Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 27
· cro
Équipe de gestion
· Catwoman
13734 membres inscrits

Montréal: 24 juil 01:01:15
Paris: 24 juil 07:01:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Mort assistée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
348 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 12 févr 2012 à 16:02
Modifié:  21 mars 2012 à 14:40 par frank .T
Citer     Aller en bas de page

Appuie sur le poussoir,
Traverse-moi la peau
Fais couler dans ma veine
L’oubli de la douleur
Je veux sentir le froid
Me saisir par le cœur
Me faire oublier
Que je suis un fardeau.
Tu me l’avais promis
Il n’y a plus d’espoir
Aide-moi à partir
Et quand ce sera fini
Fais-moi revenir
Embrasse par ma bouche
Redonne moi la vie
Arrache moi les yeux
Regarde à ma place
Fais ce que je n’ai pas su faire
Vis …

  Au plaisir de vous lire...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
744 poèmes Liste
15868 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 12 févr 2012 à 16:21 Citer     Aller en bas de page

Appuie sur le poussoir,
Traverse moi la peau
Fais couler dans ma veine
L’oubli de la douleur
Je veux sentir le froid
Me saisir par le cœur
Me faire oublier
Que je suis un fardeau.
Tu me l’avais promis
Il n’y a plus d’espoir
Aide moi à partir



Difficile , impossible pour moi commenter...j'espère que ne soit pas nécessaire le demander...



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 13 févr 2012 à 05:13 Citer     Aller en bas de page

sur un sujet difficile, vous rebondissez par la vie qui continue et notre souvenir qui reste dans chaque geste de nos proches.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
348 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 14 févr 2012 à 01:05 Citer     Aller en bas de page

Merci Lilia,
j'espère aussi ne jamais avoir à demander à quelqu'un de faire ce choix pour moi, mais ...
Bises

Merci à vous aussi Marcel pour votre analyse toujours aussi fine
amitiés

Ces mots ne sont que le reflet de l'imagination chère Sweet&Dream, mais mon actualité m'incline à envisager ce genre de problème avec beaucoup pus d'acuité... Désolé d'avoir réveillé vos souvenirs
Amicalement

Chère Marianne,
les tabous sont faits pour être combattus...partout et toujours et celui là peut être plus que d'autres...merci de ton passage et de tes gentils mots...
Mille baci
Frank

  Au plaisir de vous lire...
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 15 févr 2012 à 14:09 Citer     Aller en bas de page

C'est un poème très touchant !

Amitiés

Anaïs

  Anaïs
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
348 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 16 févr 2012 à 00:50 Citer     Aller en bas de page

Merci Anais,
essaie tout de même de ne pas trop penser à ces choses là, elles sont bien tristes et bien difficiles à supporter...
Big bisous
Frank

  Au plaisir de vous lire...
Lunabelle


Quand la nuit habite ton cœur, tu poursuis son ombre ... clovis 67
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
2298 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2008
Dernière connexion
26 septembre 2018
  Publié: 17 févr 2012 à 12:37 Citer     Aller en bas de page

Ah lala! c'est pas simple comme sujet,
Il me touche particulièrement en sachant que là d'ou je viens
L'euthanasie active est légale sous certaine condition
Le sujet me touche plus particulièrement pour des raisons toutes personnelles
Tu abordes Frank le sujet avec un regard direct, et bien amené...
Une lecture qui m'a touchée.... sur un problème humain, éthique difficile

Amitié

Luna

 
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 18 févr 2012 à 04:36 Citer     Aller en bas de page

Un sujet très difficile, entourés de tabous que tu abordés avec beaucoup de pudeur. J'ai beaucoup aimé de ce poème Frank, merci à toi.

 
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 18 févr 2012 à 12:19 Citer     Aller en bas de page

il faut parfois savoir se taire ....
alors ...

merci !

  Seirén - ©
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
348 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 21 févr 2012 à 14:39 Citer     Aller en bas de page

Ah lala! c'est pas simple comme sujet,
Tu as raison Luna, mais c'est à nous de nous battre pour obtenir ce droit, merci beaucoup de ton passage et de ton soutient
Bises

"Un sujet très difficile, entourés de tabous..."
le seul fait d'en parler fait chanceler les tabous, ce sont autant de brèches que l'on ouvre dans ces murs imbéciles...heureux de ta venue
Amitiés

il faut parfois savoir se taire ....
...dont acte...
merci ... et bises...

...comment ne pas être touché (e).
je suis ému de ton émotion...;
Grosses bises Mag.

  Au plaisir de vous lire...
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 21 mars 2012 à 04:25 Citer     Aller en bas de page

Tu abordes ce sujet délicat du point de vue du malade et ton poème me touche beaucoup.
Tu termines avec la vie, parce que choisir de mourir là, maintenant, demande parfois une grande force de vie. Et puis à nous de transmettre ensuite...

Blottie

 
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
348 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 21 mars 2012 à 14:40 Citer     Aller en bas de page

Je te remercie de ton passage ici, tu as tellement bien compris ce que je voulais dire,
" tu me tues mais tu me perpétues ...". Mais parlons d'autres choses...en ces jours où revient le printemps.
Bisous
Frank

  Au plaisir de vous lire...
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4015 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 3 jan 2013 à 02:33 Citer     Aller en bas de page

Je l'ai lu.
Je n'avais pas pu commenter. Trop personnel.
...D'actualité,
A l'heure où un projet de loi sur la fin de vie est en cours...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
348 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 4 jan 2013 à 12:38 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Sidonie,
Ce sujet est d'actualité, mais, il ne sera résolu que le jour où tous prendrons conscience de ce qu'ils peuvent être des deux cotés de l'aiguille...la demande et la réponse seront enfin à l'unisson et les regards ne seront plus honteux...
merci de votre passage
:

  Au plaisir de vous lire...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1184
Réponses: 13
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0381] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.