Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 50
Invisible : 0
Total : 53
· ***Béné*** · Matavie
Équipe de gestion
· Bestiole
13387 membres inscrits

Montréal: 24 jan 15:23:24
Paris: 24 jan 21:23:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (décembre 2015) : "Second Souffle" :: Le second et dernier souffle Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
manusaran
Impossible d'afficher l'image
Je pense autant que je respire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
255 commentaires
Membre depuis
8 octobre 2014
Dernière connexion
10 octobre 2021
  Publié: 8 déc 2015 à 05:40
Modifié:  8 déc 2015 à 08:14 par coldasice
Citer     Aller en bas de page

Le second et dernier souffle


Le soleil est de sortie
Une promenade s'impose
Femmes et enfants qui rient
D'autres qui se reposent

Le calme règne
Immobile ruisseau
Les peintres peignent
Au recto et verso

Un jeune garçon aveugle
S'amusant avec sa maman
Pendant qu'un chien beugle
Sur ce mystérieux passant

Habillé d'une façon négligée
Avec des habits en mauvais état
Regard intriguant et figé
Cachant un objet sous son bras

Il s'approcha de la jeune mère
Enceinte de son deuxième enfant
Dégaina son grand revolver
Et visa cet innocent enfant

Il appuya sur la détente
Sans pitié et sans raison
Une déflagration bruyante
Frappa finalement un vieux garçon

Un acte héroïque survint
Avec honneur et bravoure
Il suivit son instinct
Conscient du non retour

Il tomba brutalement à terre
Son coeur est touché
Par une fausse balle il espère
Mais l'espoir lui fut arraché

Il prit un grand souffle
Afin de relancer son coeur
Puis un second souffle
Mais il s'arrêta avec stupeur

Après ce triste drame
La jeune maman décida
De rendre hommage à cette âme
Elle s'agenouilla et déclara

Mon deuxième enfant va bientôt naître
Je pense déjà avoir trouvé le prénom
Ce sera le même que celui d'un grand maître
Qui à sauvé la vie de mon petit cupidon

  Le rêve et la pensée sont les moteurs de l'humain.
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1097 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
16 décembre 2021
  Publié: 8 déc 2015 à 08:11 Citer     Aller en bas de page

Une histoire rimée qui demande une suite !!
A toi de jouer

  ODH MAD
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
531 poèmes Liste
10741 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 8 déc 2015 à 11:38 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien le petit Cupidon qui clôt le texte. C'est vrai, ça, on demanderait presque une suite.

Catherine

 
manusaran
Impossible d'afficher l'image
Je pense autant que je respire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
255 commentaires
Membre depuis
8 octobre 2014
Dernière connexion
10 octobre 2021
  Publié: 8 déc 2015 à 15:11
Modifié:  8 déc 2015 à 15:11 par manusaran
Citer     Aller en bas de page

Ce n'était pas prévu que je fasse une suite mais je pense que je vais suivre votre conseil

  Le rêve et la pensée sont les moteurs de l'humain.
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26774 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 15 déc 2015 à 12:52 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai, on reste à attendre la suite, c'est plein de sensations fortes ce poème
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
manusaran
Impossible d'afficher l'image
Je pense autant que je respire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
255 commentaires
Membre depuis
8 octobre 2014
Dernière connexion
10 octobre 2021
  Publié: 18 déc 2015 à 03:26 Citer     Aller en bas de page

Toujours en face d'écriture , ça promet

  Le rêve et la pensée sont les moteurs de l'humain.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1162
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0259] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.