Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 38
Invisible : 0
Total : 39
· ode3117
13206 membres inscrits

Montréal: 6 oct 03:22:02
Paris: 6 oct 09:22:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Il est long le temps des pleurs... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 22 nov 2012 à 10:23
Modifié:  14 jan 2013 à 08:12 par Rimevasion
Citer vertical_align_bottom

"Pleurer comme un enfant à force de souffrir, crier cent fois son nom du soir jusqu' à l'aurore"
Feuilles d'automnes.Victor hugo



Quelle langueur...



Il est long le temps des pleurs,
il est long le temps des chimères,
il est sonnant chacune des heures,
Celui, qui évanouit toutes mes prières.


Le temps dilue, mais laisse des traces,
Il est le seul à oeuvrer pour reconstruire et raviver...
Une lueur d'espoir qui ne trouvait plus sa place.


Le temps est témoin de mes tourments, spectateur de mes nuits sans sommeil, fidèle ennemi de mes insomnies...

Il est long le temps des peurs,
il est long le temps des doutes,
il est sonnant chacune des heures,
Celui, qui me remet sur la route.


Le temps efface, mais n'oublie rien,
Il est le seul à se souvenir pour perdurer et maintenir...
Une preuve certaine de la continuité de mon chemin.


Le temps est l'adversaire de mes faiblesses, vainqueur de mes vagues à l 'âme, triste compagnon des blessures de mon coeur.

Il est long le temps des tracas,
il est long le temps des soupirs,
il est marquant chacun de mes pas,
Celui, qui me pousse vers l 'avenir.


Le temps calme les douleurs,
Il m 'aide au fur et à mesure,
A chasser mes sombres malheurs !
A gommer mes jours les plus durs !
Source de rêve, le temps est Celui qui m'apaise,
Et pourtant !, il fut l'ennemi de mes journées sans soleil,
et le bourreau de mes tristes réveils.

Il est long le temps , mais il est si court à la fois !!
Il est l 'espace d 'une vie notre pire ami,
il est l 'espace d 'un instant mon meilleur souvenir,
il est l 'espace d' une seconde mon rêve à venir.

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Rose Eternel.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
287 commentaires
Membre depuis
22 janvier 2011
Dernière connexion
9 janvier 2014
  Publié: 22 nov 2012 à 15:21 Citer vertical_align_bottom

J'ai bien aimé ma lecture ! (je n'ai pas pu m'empêcher de fredonner en même temps )
Merci pour ce beau partage...plein de tristesse et de réalité
Mes amitiés à toi nouveau poète.
Rose

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars 2021
  Publié: 23 nov 2012 à 07:02 Citer vertical_align_bottom



Très belle déclinaison de l'horloge du temps....

Il nous fait, nous défait .....en son rythme....

Ouvrant et fermant les portes sur le chemin de nos vies...

Soyons tant que nous le pouvons son allié...


Belle présentation !...


.

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 23 nov 2012 à 07:34 Citer vertical_align_bottom

Merci à vous pour ces jolis mots , ces belles pensées ...
Le "spleen" est source d 'intentions pour moi ; ce temps qui passe , qui hante, qui aide ...
Heureuse de pouvoir partager mes écrits et impatiente de lire tous les vôtres ...
à très vite de vous lire , à très vite de nos commentaires .Riméva

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Maman Luciole


Tout but est un leurre, seul le voyage est véritable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1603 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2012
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 24 nov 2012 à 07:55 Citer vertical_align_bottom

Un très beau poème sur le temps et la manière dont on le perçoit...
Le temps... ennemi, ami, on l'aime, on le maudit...
Le temps passe trop vite quand on est heureux, pas assez quand le cœur est lourd...
J'ai vraiment aimé ce poème.
Bienvenue !
La Marmotte

 
mikka


Les yeux disent ce que la bouche ne peut pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
111 commentaires
Membre depuis
10 mai 2010
Dernière connexion
15 février 2019
  Publié: 25 nov 2012 à 05:59 Citer vertical_align_bottom

trés beau poème

MIKKA

  mikka
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 3 déc 2012 à 12:45 Citer vertical_align_bottom

la marmotte .........: tu as raison tout a fait raison pas assez quand notre coeur est en faiblesse et trop vite les jours de bonheur.Le temps nous file entre les mains....
Merci de ton commentaire a bientôt .Rimeva

MIKKA.................: Heureuse de ton passage et de ton mot .

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Shangri-La Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
457 poèmes Liste
15225 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
5 octobre
  Publié: 4 déc 2012 à 10:38 Citer vertical_align_bottom

Donner son temps, prendre son temps, perdre son temps, courir après le temps. De temps en temps, avoir le temps... J'ai aimé cette lecture. Merci.

 
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 4 déc 2012 à 11:58 Citer vertical_align_bottom

laversill.................. c'est une belle déclinaison de temps que ton commentaire il fut source de douleurs pour moi ce temps qui ne passe jamais au rythme de notre gré!!!
merci de ton passage

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1056 poèmes Liste
17040 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 24 déc 2012 à 11:29 Citer vertical_align_bottom

je suis inconditionnel d'une telle présentation, qui avant même que je ne lise le texte, sait déjà m'attirer ! quand en plus, les vers en eux mêmes sont écrits de cette façon, tu sais faire de ce temps de lecture un instant qui nous marque...le temps justement est le sujet de cet écrit, la tristesse est présente certes, mais je me sens en accord avec ta vision, je peux donc dire que tu l'évoques avec justesse...c'est un sujet dont on peut tellement dire, bien qu'on n'ait pas de pouvoir sur lui...
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 25 déc 2012 à 05:16 Citer vertical_align_bottom

Pyc.............; Cher pyc, te voila de nouveau en ballade sur mes vers... le temps , glisse au coeur de nos vies... comme tu le dis si bien
"c'est un sujet dont on peut tellement dire, bien qu'on n'ait pas de pouvoir sur lui..."
Alors revons !!!
poétiquement, Riméva

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 12 jan 2013 à 13:19 Citer vertical_align_bottom

Rapide était le temps passé avec toi
Long est le temps de ton absence

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 14 jan 2013 à 08:15 Citer vertical_align_bottom

belle interprétation le temps ne s'égraine jamais selon notre horloge de l'amour , il s'emballe , il se ralenti jusqu'au jour où il s'arrête !!
Merci

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1218
Réponses: 12
Réponses uniques: 8
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0331] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.