Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 6
Invisible : 0
Total : 8
· doux18 · Luciole321
13262 membres inscrits

Montréal: 18 jan 21:12:13
Paris: 19 jan 03:12:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: a la tête près du bonnet phrygien Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 16 août 2006 à 09:07 Citer     Aller en bas de page

A la tête près du bonnet phrygien

De deux choses l’une : ou Louis XVI n’avait plus toute sa tête avant d’être raccourci ou par un autre raccourci historique il avait en corps la tête sur les épaules quand il est monté sur le trône de l’échafaud ?
Si il n’avait plus sa tête ce jour là ça vaut le coup à faible coût en plus de se creuser la tête pour se dire à quoi bon couper la tête de quelqu’un qui n’a plus sa tête, à croire que les instigateurs avaient agi sur un coup de tête, ou alors ils avaient la tête ailleurs, ou la tête près du bonnet phrygien !
Qu’on ne me fasse pas croire que le sieur Guillotin n’avait pas une idée derrière la tête voir dedans, une arrière-arrière pensée de son arrière grand-mère pour se mettre en tête de convaincre le roi que ce nouveau procédé révolutionnaire de moissonneuse- faucheuse allait récolter un succès tranchant même sur des têtes dures !!!!.
Le sieur Guillotin ayant une bonne tête et le roi ayant ses têtes faute d’avoir la sienne, il retint l’idée n’imaginant pas un seul instant que cette belle lame bien biseautée viendrait un jour caresser les cous lys , coulisses de l’histoire que je vous propose de revisiter et d’essayer de résoudre cette énigme de l’histoire de France !
Très vite le procédé fut utilisé un peu beaucoup à la tête du client, pour un rien vous perdiez la tête, un vrai pâté de têtes, un vrai casse-tête, à cette époque il valait mieux avoir la tête ailleurs que dans celles des faiseurs d’histoires, il y avait de quoi se prendre la tête, et je conçois bien que Louis faisait la moue, le mou, faisait la tête le jour où une foule lui réclamait à corps et à cris la sienne, qu’auriez vous fait vous lecteurs attentifs si pour quelque raison futile on s’était mis dans la tête de vous prendre la tête ? même écervelé la tête vide, on y tient quand même, on en a qu’une c’est pas comme les oreilles, mais de là à en perdre la tête, c’est à croire que l’amour est passé par là !!!!
Donc ce jour là Louis fait la moue, la tête, y va il la tête haute, dans ce cas la queue basse ?
Ou la tête basse et la queue haute ? ou tête et queue baissées ? baisé en tout cas il le fut et le rideau baissé !
A ce stade quasiment olympique de mon résonnement, je sens bien que votre grosse caisse ne rentre pas en résonance avec mes arguments pour la simple raison que vous ne vous creusez pas trop la tête de peur de toucher le fond de l’énigme, et au lieu de dire que tout cela n’a ni queue ni tête sachez quand même que si Louis d’or n’avait plus sa tête ce jour là, il avait en corps sa queue non ? vous dérapez là, c’est l’inévitable tête à queue, votre esprit se mord la queue ?Ne vous montez pas la tête en épingle à nourrice pour si peu, vous voulez me tenir tête, vous vous montez la tête en kit mutuellement et vous pensez me démonter, me faire perdre la tête, le fil de ma pensée, ne vous montez pas la tête au cocotier pour des arguments si futiles,ne nous jetons pas à la tête ces idées à la noix (de coco), laissez vous plutôt guider par ce tête à tête à tue- tête qui vous martèle la tête à coup de marteau que l’on est proche de la clé de l’énigme !
Que risquez vous ? perdre la tête ? vous la cherchiez justement alors comment voulez vous la perdre avant de l’avoir trouvée ?Mettons un peu de plomb dedans, histoire de faire comme des chasseurs de tête et chassons les idées préconçues de nos têtes, ça n’est pas parce que nous prétendons avoir des têtes d’œufs que nous pondrons quelque solution à cette énigme !
J’entends dans l’assistance non assistée : quelle énigme ? je vous la rappelle donc :
Louis XVI avait-il encore toute sa tête le jour où il fut guillotiné ?
Je sens bien là que certains(es) sont partis piquer une tête histoire de se rafraîchir les idées, C’est leur droit mais qu’ils sachent que « qui pique une tête vole un œuf » et de la tête d’œuf en viennent à la tête de bœuf voir la tête de lard, là aussi je le sens vous vous demandez si c’est de l’art ou du cochon, moi je dis que vous êtes des têtes de mules à ne pas vouloir condescendre à venir régler l’énigme avec moi , vous n’en faîtes qu’à votre tête et sur la tête de mon premier morpion je peux vous jurer que vous foncez tête biaisée, que plutôt de vous taper la tête contre les murs de la bastille vous feriez mieux de vous taper une bonne tête de turc !!!
Car c’est bien à force de se creuser la tête à la pelle (tête bêche même) qu’on touchera le fond et les dividendes par la même occasion , je vous sens ceints de cors et l’esprit bien fête aujourd’hui alors j’en profite pour vous soumettre ce fait jamais évoqué par les historiens même les plus notoires : c’est quand même bien la tête reposée dans un panier d’osier que le Louis divorça de son corps publiquement en place de grève ?, je n’y mettrais pas ma tête ni même ma main à couper, je n’y étais pas mais ça n’est qu’une déduction logique !
Et si l’énigme résidait dans les poux, à cette époque là, on se lavait peu et Louis se grattait souvent la tête, la marie-rose n’existait pas et la Marie-Antoinette lui en cherchait tant et tant, et si cette lame avisée aiguisée comme un rasoir comme pour tuer jusqu’aux lentes ces bestioles qui grouillaient dans cette tête d’œuf à poux ! une chose est sûre incontestable, après que la lame eut caressé son cou lys le pouls ne battait plus mais les poux se débattaient encore impatients de quitter cette tête à clac !
A force de vous creuser la cervelle je constate que vous avez la tête vide alors qu’elle devrait plutôt être avide de la recherche de la vérité, à trop creuser je vois un gros tas fumant de neurones là pêle-mêle alors que je vous avais conseillé de garder la tête froide ! ma parole vous vous payez la tête de ce pauvre Louis d’or, c’est à croire qu’elle est mise à prix et vous en bons chasseurs de têtes mises à prix, unique pour amuser la nouvelle galerie de fans !
La mort de Louis fut elle donc décidée sur un coup de tête ?ça change la donne là non ?
Aie, vous supputez que le bon roi était une forte tête, un peu gousse sur les bords alors !
Je suis tellement tête en l’air de rien que je me perds dans les dédales de mon cerveau lent
Et comme je n’ai pas envie de me caser la tête mais plutôt de casser du sucre sur une tête d’œuf royale, j’en ai par-dessus la tête de cette énigme, plus personne ne lit à force de creuser ça leur a monté à la moelle et ils sont tombés sur un os alors qu’au lieu de laisser tomber il fallait persévérer car c’était un bel os à ronger son frein !
Par-dessus la tête de cette énigme bâclée, on ne pourra pas trancher ici, alors à quoi bon une guerre de trancher tête ou pas, je propose donc de reposer gentiment stylos et notre tête sur l’oreiller et de dormir sur nos trois oreilles avec la satisfaction du devoir accompli !
La prochaine fois je vous proposerai de bûcher sur une autre énigme non moins brûlante de l’histoire de France, une histoire à faire dresser les cheveux sur la tête d’un bonze chauve en pleine immolation : Jeanne d’Arc fut elle une tête brûlée ?
Je ne doute pas que tout ça vous a fait tourner la tête mais si c’est dans la bonne direction, ça valait le coup non ? même si c’était le cou du lapin de Varennes !
Je me risque à une conclusion sans queue ni tête :
La guillotine c’était casse cou, le rimarien c’est casse couilles ! c’est un choix, et je vous laisse dans l’embarras de ce choix tout en me posant ce lapin en guise de question :
Peut-on être bien dans sa tête en étant mâle dans sa peau ? et je vous pose ce collet en guise de réponse : si on se prend la tête à deux mains on ne peut plus rien saisir et surtout pas l’essence de cet écrit tout au plus une viande on pourra saisir !
J’espère en ayant tourné en rond avec vous, vous avoir fait une belle tête bien carrée !
JC.ELOY Fréjus 15/11/2005

