Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 28
· Lafleurquirime · Le chat noir
13358 membres inscrits

Montréal: 19 oct 04:05:14
Paris: 19 oct 10:05:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Sur le banc du Parc Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 4 mars 2013 à 17:27 Citer     Aller en bas de page


Lorsque j'ébauchais encore ma poésie
Les choses ont changé, le temps est passé sur moi



Sur le banc du Parc



Quand l'éclair brise le sombre bleu d’un soir,
Elle attend le beau temps, demain sûrement.
Elle, assise là, attend couler les aiguilles du temps, les saisons et les voyages.
Comme une enfant, elle a le cœur à attendre les héros de roman, le père Noël.

Après roses et jacinthes, sentiers parsemés de marguerites, orties,
Elle attend, peut-être, un bouquet de tulipes,
Mouiller ses rêves sous une bruine d'espoir.
Que les écorchures rident, que finisse la chanson, que s'arrête de tourner le soleil,
Flâner, là, assise sur son banc, telle une môme égarée, elle attend.

Que commence la seconde salve, le retour de son amant, et pourquoi pas ?
Attendre l’exil des morts dans nos contrées, voire devenir maman.
Elle goûte le blanc des nuages, le charme du crépuscule, elle attend le décès de Satan.

Le temps la dévore, elle saigne, tel un agneau, elle attend, tremblante, le départ des loups.
La liberté, peut-être, un soupir ou un rire, elle attend le bonheur ou la naissance de sa vie.
Voir roucouler les tourterelles au réveil, l'ode du coq à sa fenêtre, les berceuses de rossignols,
Elle attend, telle une gamine, d'essorer ses larmes pour baigner allègrement dans le parc d'en bas.

Que fendillent les murs et nuages de fumées qui nappent son avenir, ses envies, ses délires,
Que tombe la pluie, que frappent les coups de foudre, le hasard, peut-être, la chance aussi.
Elle attend minuit, assise sur son banc, les promesses et les secrets d'un jour neuf,
Comme dans les mirages, elle vole, elle pense à la paix dans le monde, avec une pincée de sel.
Un pape noir, un charlatan, ou juste un imam, elle attend le miracle qui viendra d'ailleurs
Des soleils au soir de noël, le départ de ces vagabonds qui souillent l'autel de ses souvenirs,
Ce banc dans le parc, ou les idéaux sont laïques, elle attend, là comme aux portes du paradis.
Où elle détache ses fantasmes, sur ce banc elle ne tient plus en laisse ses grimaces imbéciles,
Elle attend les marchands de minuit, des mots d'aspiration à la renommée nationale.

Des devinettes, des tableaux, de l'arithmétique, elle attend un diplôme en lettres,
Des oui, des non, de l'ambition, une poignée de chance, elle attend ses parents.
Courrait des safaris en Afrique, mangeait des sushi en Asie, elle attendait le ramadan,
Elle bégaye ses prières, trifouille son chapelet, comme les anges, elle attend Dieu.
Dans le gris de l'espoir, la couleur des larmes, après le sommeil, elle attend l'aube,
On la reverra, à cet endroit, un siècle plus tard, là, attendant qu'accostent ses prières.



  Vers Cassés
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 4 mars 2013 à 17:57 Citer     Aller en bas de page

Vers cassés

j'adore la connotation du banc avec le vie qui passe et ses rêves qu'elle espère réaliser....

Belle originalité

Merci pour ce beau voyage de la vie

Sélé Bises

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4020 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 5 mars 2013 à 02:55 Citer     Aller en bas de page

Un coup de coeur pour ton poème..
que j'ai beaucoup aimé..
Et pour ce banc où attend une "Elle" ... éternelle.
Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1040 poèmes Liste
16797 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 5 mars 2013 à 07:39 Citer     Aller en bas de page

rien que le titre, ça a suffit à me marquer fortement...en cet hiver froid, je pense aux personnes qui vivent sur ces bancs dans les parcs...mais je ne vais pas me fixer sur cette triste évocation, car tes vers méritent qu'on voit plus loin...tu as su développer une grande quantité d'images, et je trouve que ça apporte beaucoup d'intérêt à la lecture.
le tout est suffisamment dense pour permettre la réflexion, encore une bonne chose.
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 5 mars 2013 à 08:07 Citer     Aller en bas de page

Magnifique, encore un fois tu me fais voyager dans tes lignes et tu arrive a faire ressortir un émotion si forte, j'en suis toute bouleversée

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 5 mars 2013 à 08:31 Citer     Aller en bas de page

Un texte original et une lecture pleine, en émotions, en images, en belles tournures...
Vraiment un texte grand pour ce qu'il a dire, mais aussi par ses phrases que l'on lit avec délice.
Merci pour ce texte bien et beau,
Amicalement,
Ludo.

