Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 367
Invisible : 0
Total : 371
· Alphonse BLAISE. · patrick dabard · Boualem
Équipe de gestion
· Catwoman
13197 membres inscrits

Montréal: 6 déc 04:23:50
Paris: 6 déc 10:23:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Poèmes partagés (septembre 2016) :: Jusqu'au prochain printemps Tilou/ Sidonie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4021 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 17 sept 2016 à 14:01 Citer     Aller en bas de page


C’est comme chaque automne
Quand la passion s’en va
Et que le froid marmonne 
Cet air qui prit le pas
Sur un délit aphone
D’une idée qui germa
La chose si mignonne
Tant qu’on ne saura pas
Qu’elle changera la donne
Dès qu’on y pensera

Comme chaque printemps
Quand la passion revient
Et qu'on y croit longtemps
Mais le feu est éteint
Une lettre et... le temps
Alors on se souvient
Qu'on est à contre-temps
Juste un air qu'on retient
Jusqu'au prochain printemps
...L'automne t'appartient.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13151 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 17 sept 2016 à 14:08 Citer     Aller en bas de page

Joli mélange de plumes une nouvelle fois

Merci à vous deux

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
678 poèmes Liste
18661 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 17 sept 2016 à 14:12 Citer     Aller en bas de page

Oh... Le revoilà !....

Toujours aussi bien... que dans mes souvenirs^^

Mais un truc me traverse l'esprit... En fait, c'est les deux duos "jumeaux" se font presque écho l'un à l'autre...

C'est "bizarre"...

Amitiés


Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3895 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 17 sept 2016 à 20:49
Modifié:  17 sept 2016 à 20:57 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Citation de Tilou8897

En fait, c'est les deux duos "jumeaux" se font presque écho l'un à l'autre...

C'est "bizarre"...


Hé oui; c'est justement ce qui m'a frappé dans ce "Rebond". Parce que cet "exercice" s'apparente à cela en fait, forme que j'affectionne pour l'avoir pratiqué en d'"autres lieux" sur le vif, ms pour ce faire, encore faut-il que l'"autre" capte l'immédiat de ce que l'on écrit et poursuive le texte d'un élan...ici la différence réside dans le fait que les "personnalités" n'aient pas forcément d'affinités d'"univers", ce qui rend les choses plus délicates, disons...
Ms il y a d'heureuses surprises et j'en retrouve la preuve ici...entre autres...
Et puis un temps de réflexion plus ou moins court pour reprendre les mots de l'autre...j'aimerais bien savoir si tu l'as écrit dans un souffle, Sidonie...c'est réussi anyway.

Bizz...

(je commente ici ms pour lire ts les autres, il me faudrait des heures que je n'ai pas...^^)

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4021 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 18 sept 2016 à 01:57
Modifié:  20 sept 2016 à 02:10 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Merci Maschoune

Heureuse qu'il te plaise toujours, Tilou ... Je l'avais posté, c'est vrai, par erreur, à la phase 2 ... Je l'ai effacé avec les commentaires pour ne pas "chambouler" l'ordre établi.. Le revoilà à la bonne place.
C'est exact que les deux duos se font écho... Mais ça m'a semblé assez facile de suivre tes mots et la forme de ton poème.

Merci riaga pour ton intérêt sur ma façon d'écrire. Oui, je l'ai écrit "dans un souffle" ainsi qu'un autre duo "partagé" .

Merci à vous trois

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
137 poèmes Liste
6093 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 18 sept 2016 à 03:03 Citer     Aller en bas de page

Toujours autant de plaisir à le lire ce duo.
C'est vrai qu'en lisant vos deux partages il y a plein de croisements.
Une belle lecture matinale merci à vous deux

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4021 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 20 sept 2016 à 02:13 Citer     Aller en bas de page


Merci l'oncle

Manque plus que l'été comme suite aux vers de Tilou..... et merci à lui

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1545
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0235] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.