Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 19
Invisible : 0
Total : 19
13734 membres inscrits

Montréal: 24 juil 00:28:07
Paris: 24 juil 06:28:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Ephémères (juin 2009) : "J'ai trouvé la clé de toutes mes facultés" :: S.o.s Serrurier Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 9 juin 2009 à 11:48
Modifié:  12 juin 2009 à 11:40 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Je me suis amusé à écrire ce bout rimé.

Ma seule ambition est de trouver un lecteur (si possible une lectrice) qui sourit en le lisant.


SOS serrurier


J'ai trouvé la clé de toutes mes facultés
Car j'ai la faculté de trouver toutes les clés
Que ferons-nous si la Faculté est sans clés?
Sûr nous allons au-devant des difficultés.

Peu importe mon amour, allons donc dans les blés
Allons-y le cœur léger, les dés sont jetés.
Aimons-nous fort, fort, baisons comme des dératés.
Il est temps de refuser ces airs accablés

Mais ai-je trouvé la clé de toutes mes facultés?
Je connais ta serrure mais est –ce la bonne clé?
Si la serrure est sans clé comment s'accoupler
Sûr nous allons au-devant de difficultés.


  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22980 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 9 juin 2009 à 12:12 Citer     Aller en bas de page

Tu as pensé au passe-partout ? Je ne suis pas inquiète, tu va sûrement trouver une solution.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 9 juin 2009 à 13:49 Citer     Aller en bas de page

Merci Aude_ doiderose de m'aider. Mais c'est bien sûr, il y a mon passe-partout!

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Galaad


Les mots sont le miroir de l'âme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3532 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2006
Dernière connexion
21 janvier 2018
  Publié: 9 juin 2009 à 16:57 Citer     Aller en bas de page

Moi je dis que chaque serrure à sa clé c est pour cela que je promène toujours avec mon trousseau...
Agreable lecture

Amitié

 
angetine au sol


J'ai juste rêver un jour que je pouvais rêver pour de vraie.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
3034 commentaires
Membre depuis
22 mars 2005
Dernière connexion
4 août 2016
  Publié: 9 juin 2009 à 19:12 Citer     Aller en bas de page

ok c'est fait tu as face à toi une lectrice plié de rire!!!

fabuleux texte!! magnifique
je.....
bravo
ah et si passe partout passe pas ben passe le temps!!

amitié
angetine au sol

  Le parfum subsiste toujours au creux de la main qui offre la rose
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 9 juin 2009 à 21:06 Citer     Aller en bas de page

fabuleux.

tu m'as bien faite rire avec la façon ironique que tu prend position sur ce sujet.

J'aime bien la façon dont tu écris.

j'aime bien l'espèce d'histoire d'amour derrière cette clé.

félicitation.

aigle

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15598 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 10 juin 2009 à 11:56 Citer     Aller en bas de page

tu as fait un poème fort sympathique et si tu as perdu la clé va voir dans la boite à outils de mon homme il y pas de problèmes...il est fort équipé comme galaad d'ailleurs.... Alex

 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 10 juin 2009 à 12:06 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous de vous être arrêtés sur mon délire

Galaad merci de me lire fidèlement

Angetine au sol, tu me comble en étant ma lectrice pliée de rire

Aigle royal, l'humour est aussi un beau partage

Alphonse Blaise, les femmes qui ont un mari bien outillé sont des femmes heureuses, n'est-ce pas? (quel bonheur d'avoir un mari qui bricole....)

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 11 juin 2009 à 07:46 Citer     Aller en bas de page

J'ai pris la clef des champs , le rire entre les dents...
Merci pour ce sourire. Extra ton délire"!!

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 12 juin 2009 à 11:41 Citer     Aller en bas de page

Aahaha, mais y a plusieurs clés, et pas forcément celles que l'on croit


(Part se cacher très loin)


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 12 juin 2009 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Eriune , je n'ai pas trouvé à quelles clés tu fais allusion -à cause de la précision "pas forcément celles que l'on croit"- Pour cette serrure j'ai effectivement deux autres clés qui fonctionnent bien.

Et pourquoi te cacher?

Amicalement

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 16 juin 2009 à 14:10
Modifié:  16 juin 2009 à 14:17 par Corwin
Citer     Aller en bas de page

Merci odile, je collectionne un nouveau sourire avec le tien et je suis ravi

je n'avais pas vu que tu rendais hommage à Desproges dans ta signature , nous partageons aussi cela. J'ai eu comme signature: " C'est la vie, que voulez-vous, les chemins se croisent et d'autres fois divergent, et dix verges c'est beaucoup pour un seul homme..."
ainsi que : "il faut mettre un terme aux maîtres"

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1462
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0350] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.