013 à 05:21 Citer     Aller en bas de page

Un road (scary) movie puissant et spectaculaire.
I like

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Ikaro


Et j'y crois dur comme fer / C'est au bout du rouleau que j'échouerai sur de belles plages
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
526 commentaires
Membre depuis
15 septembre 2011
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 21 jan 2013 à 15:58 Citer     Aller en bas de page

Ca faisait un petit moment Balzak, content de voir que tu n'as pas perdu cette force dans les mots.

A plus

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 22 jan 2013 à 02:43 Citer     Aller en bas de page



Yep ! C'est un K.O....qui m'exécute !

Vous avez dit puissant..je dirais même plus ...

Quel lavage ! Quelle destruction !

Voilà une invitation qui épuise l'invitée avant même de pénétrer dans l'action.....

Douleur ! Douleur ! Tu m'as tuée ......admirative !



  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16776 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 6 mars 2013 à 12:05 Citer     Aller en bas de page

un registre sombre et explicite qui étonne et détonne dans tes vers...mais ça confère de l'originalité, et de ce point de vue la, c'est très appréciable...et pour moi qui suis passionné par les autoroutes, je suis content de voir ce mot apparaître dans un texte, sur que celle de la vie peut être longue, parfois monotone ou triste...ou au contraire élancée vers un destin agréable.
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 682
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0337] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.