Ps : rajout du 10/07/2006 : c’est aussi sur un coup de tête de Zizou que les bleus ne sont pas redevenus champions du monde de foot : pauvre Zizou : il avait encore ses jambes mais n’avait plus sa tête !!!

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5973 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
17 juin 2021
  Publié: 16 août 2006 à 10:46 Citer     Aller en bas de page

AHHAHAAHAHAHAHAHA!

Il paraît même que les bébés de nos jours ont arrêté de "téter", ils donnent désormais des coups de boule direct!

Un salut à toi tonton JC!

À bientôt!

YC, l'autre!

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 18 août 2006 à 11:46 Citer     Aller en bas de page

Merci Rachid et mon neveu d'avoir lu je suppose jusqu'à la fin, votre patience sera un jour récompensée, je peux comprendre que si peu osent mettre un com déjà qu'il faut se taper une migraine, que je vous casse la tête pour ne pas dire les........ALORS SI EN PLUS faut mettre un com c'est la fin des haricots, alors voilà Rachid tu as la réponse à l'énigme, la fin des haricots c'est quand on les étête par la queue!!!
amitié
jc

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 20 août 2006 à 06:50 Citer     Aller en bas de page

J'avais mis un com qui a disparu je ne sais où( la technique et moi!!) où je disais que vu la longueur de ton speudo et pour ne pas l'écorcher je te demandais
la faveur de pouvoir t'appeler Fred, transmission de pensée, je reviens, le pseudo à rallonge s'est raccouci donc Fredesk ça je peux sans faire de fote.
Tu me dis que tu vas relire, ce qui me fait dire que tu as compris le jeu mais pas toutes les règles, merci à toi.
tu peux me dire tu aussi si tu le veux
amicalement
jc

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 21 août 2006 à 22:40 Citer     Aller en bas de page

Merci Marijo

Singapour ou contre?
un peu trop propre à mon goût, tout est assez aseptisé
par contre j'aime la végétation luxuriante et le fait que l'hiver n'existe pas
amitié
jc

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1512
Réponses: 4

Page : [1]

État du vote : 0/13263

 

 
Cette page a été générée en [0,0220] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.