Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 11
13381 membres inscrits

Montréal: 14 juin 22:30:12
Paris: 15 juin 04:30:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: La Vue sur le Coeur... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 2 nov 2012 à 08:45
Modifié:  2 nov 2012 à 15:06 par Nitrox
Citer     Aller en bas de page

Cette histoire commence par il était une fois
Elle aurait pu être un conte de fée
Mais c’est un récit bien triste, ma foi
Je me dois pourtant de le raconter

Un enfant avait perdu la vue à la suite d’un accident
Il était si jeune, n’avait pas encore toutes ses dents
Le médecin avait dit qu’il n’y avait plus d’espoir
Son existence restant à jamais plongée dans le noir

Il ne se souvenait plus des formes et des couleurs
Il entendait seulement les battements de son cœur
Aujourd’hui adulte, il se rend dans un parc
Imaginant les fleurs et un si joli lac

Vous ne pouvez pas comprendre veut-il hurler au monde
Certains rêvent de héros d’autres d’être James Bond
Moi je souhaite simplement emprunter vos yeux
Pour contempler un instant ce jardin merveilleux
Un jour ensoleillé une femme s’approcha
Il entendit sa robe bruisser à chaque pas
Une main sur son épaule elle s’assit avec lui
Pourquoi ne restait-elle pas avec ses amis ?

Alors qu’il s’apprêtait à la repousser
La femme se mit soudainement à chanter
Un air si triste qui le fit trembler
Il lui serra la main pour la réconforter
Dans son esprit, il tentait de l’imaginer

A quoi ressemblez-vous demanda-t-il enfin ?
Il constata qu’elle n’avait pas retiré sa main
Elle répliqua c’est bien pour cela que j’ai peur
Vous ne pouvez pas ressentir ma douleur…
J’ai oublié les beautés, les visages du monde
Je ne sais même pas si la Terre est bien ronde
Il comprit que comme lui, la femme ni voyait goutte
Ils se serreraient les coudes et ce quoi qu’il en coûte
Ensemble les deux aveugles s’éloignèrent du parc
Ils avaient découvert, en eux, la même marque
La femme avec son chien et lui avec sa canne
Ils ne se voyaient pas, étaient tombés sous le charme
L’amour soudainement, réunissant leurs âmes

Les passants les croisant ne les remarquèrent pas
Seule une petite fille sur son seuil s’attarda
Elle sourit alors qu’ils venaient de passer
Elle rentra chez elle, les paupières fermées
Tous ceux qui voient devraient un jour y penser
Un bandeau sur les yeux ce serait compliqué
Même si rien n’y personne ne pourra y changer
Offrons à ces gens ne serait-ce qu’une pensée
Si nous pouvions seulement leur offrir notre amitié
Peut-être leur journée serait-elle illuminée ?
Ou alors ils verraient notre sincérité !

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Forgotten Angel


Memento Mori
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
409 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2012
Dernière connexion
23 mars 2019
  Publié: 2 nov 2012 à 11:34 Citer     Aller en bas de page

Une belle pensée pour toutes ces personnes qui souffrent de ce handicap terrible.
A très bientôt Ava

Chris

  A tous ceux qui ont tendu la main à mon âme égarée sur les chemins du doute, je transmets l'amitié et le profond respect de l'ange aux poings serrés qui veille sur ma route.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
562 poèmes Liste
25123 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 2 nov 2012 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Un bien beau poème AVA, j'ai été très sensible à ma lecture;
C'est très bien écrit
Bises ODE 31 - 17

  OM
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
741 poèmes Liste
15801 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 2 nov 2012 à 14:15 Citer     Aller en bas de page

Tous ceux qui voient devraient un jour y penser
Un bandeau sur les yeux ce serait compliqué
Même si rien n’y personne ne pourra y changer
Offrons à ces gens ne serait-ce qu’une pensée
Si nous pouvions seulement leur offrir notre amitié
Peut-être leur journée serait-elle illuminée ?
Ou alors ils verraient notre sincérité !


Nous avons si tant !!

Les sens sont notre patrimoine de possibilités pour vivre en plein cette vie, merci pour ce rappel et pour savoir voir qui doit vivre "différemment "
Merci


galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 3 nov 2012 à 08:14 Citer     Aller en bas de page

Chris, Ode, Galatea
Merci pour vos gentils mots...
De Gros Bisous à vous
Bonne journée

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 6 nov 2012 à 04:30 Citer     Aller en bas de page

ViTΛLiC, N'Joy
Merci pour votre regard sur ce poème !
De Gros Bisous à vous

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 764
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0332] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.