Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 9
Invisible : 0
Total : 10
· Jean-Claude
13381 membres inscrits

Montréal: 14 juin 23:46:46
Paris: 15 juin 05:46:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Deux anges ont disparu ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 20 nov 2011 à 04:34
Modifié:  21 nov 2011 à 16:23 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Hommage à mes grand-parents
Chacune de vos expressions reste dans ma mémoire
Vous n’êtes pas partis pour toujours il faut encore y croire
Je me souviens quand vous me filmiez avec votre caméra
Tout en me faisant croire que le père Noël n’existait pas
J’étais une enfant, je ne me rendais pas compte
Que la vie pouvait être cruelle au bout du compte

Qu’en l’espace de quelques années elle pouvait m’enlever
Deux personnes si chères, mes grands-parents adorés
Bien après j’ai retrouvé un dessin
Y figuraient des lignes écrites de leur main
Deux mots me frappèrent : je t’aime !
Je ne me rappelais pas de ces termes
C’était comme un message venu du ciel !

Aujourd’hui je me rends autant que je le peux sur leur tombe
Je sais qu’ils n’auraient pas voulu que tout soit aussi sombre
Je fixe l’épitaphe, les larmes coulant sur mes joues
Je me force à sourire et je pense qu’en dessous
Ils m’apportent leur aide et me font : coucou !

C’est étrange l’autre jour une Pensée a fleuri
Comme s’ils désiraient qu’elle éclaire ma vie
Alors je l’ai prise, l’ai plantée dans le jardin
Tout en faisant aux cieux un signe de la main

Je chante souvent pour eux
Comme si cela pouvait les ramener
Il n’y a que tous les deux
Qui sont d’accord pour m’écouter
Je me souviens des jours où on allait pêcher
Les poissons sont devenus pour moi des entités
Je contemple les eaux, j’ai envie d’y plonger
Mais je ne le peux pas car elles sont trop polluées

S’il y avait un message que je voudrais leur adresser
Ce serait : Mamie, Papy je vous aime pour l’éternité
J’espère où que vous soyez que vous m’attendrez
Pour que j’aie le bonheur d’un jour vous retrouver

Je ne savais pas que le ciel tournerait au gris
Quand vous m’avez laissé, êtes soudain partis
Je trace trois cœurs autour de votre stèle
Mon plus grand rêve serait d’avoir des ailes
Pour vous rejoindre l’espace d’un instant
Et contempler avec vous le soleil couchant
Comme nous le faisions il y a si longtemps

Je vous dédie ce poème
Et les fleurs qu’on parsème
Je dois à présent vous dire adieu
Pourvu que vous soyez heureux !
Je suis si fière d’avoir eu, pendant un moment
De si généreux et tendres grands-parents

Soudain mon pendentif scintille
Les ailes du petit ange brillent
Alors pour la première fois depuis votre Mort
Je souris joyeusement, vous n’aviez pas tord
Vous m’aviez fait comprendre que vous me protègeriez
Et que, du Mal et des dangers vous me préserveriez
Je n’ai réalisé que depuis ce matin
Que vous êtes devenus mes anges gardiens
C’est vrai : rien n’y personne ne volera votre place
Je vous cède la moitié de mon cœur de bonne grâce
Et vous mes amis n’avez vous jamais ressenti
Une peine immense déroutant votre esprit ?

Oh ! je sais que le soleil viendra dévoiler
Les visages perdus des êtres aimés
Rien qu’un souffle de vent pourra les effacer
Mais dans nos mémoires, ils resteront gravés !

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 20 nov 2011 à 05:47 Citer     Aller en bas de page

C'est gentil à toi, et oui, certains souvenirs resteront à jamais dans nos coeurs !
Je suis sure que tes grands-parents sont parmi les anges
Amities sincères

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
pioupiou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
271 commentaires
Membre depuis
25 octobre 2011
Dernière connexion
11 novembre 2016
  Publié: 20 nov 2011 à 06:29
Modifié:  20 nov 2011 à 06:31 par pioupiou
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ava55 !

J'ai lu avec ATTENTION ton écrit
Tes émotions intactes ainsi retranscrites
Font que toutes et tous s'y identifient
Plus on avance dans ce récit
Plus on demeure ébahi
Et vers les cieux on voit la vie
De ces esprits qui nous sourient
Pour que sur Terre stoppent conneries
A se livrer guerre sans merci
Se trouver ennemis , des oeufs pourris
Accumuler richesses par boulimie
Quand d'autres se meurent par asphyxie
Soyez donc toutes et tous Amis
Ce serait si joli d'en payer ce prix
Et ne pas l'avoir à l'esprit
Que lorsqu'on prend vie au paradis
Bon maintenant je saute du lit
Pour me faire mon repas de midi
Dans ton frigo Delonghi ( Tiens Moineau , t'as pas dit Zanussi ? Tu as changé de " crémerie " ? Ta " com " est plus importante avec " Delonghi " ? )
Sapristi , spaghettis , c'est pour PiouPiou canari
Je fonce direct lamborghini
Pour remporter cette " bouffe " de Prix





 
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 20 nov 2011 à 06:59
Modifié:  20 nov 2011 à 08:32 par Ava55
Citer     Aller en bas de page

Merci cher moineau pioupiou d'éclairer ces lignes...
Ne mange pas trop quand même !
Bisous

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1510 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
29 novembre 2020
  Publié: 20 nov 2011 à 11:19 Citer     Aller en bas de page

Un très bel hommage rendu à tes grands-parents! Ils ne sont pas loin..juste de l'autre côté..
Amitiés de Ticia

  aime la vie même si elle te deçoit
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 20 nov 2011 à 13:51 Citer     Aller en bas de page

C'est gentil ! Je l'espère !
Gros Bisous

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 21 nov 2011 à 12:30 Citer     Aller en bas de page

zacmako
Merci à toi d'avoir pris le temps de me lire !
Bisous

Forgotten Angel
C'est très gentil ! Je suis toujours touchée par tes commentaires
Amities

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
mon ange


On ne peut hair que là où on a aimé et où en dépit de toutes dénégations on aime toujours
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
647 commentaires
Membre depuis
12 août 2011
Dernière connexion
23 août 2012
  Publié: 21 nov 2011 à 14:55 Citer     Aller en bas de page

magnifique cet hommage

  Respecter toujours autrui si vous voulez qu'il en soit ainsi pour vous aussi
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 21 nov 2011 à 14:59 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup à toi !
J'espère qu'ils en seraient fiers !
Bises

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
latortue59


vouloir, c'est pouvoir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
735 poèmes Liste
2138 commentaires
Membre depuis
25 juin 2009
Dernière connexion
22 mai 2016
  Publié: 30 déc 2011 à 12:17 Citer     Aller en bas de page

bel hommage, tes grands-parents doivent te regarder de leur "univers", et de toi doivent être fiers,rien ni personne ne meurt vraiment, enfin c'est mon avis, amitié de clo

  une hirondelle ne fait pas le printemps
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 30 déc 2011 à 12:40 Citer     Aller en bas de page

C'est gentil, je crois aussi qu'ils me voient !
Merci de ton passage
Amities sincères

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 900
Réponses: 10
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0310] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.