Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 42
Invisible : 0
Total : 44
· samamuse · James
13333 membres inscrits

Montréal: 20 jan 05:41:43
Paris: 20 jan 11:41:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Poivre et sel Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 26 août 2011 à 06:37
Modifié:  26 août 2011 à 07:17 par Mr Barnabooth
Citer     Aller en bas de page

Poivre et sel



L’horizon s’est poivré comme un orage sale
La prairie féodale et les soupirs navrés
L’horizon s’est noirci sur l’humanité fade
Qu’un rêve à l’étouffade est devenu farci

La peur sous cellophane ils vont les moutons pales
Sous le ciment des prés sous le pommeau des cimes
Enterrer leur opale et leur coeur diaphane
Oublier leur abîme au grand mât de beaupré

Ô mon amour je pleure en vain les paradoxes
La magie d’une éclipse au jour de l’équinoxe
D’un orage en damier sous une pluie de gypse

Comme sur le fumier poussent de belles fleurs
Ou le plaisir d’un tox au sourire en douleur
J’ai faim de la froideur de leur apocalypse



© Mr B.
25/08/11

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 26 août 2011 à 11:41 Citer     Aller en bas de page

Toujours cette profondeur dans vos poèmes ou rien n'est jamais banal, ni convenu.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 30 août 2011 à 03:06 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous ...

Vos encouragements me touchent, et stimulent mon travail, comme j'en ai souvent besoin.

A bientôt ...

Amitiés de Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 30 août 2011 à 12:29 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous deux de commenter mon travail, amis Poètes ...

Mes amitiés

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 4 sept 2011 à 05:23 Citer     Aller en bas de page

Merci Hubix pour cette note juste et encourageante pour ma poésie ...

Mes amitiés

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19221 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 8 sept 2011 à 11:36 Citer     Aller en bas de page

Au delà de la forme, quelle profondeur et quelle tristesse.

Le mouton, l'abîme, l'eclipse, tout tend à l'exil, au soudain, au sauvage.


En effet rien n'est convenu comme on l'a déjà dit, et c'est ce qui fait toute la beauté de ce texte !

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 8 sept 2011 à 11:55 Citer     Aller en bas de page

Que veux tu Bestiole, je dois être un adepte de la tristitude et ma poésie est de plus en plus engagé par rapport à tous ce que je pressens ...

Chacun de tes passages sous mes mots me ravit et me touche sincèrement ...

Mes amitiés

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
4357 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
30 septembre 2021
  Publié: 18 sept 2011 à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Probablement un de mes préférés... j'aime beaucoup la musicalité, les mots sont très bien choisis et mettent en valeur ce magnifique poème.

Amitiés.

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 19 sept 2011 à 05:33 Citer     Aller en bas de page

Vos compliments salés ont libéré le poivre de ma chevelure argentée mes amitiés

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 10 nov 2011 à 04:35 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous, amis poètes de passage, sous ces quelques vers

Amitiés de Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2476
Réponses: 9
Réponses uniques: 4
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Un poème à ma mère (Lettres ouvertes)
Auteur : Mr Barnabooth

 

 
Cette page a été générée en [0,0283] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.