Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 27
· ode3117 · wippi
13440 membres inscrits

Montréal: 25 jan 12:18:37
Paris: 25 jan 18:18:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Noces de la Bête Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sihläryn


"Mon cher Chair ! — Mon bon Bone !"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
818 commentaires
Membre depuis
18 octobre 2006
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 30 jan 2013 à 23:36 Citer     Aller en bas de page

Poupée ravissante diabolique, doux éclats de pierreries
Sur l'ourlet de velours, disséminées à l'envie
Vous voilà prête et parée, comme l'Ange accablée
De vous seule, dans mon cœur emballé, la présence suffit
A vous dire, ô combien vous m'êtes exquise !

Un refrain scandé, l'univers s'altère, pour mieux écouter
La kyrielle ondulée, ondoyante et éphémère
A chaque mot lâché, m'envoie pâlir d'une jalouse colère
Qu'une horde de démons engoncés à vos pieds
Soient à l'appel de vos lèvres

Armée de Morts en cavale, vos Démons griffus
Ou diablotins noirâtres, sont autant de malvenus
Pour se complaire de vos grâces, ma charmante beauté
Vous ma puissante Reine, n'oseriez les condamner

Vision capiteuse, leurs ailes vous feront un noir rideau de corbeaux
Devant lequel vous seriez nue, prête à tomber la faux

Insatiable idole, couchez-vous donc ma mie, noyée d'insomnie
Ô douce Mortifère, ravir est l'ultime instant de prière
Où s'épanche mon triste cœur, point hurlant de douleur

J'ai pour vous des milliers de baiser
Que je dispenserais, comme de doux colliers
Sur l'onde d'une peau nue, blafarde et glacée
Voici venir l'étrange mélopée,
Cinglant nos rites anciens inviolables !

Vœux de morts, vœux païens. Ma tristesse est chaotique…

Mais avant la fin, accomplissons dans l'honneur
Nos divins sacrilèges fermentés d'orgueil
J'entends venir de l'autre monde
Les pleurs d'agonisants mortels
Divins tourments pour une jouissance exquise
Sur l'autel du Sabbat, vengeance m'est promise

Mais oublions ces Hommes, maudits qu'ils sont !
De l'autre côté du monde, s'apprête à grand pas
Une aube latente

Et lorsque l'aurore nous cueillera,
Vous tremblerez dans mes bras

Épouse Inféconde, vous serez l'aimée du Diable

  Arilyn Rhapsody, Zephirah...
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 31 jan 2013 à 03:22 Citer     Aller en bas de page


Cordialement,
Marcel.

  Marcel
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 3 févr 2013 à 22:02 Citer     Aller en bas de page

Macabre et sulfureux. Un cocktail maudit dont on redemande tant c'est écrit avec prouesse.

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
Sihläryn


"Mon cher Chair ! — Mon bon Bone !"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
818 commentaires
Membre depuis
18 octobre 2006
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 3 févr 2013 à 22:27 Citer     Aller en bas de page

Un cocktail maudit... j'adore, merci beaucoup.

  Arilyn Rhapsody, Zephirah...
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 18 févr 2013 à 13:54 Citer     Aller en bas de page




Une explosion de perles sombres et "maudites"

Belle plume qui scande la couleur de la douleur

Très beau, vraiment et tout autant sombre


Vers Cassés

  Vers Cassés
Sihläryn


"Mon cher Chair ! — Mon bon Bone !"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
818 commentaires
Membre depuis
18 octobre 2006
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 25 févr 2013 à 17:01 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi.

  Arilyn Rhapsody, Zephirah...
Tysha'Na

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2006
Dernière connexion
4 avril 2016
  Publié: 25 févr 2013 à 17:24 Citer     Aller en bas de page

C'est un poème que je trouve intéressant. On dirait une partie d'un poème plus long, à la manière de La fin de Satan... La forme ne me séduit qu'à moitié, mais j'aime bien les images macabres, sensuelles et inquiétantes que vous faites surgir.

  un paradigme, c'est la même chose qu'un edengme ?
Sihläryn


"Mon cher Chair ! — Mon bon Bone !"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
818 commentaires
Membre depuis
18 octobre 2006
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 25 févr 2013 à 17:30 Citer     Aller en bas de page

Ah... je ne connais pas "La fin de Satan", mais le titre m'inspire Merci.

  Arilyn Rhapsody, Zephirah...
Tysha'Na

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2006
Dernière connexion
4 avril 2016
  Publié: 25 févr 2013 à 17:35 Citer     Aller en bas de page

C'est de Victor Hugo, peut-être sa plus grande oeuvre poétique. C'est à mi-chemin entre un romantisme classique et du surréalisme ou du symbolisme. Passionnant et, évidemment (c'est quand même Victor Hugo) magnifique.

  un paradigme, c'est la même chose qu'un edengme ?
Sihläryn


"Mon cher Chair ! — Mon bon Bone !"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
818 commentaires
Membre depuis
18 octobre 2006
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 25 févr 2013 à 17:40 Citer     Aller en bas de page

Merci je note, ça s'ajoutera à la longue liste de mes prochaines lectures.

  Arilyn Rhapsody, Zephirah...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1260
Réponses: 9
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Reviens je meurs ! (Amour)
Auteur : Celui qui déambule
je suis une femme, avec des bleus à l'âme (Tristes)
Auteur : pyc
La sirène (Autres)
Auteur : Sihläryn
Le chant du loup ( Les femmes - Fin ) (Amour)
Auteur : Majestic
Suicide d'une prostituée (Autres)
Auteur : PAPEMICH
Ah! l'amour... (Amour)
Auteur : plume d'oie

 

 
Cette page a été générée en [0,0285] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.