Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 88
Invisible : 0
Total : 88
13183 membres inscrits

Montréal: 3 déc 17:57:48
Paris: 3 déc 23:57:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Provence brûlée... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4021 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 27 juin 2011 à 02:57 Citer     Aller en bas de page

Le mistral attise les flammes
Qui dansent, fascinant ballet
Dans la nuit, le ciel qui s’enflamme
Mets l’enfer à notre portée.

Le brasier hurle avec le vent
Devant des hommes impuissants
L’Incendie grandiose ravage
Pins, animaux, nature sauvage.

Ce soir, les cigales se taisent
Demain la noirceur et les braises,
Dans l’odeur de bois brûlé,
Les fumerons, voiles de fumée.

Comme horizon, des buissons noirs
De la garrigue, les fantômes
Et dans nos cœurs, le désespoir
De l’immense folie des hommes.



Sidonie...Carry-le-Rouet… Le 24 Juillet 2010
Un incendie qui a détruit des hectares de pinède…

En écho au poème de pyc « les larmes rougeâtres »




  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
608 poèmes Liste
26397 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 27 juin 2011 à 03:32 Citer     Aller en bas de page

Très joli poème Sidonie, malheureusement dans la beauté de tes mots, il y a toute l'horreur qui s'en révèle, j'ai , une année traversé en corse, un paysage lunaire, dû à un feu dévastateur.
Quand c'est la nature qui est responsable, on peut toujours lui trouver des excuses, mais quand c'est la main de l'homme, c'est un crime.....Pauvres humains, pauvres animaux, pauvres forêts qui paient chèrement la folie de bandes d'abrutis et d'assassins.
Amitiés ODE 3117
Parfois, j'ai la colère qui monte en moi
Merci à nos pompiers

  OM
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
4357 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 27 juin 2011 à 08:12 Citer     Aller en bas de page

Malgré la tristesse, ton poème est magnifiquement beau. Je ne suis pas surprise que Pyc t'aie donné cette inspiration... et j'en suis heureuse même.

Amitiés

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4021 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 28 juin 2011 à 02:02
Modifié:  8 juil 2011 à 04:00 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Ode : un spectacle lunaire aprés un incendie, c'est bien le mot.
Chris, Bernylys ... merci
Beaucoup ne savent pas à quel point nos forêts de pins s'enflamment facilement... avec la chaleur et le mistral...
Hélas, d'autres le savent... trop bien..

Et un grand merci aux pompiers, à l'affût de la moindre étincelle, avec leurs camions rouges, dans nos pinèdes.. l'été. ..
et aux pilotes de canadairs...
A tous ceux qui ont laissés leurs vies...dans les flammes.
S.



  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
752 poèmes Liste
16047 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 29 juin 2011 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Ce soir, les cigales se taisent
Demain la noirceur et les braises,
Dans l’odeur de bois brûlé,
Les fumerons, voiles de fumée.

Comme horizon, des buissons noirs
De la garrigue, les fantômes
Et dans nos cœurs, le désespoir
De l’immense folie des hommes.



Je connais trop bien la dévastation qui suit les flammes et la rage dans les coeurs de ceux qui savent que fréquemment ce n'est pas de l'auto-combustion qui cause les incendies...
Écrit poignant et parfait même si brûlant...



Bises
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
L'Architecte


Entre beauté stylistique, profondeur émotive et subtilité métaphorique
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1514 commentaires
Membre depuis
6 juin 2010
Dernière connexion
18 janvier 2018
  Publié: 2 juil 2011 à 12:38 Citer     Aller en bas de page

Sidonie... un fait qui risque d'être bientôt d'actualité à cause de la bêtise humaine. Tu le décris avec brio, bravo. Merci pour cette agréable lecture et @u plaisir
Mes chaleureuses amitiés (marseillaises)
Mdmgba, L'Architecte Des Mots

 
Textes protégés sous Copyright numéro 00049021
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4021 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 8 juil 2011 à 04:03 Citer     Aller en bas de page

Lilia, swany, Mdmgba le Marseillais...
Toujours d'actualité, hélas...
En Provence ou ailleurs.
Merci.
Bonne journée.
S.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1044 poèmes Liste
16843 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 13 juil 2011 à 05:08 Citer     Aller en bas de page