  Ludothum.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
527 poèmes Liste
10600 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 5 mars 2013 à 15:53 Citer     Aller en bas de page

Pourvu que ses prières s'excausent. L'attente est tellement pénible en général. Tes mots vont bien dans ce sens. Chapeau monsieur !
Catherine

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19088 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 5 mars 2013 à 16:26 Citer     Aller en bas de page

"Elle attend que le monde change (...) Inexorablement elle attend" chantait Goldman

Un texte plein de choses, de vérités, de justesse aussi sur ce qu'est quelque part l'humanité

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 6 mars 2013 à 20:35 Citer     Aller en bas de page



Je suis heureux de voir revoir tous sous mes écrits, sincèrement

Merci Sélé pour ta clémence face à ce poème, l'un de mes premiers

C'est agréable de te retrouver ici

Bises



Merci Sidonie de passer par ici

c'est un bonheur de savoir que tu apprécie


Entre ciel et terre

J'aime bcp la traduction que tu prête à ce poème

un charmant clin d'oeil que j'apprécie sincèrement


Mon cher Pyc

Je ne sais que dire si ce n'est Mille Merci

De lire encore une fois, au delà des mots


Merci Black Daemon

Un honneur pour moi de te prêter de si belles envolées


Mon cher Ludo

Je fais une overdose de bons et grands compliments

Heureux et comblé, merci mon cher poète


The Hacker

C'est magique ce que tu dis la

Vraiment content de t'avoir gardé avec moi et encore merci pour tout


Merci Catherine

Elle ne sait même pas ce qu'elle attend alors ....


Bestiole

Charmant clin d'oeil que cette belle chanson je l'ai découverte après

Merci encore pour ces mots généreux


  Vers Cassés
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 7 mars 2013 à 14:55 Citer     Aller en bas de page



Bonjour et Merci de me lire Tallula

C'est très généreux, et rassurez vous, j'ai réduit la taille depuis

Encore Merci

  Vers Cassés
Maman Luciole


Tout but est un leurre, seul le voyage est véritable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1603 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2012
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 13 mars 2013 à 10:39 Citer     Aller en bas de page

Que de belles images dans ce poème.
La vie est-elle une succession d'attentes ?
En tout cas, en le lisant m'est venu, tout comme Bestiole, l'air de la chanson de Goldman (une chanson que j'adore...)
J'aime vraiment ce que tu as écrit...
Amitiés.
La Marmotte

 
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 13 mars 2013 à 17:04 Citer     Aller en bas de page




Et moi j'aime bcp ton généreux commentaire chère Marmotte

La chanson m'est venue à l'esprit juste après, je divaguais déjà dans mes vers

C'est un beau commentaire et je t'en remercie sincèrement

  Vers Cassés
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1643
Réponses: 11
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Correspondance 2 : Guido-ballandine/ Découvrir (Collectifs)
Auteur : Guid'Ô
Les messagers du vent (Autres)
Auteur : Vers cassés
Au loin de toi... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Ishtar
Requiem Pour Un Vieil Homme (Autres)
Auteur : KYRICE
J'attends "en attendant l'heure" (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Décibels de Minuit ... (Autres)
Auteur : Vers cassés
Ma fiancée est toute blanche (Autres)
Auteur : Vers cassés
Femme... (Autres)
Auteur : Vers cassés
La maison du giron (Tristes)
Auteur : Jeanne
Sous les épines de son cœur (Poèmes par thèmes)
Auteur : ChêneBourg
Au ciel (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
Mens pour une fois ! (Poèmes par thèmes)
Auteur : Vers cassés
Serai-je encore belle pour aller danser ? (miroir) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman

 

 
Cette page a été générée en [0,0303] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.