Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 35
· wippi
13440 membres inscrits

Montréal: 25 jan 12:14:58
Paris: 25 jan 18:14:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Education particulière Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chibani
Impossible d'afficher l'image
Je suis d'un caractère agréable jusqu'à ce qu'on vienne marche sur mes pieds, surtout s'ils sont de
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2012
Dernière connexion
17 avril 2013
  Publié: 28 jan 2013 à 15:59 Citer     Aller en bas de page

Éducation particulière


L’activité dans la mare était à son maximum,
Tous les canards se prenaient pour des hommes
Imbus de leur sexe et prétendant le montrer
A toutes les canes à leurs approches exposées.

Tous ou presque, car un très jeune caneton
Surpris par la scène se grattait le menton,
Perplexe de voir son père passer de cane en cane
Sans jamais s’arrêter, victime d’aucune panne.

Lorsque l’effervescence se fut enfin calmée,
Que chacun à ses occupations s’en retournait vaquer,
Le père décidait alors qu’il était plus que temps
D’apprendre à son rejeton comment être un amant.

- Vois-tu mon fils, tout est basé sur la politesse,
L’amour ne se limite pas qu’à une question de fesses,
A chaque conquête que tu brigues de posséder,
Un sourire à ta demande et l’affaire est gagnée.
Toutefois, il existe une formule que je vais te confier,
A toi de la retenir et de parfaitement l’utiliser.

Nanti de ce bagage, qu’il prit pour valeur sûre,
Le petit caneton se lançait dans l’aventure,
Précédant chaque acte d’un joyeux, bonjour Madame,
Suivi dans la seconde d’un gros, merci Madame !
Les formules se suivaient sans jamais s’arrêter,
Son extase était telle qu’il ne savait où il allait,
Sauf au moment ou, au plus fort de son état,
Il s’entendit dire, bonjour Papa, merci Papa.

Quand une éducation primaire perturbe le jugement,
Prenez garde à vous si vous êtes parent.


Chibani






 
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9828 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
31 décembre 2021
  Publié: 1er févr 2013 à 20:59 Citer     Aller en bas de page

Guy

Ensuite le canard bien en peine avait pris une canne pour trottiner...

Il faut prendre ce poème au premier degré bien sur ....

Sélénaé

 
Chibani
Impossible d'afficher l'image
Je suis d'un caractère agréable jusqu'à ce qu'on vienne marche sur mes pieds, surtout s'ils sont de
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2012
Dernière connexion
17 avril 2013
  Publié: 12 févr 2013 à 13:30 Citer     Aller en bas de page

Citation de SélénaéLaLouveFéline

Guy

Ensuite le canard bien en peine avait pris une canne pour trottiner...

Il faut prendre ce poème au premier degré bien sur ....

Sélénaé




C'est sûr ... en ascenseur , il n'y aurait plus de limites.

Merci Sélénaé. Bises amicales. GUY

 
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 1er mars 2013 à 06:45 Citer     Aller en bas de page



Je découvre et j'aime plutôt

Les images, les métaphores, une poésie juste et propre

  Vers Cassés
Chibani
Impossible d'afficher l'image
Je suis d'un caractère agréable jusqu'à ce qu'on vienne marche sur mes pieds, surtout s'ils sont de
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2012
Dernière connexion
17 avril 2013
  Publié: 8 mars 2013 à 11:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de Vers cassés


Je découvre et j'aime plutôt

Les images, les métaphores, une poésie juste et propre




Merci d'être venu me découvrir, j'ai aimé autant que mon caneton (sourire)

Bien amicalement. GUY

 
pakamanti

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
8 commentaires
Membre depuis
22 mars 2010
Dernière connexion
10 juillet 2013
  Publié: 22 avr 2013 à 22:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de Chibani
Éducation particulière


L’activité dans la mare était à son maximum,
Tous les canards se prenaient pour des hommes
Imbus de leur sexe et prétendant le montrer
A toutes les canes à leurs approches exposées.

Tous ou presque, car un très jeune caneton
Surpris par la scène se grattait le menton,
Perplexe de voir son père passer de cane en cane
Sans jamais s’arrêter, victime d’aucune panne.

Lorsque l’effervescence se fut enfin calmée,
Que chacun à ses occupations s’en retournait vaquer,
Le père décidait alors qu’il était plus que temps
D’apprendre à son rejeton comment être un amant.

- Vois-tu mon fils, tout est basé sur la politesse,
L’amour ne se limite pas qu’à une question de fesses,
A chaque conquête que tu brigues de posséder,
Un sourire à ta demande et l’affaire est gagnée.
Toutefois, il existe une formule que je vais te confier,
A toi de la retenir et de parfaitement l’utiliser.

Nanti de ce bagage, qu’il prit pour valeur sûre,
Le petit caneton se lançait dans l’aventure,
Précédant chaque acte d’un joyeux, bonjour Madame,
Suivi dans la seconde d’un gros, merci Madame !
Les formules se suivaient sans jamais s’arrêter,
Son extase était telle qu’il ne savait où il allait,
Sauf au moment ou, au plus fort de son état,
Il s’entendit dire, bonjour Papa, merci Papa.

Quand une éducation primaire perturbe le jugement,
Prenez garde à vous si vous êtes parent.


Chibani






 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 971
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0233] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.