Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 97
Invisible : 0
Total : 99
· zouzou31
Équipe de gestion
· Catwoman
13184 membres inscrits

Montréal: 1er déc 17:33:26
Paris: 1er déc 23:33:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'aigle et la colombe Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
antonio35


« Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux. » grand corps malade
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2011
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 19 sept 2012 à 16:15 Citer     Aller en bas de page

L’aigle et la colombe :

Dans un ciel pur d’été dépourvu de nuages
Loin au-dessus des prés et des verts pâturages
Une grande ombre traversait l’azur infini
Un être sombre observait l’eau avec envie

Profitant de la douce fraicheur des rivages
Et de la splendeur qu’offraient tous ces paysages
Il volait, rayonnant, dans ce cadre idyllique
Il planait, dévoilant, sa majesté unique

Comme éblouis par l’aigle d’or et son plumage
Les oiseaux des alentours fuyaient les parages
Masquant le soleil, il se mit à tournoyer
Dans une danse d’une extrême beauté

Rabattant ses ailes puissantes et majestueuses
Contemplant cette mer bruyante et ténébreuse
Il prit de la vitesse et piqua dans l’air frais
Le cœur léger rempli d’allégresse il plongeait


De ses fortes serres, il empoigna la colombe
Blessée qui s’imaginait déjà dans sa tombe.
L’éloignant du sol, des hommes et de leur folie
Il l’emmena dans son royaume : le paradis

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3895 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 19 sept 2012 à 18:04 Citer     Aller en bas de page

Passage de la nuit, car les aigles ne se couchent pas souvent^^...je ne pouvais rester indifférent à cette lecture. D'autant plus que la fin va à l'encontre des préjugés...tous les rapaces ne sont pas avides de sang. La preuve....
Bel écrit...

Amicalement
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15610 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 20 sept 2012 à 09:38 Citer     Aller en bas de page

"De ses fortes serres, il empoigna la colombe
Blessée qui s’imaginait déjà dans sa tombe.
L’éloignant du sol, des hommes et de leur folie
Il l’emmena dans son royaume : le paradis"...

J'ai u amour pour les colombes( j'en ai chez moi) et une admiration passionnée pour l'aigle..


si tu savais comme il me parle ce poème....

Alex

 
antonio35


« Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux. » grand corps malade
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2011
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 20 sept 2012 à 17:16
Modifié:  19 juil 2013 à 17:42 par antonio35
Citer     Aller en bas de page

RiagalenArtem
Content que ton escapade nocturne t'aie mené jusqu'ici.
Effectivement on se fit trop souvent aux idées reçues.
Chacun est différent, il faut juste observer le monde avant de juger.
Merci de ta venue et bon vol!
Antoine




Fatale n2
Je suis content que tu ai appréciée ce poème.
J'avais un peu peur que la dernière strophe ne soit pas compréhensible
pour les lecteurs et qu'ils voient en cette fin une contradiction.
Je vois que j'ai bien fait de la laisser finalement
Alors merci beaucoup pour ton commentaire qui m'a vraiment rassuré
Amicalement
Antoine





Alphonse BLAISE

J'ai moi aussi une admiration particulière envers les aigles et les oiseaux en général.
Il est vrai que les poèmes sont bien plus touchant lorsqu'ils évoquent ce qui nous tient à coeur.
Flatté que tu ai apprécié mon texte
Amicalement
Antoine

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 11 déc 2012 à 15:59 Citer     Aller en bas de page



Un envol magnifique !

le bel oiseau sait protéger la nature d'instinct pur de beauté à la vie...douce survie...

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
antonio35


« Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux. » grand corps malade
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2011
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 14 déc 2012 à 16:13
Modifié:  19 juil 2013 à 17:41 par antonio35
Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Ballandine!
Ravi que tu ai fait un passage par ici!


Antoine

 
JVK

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
1503 commentaires
Membre depuis
25 avril 2013
Dernière connexion
4 juillet 2020
  Publié: 22 juin 2013 à 02:38 Citer     Aller en bas de page

très belle écrit

 
antonio35


« Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux. » grand corps malade
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2011
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 23 juin 2013 à 09:40
Modifié:  19 juil 2013 à 17:41 par antonio35
Citer     Aller en bas de page

Merci du compliment JVK!
Antoine

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
17205 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 17 juil 2013 à 17:35 Citer     Aller en bas de page

un poème qui plane
un imagée magnifique

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
antonio35


« Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux. » grand corps malade
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2011
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 19 juil 2013 à 17:41 Citer     Aller en bas de page

Mido912
Merci à toi d'être venu plané par ici!
Antoine

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2063
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 1 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2012
Décerné le 11 juin 2013
39e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0245] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.