Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 5
Invisible : 0
Total : 7
· ami_des_vers · Luciole321
13323 membres inscrits

Montréal: 13 mai 23:30:13
Paris: 14 mai 05:30:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (mars 2016) : "les oubliés" :: Les délaissés Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4929 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 10 mars 2016 à 04:42
Modifié:  6 mai 2016 à 03:06 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page


Les délaissés

Cet amour
Dans un tiroir
Et ces choses étriquées
Dans un autre.
Combien de temps
Pour les ouvrir à nouveau ?
La maison en est pleine
Éternité
Illuminations
Évasion
Paradis
Bonheur
Pressentiment
Solitude...
À deux seulement
Pour enlever
Ce qui recouvre tout.
Et quel langage utiliser ?

Ces endroits secrets
N'auront connu que nous
Et nous emporterons
Leurs parfums éventés
Lorsqu'il faudra faire le tri,
Pauvre héritage.

D'ici-là point de repos,
Sauvons d'abord les meubles.
Le reste ? Un feu d'artifice
Avant de partir
Car le monde se retire
Et se désintéresse
De ce que nous sommes,
De ce que nous deviendrons.

Peut-être tout au bout n'y a-t-il rien ?


















  Poésie, la vie entière
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
12948 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 10 mars 2016 à 04:58 Citer     Aller en bas de page

C'est une jolie réflexion JEAN-LOUIS sur ce qu'il restera après nous. J'aime beaucoup ton écriture

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
331 poèmes Liste
6022 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 10 mars 2016 à 11:39 Citer     Aller en bas de page



Yvon

  YD
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
737 poèmes Liste
15763 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
11 mai
  Publié: 10 mars 2016 à 12:25 Citer     Aller en bas de page

Cet amour
Dans un tiroir
Et ces choses étriquées
Dans un autre.
Combien de temps
Pour les ouvrir à nouveau ?
La maison en est pleine



Des sédimentations du quotidien qui coupent presque le souffle.
Qui sait pourquoi on arrive à se silencier et n'avoir plus le plaisir de communiquer avec l'Autre !

J'aime ta façon de dessiner ce silence qui fait mal, mais la recette aérienne pour le faire devenir conversation, communication je ne crois pas l'avoir



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4929 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 11 mars 2016 à 04:36 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Isabelle
Merci pour ton commentaire. C'est vrai qu'il y a un versant désabusé si le regard porte plus loin,
mais je mets toujours un peu d'espoir ...vers la fin.
Yvon
Merci pour ton passage et de laisser ton avis.
Galatea belga
Désolé c'est un peu la réalité triste .J'aime ce néologisme "se silencier" ; il y a comme quelque chose que l'on s'impose , ce n'est pas faux.

Amicalement
jean-louis

  Poésie, la vie entière
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 16 mars 2016 à 07:58 Citer     Aller en bas de page

...
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4929 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 16 mars 2016 à 13:39 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir
pour la lecture
Amicalement

  Poésie, la vie entière
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
568 poèmes Liste
24933 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 19 mars 2016 à 12:42 Citer     Aller en bas de page

J'apprécie beaucoup ce poème et cette fin, ce questionnement, tout est matière de réflexion, de crainte aussi,
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4929 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 19 mars 2016 à 14:33 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Ode 3117
Merci à toi, fidèle lectrice.J'ai le sentiment de souvent poser des questions laissant aux autres, parfois lâchement, l'envie d'y répondre.
Très belle soirée.

  Poésie, la vie entière
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 17 déc 2016 à 07:36 Citer     Aller en bas de page

magnifique poème, tellement réaliste! il mérite toute nos plus profondes réflexions...

merci JEAN-LOUIS, pour ce profond et délicat partage.

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
167 poèmes Liste
4929 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 17 déc 2016 à 13:09 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,
Tu me réserves toujours quelques surprises en allant dénicher cet ancien écrit.
Merci pour ton appréciation ; le thème est bien ce que souligne Isabelle, ce qu'il restera de nous. Pendant des années je dirais que l'on s'en moque et puis un jour arrive un air plus frais et les grandes questions surgissent. J'arrête là car la période de Noël doit nous débarasser des angoisses.
Un joyeux Noël à toi Josette et une douce fin d'année.
Bien à toi

  Poésie, la vie entière
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1242
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Pour s'en rendre compte (Poèmes par thèmes)
Auteur : Pichardin
Mélimélo gramme (sidonie/lacase) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lacase
Regarder en nous (Poèmes par thèmes)
Auteur : Valérie Bessat
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Une panoplie d'ivresses (Poèmes par thèmes)
Auteur : Pichardin
Le fumeur d'opium (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
Gentil coquelicot nouveau... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Adamantine
Tout silence suppose l'écho - à Raga (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
J'ai flirté avec la lune (Poèmes par thèmes)
Auteur : Cidnos
J'ai bu un verre... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Xenia
Au clair de l'hiver (Poèmes par thèmes)
Auteur : Authilie
Moral ensoleillé (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
Mon ciel n'est pas si haut (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
Rire joyeux (Poèmes par thèmes)
Auteur : Pichardin
Au cabaret de nos faiblesses (Poèmes par thèmes)
Auteur : Aude Doiderose

 

 
Cette page a été générée en [0,0265] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.