Pour avoir écrit la dessus, tu sais que c'est un sujet auquel je suis sensible, bien que de par la région où j'habite, je ne sois pas confronté à ces incendies de forêt ou de pinède...mais j'ai vécu dans l'univers des pompiers, donc je sais que leur métier est difficile et dangereux, entre autre dans ces moments de lutte contre les hautes flammes !
chaque année, je veux croire qu'il n y aura pas de grand feu, pour la sauvegarde de la nature et pour la vie de ces hommes....mais malheureusement, certains êtres sont bien loin de ces considérations !
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4021 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 18 juil 2011 à 03:33 Citer     Aller en bas de page

Merci pyc...
Je comprends mieux ..
Heureusement les grands incendies sont maintenant contrôlés en Provence.. grâce à la prévention
Mais il y aura toujours, hélas, des gens malfaisants..
ou tout simplement des gens qui ne se rendent pas compte de ce qu'ils font en jetant un mégot allumé d'une voiture ..ou en faisant un BBQ..
Certains aussi ne comprennent pas que l'accès à nos collines soient interdits en Juillet et Août..
ainsi que les feux de broussailles dans leur jardin..
Et pourtant...
Merci de tes passages sur mes textes.
S.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 17 jan 2012 à 23:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sidonie,

Cela fait longtemps que j'ai quitté cette chère Provence. Les incendies en changent tant le paysage que j'ai du mal en y revenant. Quelle tristesse et quelle rage aussi face à l'inconscience criminelle de certains. Un poème qui interpelle.
Merci Sidonie

Carry le Rouet et nos baignades.... l'époque des sourires en famille...

Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4021 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 18 jan 2012 à 03:16 Citer     Aller en bas de page

Merci Martine..
Notre Provence brûlée un peu plus chaque année...

"Carry-le-Rouet et nos baignades.".
et les souvenirs en famille ou entre amis.. Et le temps qui passe sans rien effacer...Bien au contraire.
Amitiés et bonne journée.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 22 mars 2012 à 09:42 Citer     Aller en bas de page

De la folie ... Cette folie est collective. Que dire effectivement de la destruction de l'Amazonie dont nous sommes tous responsables.

Très joli poème, Sidonie. Merci à toi.

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4021 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 27 mars 2012 à 02:53 Citer     Aller en bas de page

Merci Balzak,
Nous finirons bien par nous auto-détruire..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 27 mars 2012 à 20:23 Citer     Aller en bas de page


Sidonie !



Voici d'un vieux brouillon quelques notes éparses,
notes d'espoir comme un écho à ton poème :

Sous un âtre manteau hérissé de troncs noirs,
Le brasier, au hasard, se déplace, invisible.

(...)

L'orage en est jaloux, qui volute et s'agace,
Tonne, roule et gronde, enfin s'abat, sagace.

(...)

Au matin un bourgeon, au soir un pampre vert.
On sait que vigne, et c'est heureux, jamais ne brûle.



BiZ, éric

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4021 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 19 mai 2012 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

Merci Eric .. Excuse de te répondre avec du retard...
Toi qu'on ne voit plus beaucoup sur le site...
Ton commentaire en notes éparses m'a bien plu.
Et ton derniers vers aussi, qui ne sera pas le dernier verre...
puisque la vigne est sauvée...
Bises

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2366
Réponses: 14
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Partie, sans laisser d'adresse (Amour)
Auteur : Sidonie
Iceberg (Autres)
Auteur : Galatea belga
Le clown... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Et ma peau se souvient... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Pipa
Sonnet à propos de la géométrie (Poèmes par thèmes)
Auteur : Mr Barnabooth
Des hommes et des lettres... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
L'estaque... (Autres)
Auteur : Sidonie
Histoire vécue.... (Autres)
Auteur : Sidonie
Je voulais retrouver... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Manolo (Amour)
Auteur : Pipa
Et demain comme hier (Amour)
Auteur : Pipa
Hommage au poète disparu (Amitié)
Auteur : Sidonie
Eloge de la courbe (Poèmes par thèmes)
Auteur : Aude Doiderose
Vole.....vole... "calligramme" (Autres)
Auteur : Lunabelle
Avec le coeur... (Amitié)
Auteur : pyc

 

 
Cette page a été générée en [0,0351] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.