Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 43
Invisible : 1
Total : 46
· ***Béné***
Équipe de gestion
· Bestiole
13387 membres inscrits

Montréal: 24 jan 15:48:53
Paris: 24 jan 21:48:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: New York, New York. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 22 nov 2012 à 13:07
Modifié:  17 avr 2013 à 17:06 par Ludothum.
Citer     Aller en bas de page

New York, New York.





Cette nuit, New York City.
Télé-transportation, just to see.
Statue de la liberté,
Chaîne brisée au pied.
Flâner devant les buildings,
Monter au sommet to scream.
Cité, Big Apple, contemporaine,
Tu coules droit dans mes veines.
Une minute sur la cinquième avenue,
Une foule que je n’avais jamais vue.
Le monde entier y habite et là,
Le seul étranger : c’est moi.

Le yellow cab m’attrappe,
Sur le volant ses mains tapent :
Le black roule vite dans le trafic,
Ça sent fort le shit et le plastique.
Un air de Marley donne à la radio,
Coup de klaxon: ”go, go, go!”
A l’arrêt, une poignée de dollars.
Pour te sauver, j’arrive trop tard.
Tu t’enfonces dans le subway,
Je ne te reverrais jamais.
Un bar accueille mes démons,
Mes larmes dans un verre de bourbon.

La nuit tombe, minuit sonne,
La lune se noie dans l’Hudson.
Les grandes twins ne sont plus,
Pas plus de sûreté dans les rues.
Accusé à tort, je suis soupçonné,
Course poursuite sur rythme effréné,
Les policemen sur moi se jettent ;
Derrière les barreaux : prise de tête.
Ils me voient arriver telle une proie.
Je suis à la merci de ces hors la loi.
Mon dernier soupir, je le donne enfin
A toi New York, paradis des assassins.


Traduction:

- City: ville.
- just to see: juste pour voir.
- buildings: gratte-ciel.
- to scream: pour crier.
- Big Apple: Grosse Pomme (surnom de la ville de New York).
- yellow cab: Taxi jaune de la ville de New York.
- black: personne noire américaine.
- shit: mot utilisé pour désigné une drogue douce (but de ne pas éveiller les soupçons des forces de l'ordre)
- go, go, go: allé, allé, allé.
- subway: Métro New Yorkais.
- Hudson: Fleuve américain traversant l'état de New York.
- twins: surnom des tours jumelles du World Trade Center.
- policemen: policiers.

  Ludothum.
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars 2021
  Publié: 23 nov 2012 à 05:18
Modifié:  23 nov 2012 à 05:20 par ballandine
Citer     Aller en bas de page

Superbe !

Moderne ! Vivant ! Excitant !

Tous les bruits et les lumières du NewYork "luisant"


Et en plus des rimes...extras..


  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 27 nov 2012 à 12:08 Citer     Aller en bas de page

Merci pour vos commentaires qui me démontrent que j'ai réussi à faire passer le rythme que j'ai voulu...
Bonne soirée,
Ludo.

  Ludothum.
Sybilla
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15027 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 12 juin 2014 à 17:27 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Ludothum,

New York, une ville que j'aime beaucoup !
Merci de m'avoir ramenée en cette vile sous ta plume !


Mes amitiés

Sybilla


  Le rêve est le poumon de ma vie
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 17 juin 2014 à 07:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour....
Merci Sybilla pour ton commentaire sympa. New York, je n'y suis allé qu'une fois et j'ai aimé cette ville qui ne dort jamais.
Content d'avoir pu te la ramener en mémoire avec ce texte...
Bonne journée,
Ludo.

  Ludothum.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 887
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0227] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.