Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 51
Invisible : 0
Total : 55
· Matavie · Colin Escot · ***Béné***
Équipe de gestion
· Bestiole
13387 membres inscrits

Montréal: 24 jan 15:29:25
Paris: 24 jan 21:29:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Ascension illusoire. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 23 févr 2013 à 05:26 Citer     Aller en bas de page

Ascension illusoire.






Planeur de balsa, léger comme le vent,
Tu t'élances d'entre ses doigts d'enfant,
Glisse timide sur l'élément d'un seul jet,
Et te kidnappe un vil tourbillon discret
Qui te décolle du sol, oiseau grandiose.
Tu t'évades avec l'air en pure symbiose.
Dans l'échappatoire d'ego, tu l'oublies
Jusqu'à regarder l'horizon qui se dévie.
Il court les bras levés et saute vainement,
Retombe découragé tout en sanglotant.
Et toi, dans un élan qui ne peut s'arrêter,
Tu te sens un Icare, tout de liberté grisé.
Tu tournes, rapace innocent de son envol,
Méprisant les autres tous petits sur le sol.
Le courant impérieux glacé de tout en haut,
S'abat sur tes ailes fragiles et te fait défaut.
Il appuie fermement de pression équivoque
Sur ta carcasse d'une force vive qui choque.
Brûlé d'une ascension inutile et si périlleuse,
Tu es stoppé en ta douce frénésie voltigeuse,
Pour tournoyer tel un piteux avion de guerre
Descendu de la folie des hommes de naguère.
Dans cette chute si triste et splendide à la fois,
Tu n'es que pantin pantois de ne plus être roi.
Ta vie bâtie toute de bois, en fatalité, se brise.
L'enfant te recollera, il fallait que je te le dise.
Même si l'ascension t'as tant fait sentir unique,
Tu es distraction éphémère au destin tragique.



  Ludothum.
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 25 févr 2013 à 06:43 Citer     Aller en bas de page




C'est fort et libre voilà ce que j'en pense

Et quelle envolée

  Vers Cassés
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 25 févr 2013 à 15:19 Citer     Aller en bas de page

Oui, libre... Que tu emploies ce mot pour un de mes textes me touche, c'est un précepte que j'aimerais atteindre de plus en plus...
Je suis heureux que tu ais mis ton appréciation sur ce texte, merci...
Amicalement,
Ludo.

  Ludothum.
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9828 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
31 décembre 2021
  Publié: 1er mars 2013 à 05:38 Citer     Aller en bas de page

Ludothum.

Rien que de le lire ça me fait peur, la liberté oui mais entière, j'aime pas trop tous les machins qui volent ...

Mais j'ai voyager en faisant du surplace et pour ça merci

Joliment bien écrit

Sélénaé Je découvre (l'écriture) ciao ciao

 
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 1er mars 2013 à 07:28 Citer     Aller en bas de page

Séléané, ton passage sur ce texte me ravit... Ta critique sympa et ton gentil commentaire sont réellement appréciés...
Au plaisir de te relire,
Amicalement,
Ludo.

  Ludothum.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 714
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0227] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.